Vive l’e-commerce open source

Ceux d’entre-vous qui gravitent dans l’univers du e-commerce savent à quel point les solutions pré-packagées coûtent une petite fortune. Et c’est là où les solutions open source rentrent en scène (osCommerce en tête).Ces solutions sont certes gratuites, mais nécessitent de nombreux aménagements pour pouvoir être performantes au vue de la concurrence (et ce n’est pas le Capitaine Commerce qui qui me dira le contraire).

Loin de moi l’idée de rentrer dans un débat sans fin sur le « coût réel » d’une plateforme e-commerce (avec ou sans licence). D’autant plus que la famille open source s’étoffe du très prometteur Magento. Pour la petite histoire, il s’agit d’une solution open source développée par l’équipe de Varien (un spécialiste du commerce en ligne dont j’affectionne particulièrement le blog).

Tout l’intérêt de Magento réside dans son approche moderne du commerce en ligne : modulaire et riche (jetez donc un oeil aux spécifications pour vous en convaincre). Magento intègre également un certain nombre de fonctionnalités très intéressantes : liste de souhaits, comparaison, revue et notation des produits…

L’interface d’administration a de plus été particulièrement soignée :

Du très beau boulot, et en plus la roadmap nous réserve quelques pépites.

Avec ce type de solution gratuite, les éditeurs devront apporter une proposition de valeur réellement forte pour justifier le prix de leurs licences. Et pourquoi pas une boutique entière encapsulée dans une bannière comme chez Tailgate ?

Un commentaire sur “Vive l’e-commerce open source

  1. Ca fait un moment que je suis ça grâce à captain commerce et ça a l’air d’envoyer du gros… du très très gros…

    Reste à voir l’interfaçage front -> back…

  2. Je pense que si il y a beaucoup de solutions dont de nombreuse en OpenSource, ce n’est ni avec une liste simplifiée de « feature », ni avec le prix des licence que l’on peut réellement faire son choix. Il faut regarder plus en détail et pour cela avoir d’autres éléments que de simple screenshoot. Pourquoi ne pas mettre un lien téléchargement (à moins que ce petit nouveau soit Opensource mais payant). Je note aussi le peu d’information sur le technologies utilisées. Alors reste beaucoup de questions.

    Est-ce cet outil (certes merveilleux comme tous les futurs) pourra convenir à l’organisation de l’entreprise souhaitant l’utiliser ?

    Est-ce que tous les produits pourront être mis en valeur ?

    Comment prévoir l’interface avec les outils informatique de l’entreprise ?

    Quels seront les capacités d’hébergement nécessaires pour absorber les montées en charge ?

    Quelles technologies devront apprendre les techniciens devant mettre en place cet outil ?

    Est-ce que cet outil sera adapté au commerce en France/belgique/… ou faudra-t-il faire des bidouilles comptables pour estimer les TVA ?

    Bref, qu’apportera en 2008 ce nouveau projet de plus que OsCommerce (qui d’ici là sera certainement en version 3 stable avec une multitude de contributions) ou que PHPshop (redéveloppé récemment avec le framwork CakePHP )?

  3. Hello Fred

    J’adore l’open-source, OScommerce est une solution à moindre frais pour démarrer et c’est très bien.
    Néanmoins, je pense que le choix de la boutique/plateforme nécessite un regard futuriste sur son activité. L’erreur est souvent de choisir à l’ instant T une boutique qui nous conviens, sans prendre en compte le futur, qui lui nécessitera des modifications importantes sur la plateforme pour suivre l’évolution de l’activité (qui dit modification, dit frais).

    Après avoir fait 5 ans dans l’e-commerce informatique dans une société en évolution constante, les avantages d’une solution faite maison sont nombreux, mais hélas coute relativement chère (en masse salariale).

    Il y a pour ma part dans les solutions open-source et payantes une partie très mal exploité, c’est la partie « achat ».

    ++

  4. Ai-je oublié de préciser que Magento est en cours de finalisation donc pas disponible au téléchargement ? Ha oui, je crois bien que j’ai oublié de le préciser…

    /Fred

  5. Puisque je suis cité, je me permets d’apporter quelques petites informations supplémentaires au projet Magento Commerce.
    Tout d’abord, une version bêta sera disponible en téléchargement à la fin du mois d’août.D’ici là, il va falloir patienter, mais ça tombe bien, c’est les vacances et il y a peut-être mieux à faire que de bidouiller le code d’une nouvelle solution open source.
    Deux : Magentocommerce sera, à priori gratuit, mais qu’il soit payant n’a rien de choquant, on peut être open source et payant. Ca permet à l’équipe de développement de réduire ses frais de recherches (je rappelle que ce sont des gens qui touchent un salaire qui développent ce genre de solution)
    Trois : cela fait 5 ans que je travaille avec osCommerce et je ne pense pas qu’une version 3 d’osCommerce voit le jour. Magentocommerce pourrait être cette version 3, sachant que Varien, la société éditrice de Magentocommerce, est connue pour ses réalisations avec osCommerce.
    Quatre : c’est vrai que les fonctionnalités de base semblent prometteuses. Il est vrai aussi que certaines adaptations seront certainement nécessaires pour le marché français. Il est vrai aussi que le site n’en dit pas beaucoup sur le côté technique des choses (modularité, codage, évolutivité, montée en charge, etc.). Mais pour en savoir plus, il faudra patienter.
    En attendant, je vous invite à découvrir l’interview (en anglais) de Roy Rubin, le PDG de Varien pour en savoir un petit peu plus.

