Core Animation, l’arme secrète d’Apple pour les applications riches ?

C’est en Octobre prochain qu’Apple devrait sortir la nouvelle version de son système d’exploitation (Leopard). Ce dernier est censé apporter tout un tas de nouveautés, et surtout une technologie révolutionnaire pour concevoir et animer des interfaces : Core Animation. C’est sur cette technologie que vont reposer des applications visuellement très impressionnantes comme Time Machine ou encore Spaces.

Et Apple ne cache pas ses ambitions : We’re going to see a whole new world of user-interface metaphors. Peut-être un concurrent pour WPF me diriez-vous ? Il est encore tôt pour le dire, car chez Apple ils ont le culte du secret.

Toujours est-il que ce fameux Core Animation permettra de faire des petites animations très sympathiques comme cette fenêtre qui se met à fumer lorsque le programme Disco est en train de graver un disque (Burn en anglais, d’où la fumée).

Core Animation en action

Certains d’entre-vous pourraient trouver ça complètement futile, il n’empêche que les équipes d’Apple estiment que cela fera parti intégrante de l’expérience utilisateur : the new style of Apple apps isn’t just about glossy effects, there’s a usability payoff as well. En tout cas, je ne demande qu’à tester.

A quand des Rich Animated Mobile Applications sur l’iPhone ? (via Wired)

Un commentaire sur “Core Animation, l’arme secrète d’Apple pour les applications riches ?

  1. Et oui, ont voit tout de suite la différence avec la daube… Car CoreAnimation n’est qu’un des « trucs » que renferme Leopard dans son ventre…

  2. Euh, Disco ne peut pas utiliser Core Animation puisque Core Animation n’est disponible que dans Leopard. Quant à la comparaison avec WPF, ayant vu les deux technologies en action, CoreAnimation est très largement supérieur. En fait l’article de Wired ne parle pas vraiment de Rich Media, mais d’un ensemble de comportements chez les développeurs Mac qui cherchent à améliorer l’interface et qui débouchent sur des applications d’un genre nouveau. Comme le dit l’article, tout a commencé avec Delicious Library. Et des applications comme Disco ont emboité le pas. Un autre exemple pormetteur pourrait être ce gestionnaire de recettes en cours de développement http://flickr.com/photos/mydreamapp/445758662/in/set-72157600046909364/ Il existe néanmoins un vrai débat au sein des développeurs Mac quant à la réelle utilité de ces applications. Disco a notamment fait l’objet dune controverse. Si l’interface est sublime, ses fonctionnalités sont limitées et le prix exigé est quelque peu élevé. Et techniquement coté innovations, Disco voire même Delicious Library laissent à désirer. Ils ne font que réinterpréter des thèmes déjà existants. L’article de Wired est néanmoins intéressant. J’aime beaucoup la référence au génial Kai Krause. On lui doit notamment les interfaces de Bryce, la collection Kai’s Power Tools, mais aussi dans le domaine du business le plugin pour Excel, Office Advantage qui offrait des graphiques en 3D d’une qualité remarquable (je parle d’un truc remontant à 98-99) que ceux d’Excel 2007 peuvent lui envier.

  3. @ John, en fait, si je puis me permettre, certes Core Animation ne sera dispo que dans Leopard mais en fait, ont peut déjà faire des trucs sans lui (Disco est un bel exemple…). Par contre, grâce à Core Animation, ce genre de chose seront développé bcp plus vite et prendrons moins de ligne de codes (bcp moins), donc les softs seront moins lourd mais aussi plus réactif. L’intérêt de tout ca ??? Et bien déjà d’avoir des softs plus jolie :) Ce qui est déjà pas mal mais aussi d’aider les dev dans leur programmation… Vu que la « mode » de ce genre de mod commence, je pense que le meilleur reste a venir…

  4. C’est completement limpide. un utilisateur apple standard utilise deja core image+animation, sans meme le savoir : le dock qui zoome, les icones qui se resizent, les effets de fenetre, de l economiseur d’écran rss, mais egalement les effets sur des cameras comme avec Photo booth.. pour aller encore plus loin citons les effets en temps réel du logiciel motion, qui fait de sublimes merveilles, ou encore la demo de core animation qui rejoue l’une des publicités pour l’iPod (avec la chanson de Rinoscérôse … là encore en temps réel ! John, il est clair que les outils Kai sont de réels précurseurs, ayant utilisé office advantage tant pour excel que pour powerpoint ! C’est un pur bonheur de revoir tout cela de retour sur des ordinateurs personnels tels que Apple. Windows a encore un long chemin à parcourir pour suivre le niveau de finition atteint par Apple.

  5. Oui, mais pour concurrencer WPF ou Apollo, il faut Des outils auteurs très facile à utiliser, et permettant de séparer les activités métier (Design / Programmation) Penser multi plateforme dès le début François

Laisser un commentaire