A quoi ressemblerait le commerce traditionnel s’il s’inspirait du Ecommerce ?

Voilà la question a laquelle répond cette série de petites vidéos réalisées par Elastic Path (l’éditeur d’une solution de e-commerce) sur son blog : The Crazy, Messed Up World of Ecommerce.

On y trouve ainsi des cas de figure très drôles comme If Only Search Engines Could Understand What We Want :

Ou encore Premature Redirection :

Et effectivement, certaines boutiques en ligne pratiquent encore ce genre d’aberrations. (via Voxinablog)

… et tant qu’on est dans le sujet, pourquoi ne pas profiter du petit déjeuner e-commerce de François le 3 Juillet prochain ?

Un commentaire sur “A quoi ressemblerait le commerce traditionnel s’il s’inspirait du Ecommerce ?

  1. Je dois être un peu anormal, mais j’ai quelquefois le problème inverse : le commerce traditionnel m’énerve. Je me retrouve à la FNAC devant les bacs de CD à me dire que c’est quand même largement plus pratique de trouver ce qu’on cherche avec un moteur de recherche ! Ou bien je constate dans un magasin que rien de ce que je recherche n’est en stock… et que le choix est bien plus large dans une boutique en ligne. C’est grave docteur ?

  2. Je suis bien de l’avis de Kidroy. La recherche est incomparablement plus simple online. Les clips sont simplas (simples et sympas ;-)

  3. @Gameplayer : +1; il m’arrive plusieurs fois par mois de chercher la fonction « recherche » quand je veux retrouver quelque chose dans un livre :x

  4. Completement de l’avis générale, c’est plutot les magasins traditionnels le problème (mais les vidéos sont sympas :)… Et le Ctrl+F quand on lit un bouquin (de programmation par exemple) c’est vraiment quelque chose qu’on meurt d’envie de faire! (Ils ont trouvés une espèce de solution avec une histoire d’index, c’est un genre de mini dictionnaire, à la fin du bouquin, ca aide malgré tout mais c’est pas top (pas de liens, juste un numéro de page et il faut re-tourné les pages hum…)) NewKurL

  5. Je suis aussi souvent tenté par le Ctrl-F sur un bouquin, mais c’est encore un « sacrifice » acceptable si c’est pour sortir ma tête de l’écran de temps en temps… et c’est plus reposant. Ah! Quand le papier intégrera des microprocesseurs, alors la lecture redeviendra un plaisir :) Bon, il est vrai que les magasins « réels » sont bien peu pratiques pour trouver la perle rare très spécialisée, mais s’il s’agit d’acheter le magazine du mois ou le cd à la mode, tu as l’avantage d’être servi tout de suite (au lieu des 2-3 jours par coliposte). Et quand je ne trouve pas au bout de 3minutes, je demande à un vendeur qui lui dispose du magique Ctrl-F :)

Laisser un commentaire