  6. Encore un très bon billet, j’y découvre 2 services dont je ne soupçonnais pas l’existence. Le concept des bannières est tout simplement excellent ! Merci pour l’info M. Cavazza :-)
    Pour ce qui est de Magento @Jérôme : évidemment il faut rester prudent et attendre de tester cette solution pour faire son jugement…
    Mais perso je trouve oSCommerce hyper décevant. Et j’attends un remplacant digne de ce nom !

    Bonne journée à tous (du soleil, enfin !)

  7. Après plusieurs années sous oscommerce et étant pas mal specialisé en cms, j’avoue qu’oscommerce est inégalé! j’explique pourquoi en 2 points:
    – richesses des versions et des contributions à intégrer
    – richesse de communautés us et francophones.

    Je lisais il y a peu de temps que la solution proposée par joomla annonçait la fin d’oscomemrce. Personnellement, je pense qu’on peut faire des magnifiques outils, mais celui cité dans l’article, mais il me parait encore plus « light » qu’un oscommerce par défaut, en terme de fonctionnalités. Maintenant, j’avoue également qu’oscommerce, tout comme pas mal de cms comme spip, ont leur propre logique de dev et de mise en forme, et donc, il peut être délicat de les modifier.

    Je rend d’ailleurs les honneurs à la communauté http://www.oscommerce-fr.info pour pleins de raisons.

  8. Pour ceux qui demandent où on peut télécharger Magento, c’est écrit en gros sur le site : ça arrive en Aout. Vous pouvez laisser votre mail pour être prévenus.

  9. Je viens de parcourir les spécifications de magento, et je n’y vois rien de révolutionnaire par rapport aux applications déjà existantes comme oscommmerce et son avatar http://www.zen-cart.com.
    Certaines fonctionnalités sont interessantes et peuvent sans doute être introduites comme de nouveaux mods dans les applications existantes.

    – import/export du catalogue pour travailler hors ligne
    – profils différenciés pour les clients
    – Gateway pour plusieurs magasins.

    Mais attendons d’avoir le « nouveau né » entre les mains pour nous faire une opinion définitive.

  10. j’ai fait quelque test avec un plugin wordpress qui s’appelle Wp-ecommerce qui est très impressionnant (gestion des marges, du shipping, des marques, des catégories etc.) et il me semble que c’est 42 stores qui propose une adaptation Dotclear également.

  11. Denis > « j’avoue également qu’oscommerce, […] ont leur propre logique de dev’

    Pour osCommerce, y’a pas vraiment de logique, c’est un peu le bordel monstre… Bien que ça commence à bouger, la version que j’ai utilisé l’an dernier était un modèle de ce qu’il ne faut absolument pas faire, toutes les couches (d’un point de vue MVC) sont complètement mélangées.

    Je me suis amusé à le convertir en XHTML Strict/CSS avec séparation accès aux données/templates, c’était un sacré boulot. Y’a aucun tests unitaires, ça fait très « développé à l’arrache » :( Pour intégrer les contributions c’est aussi la joie, l’une pouvant écraser l’autre.

    Si osCommerce peut être inégalé niveau features, il pourrait être facilement remplacé par une solution qui serait mieux développée.

  12. Concernant Tailgate, je trouve qu’encapsuler une boutique dans une bannière est un exercice intéressant mais qui risque de ne pas connaître beaucoup de succès.

    La bannière est perçue comme une pub, alors demander aux gens de taper leur numéro de carte dans une pub, sans information sur le niveau de sécurisation, sans garantie sur les problématiques de compatibilité technique, sans être sur le site (n’est ce pas du phishing ?), me semble être contraire à l’esprit de ré assurance et de confiance nécessaire dans l’e-commerce. Mais je salue l’initiative et surtout je suis intéressé par les taux de conversion ;-)

  13. Pour info, le CMF ezpublish ( http://www.ez.no ) offre des fonctionnalités e-commerce. Avec un peu d’effort on peut y mettre toutes les fonctionnalités que l’on veut étant donné que c’est un outil open source et modulaire.

  14. Thanks for linking to our interview Capitaine. Nice work on spreading the word all over the World! if you haven’t yet looked at magentocommerce.com, go there now!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s