Je ne suis plus un bloggeur influent !

Et oui, je ne suis plus un bloggeur influent, et c’est mieux comme ça !

Cette révélation m’est apparue ce matin en parcourant plusieurs articles :

  • Tout d’abord cet article de Stratégie (Peut-on vivre de son blog ?) où l’on apprend qu’un blog influent dépasse les 5.000 visiteurs uniques par jour. Ce n’est plus mon cas puisque la fréquentation de mon blog est en baisse progressive depuis le début de l’année pour se stabiliser autour des 4.000 visiteurs uniques par jour. Pourquoi ? Probablement parce qu’il y a un transfert des lecteurs web vers le flux RSS (plus de 15.000 abonnés).
  • Ensuite avec ce classement Alianzo où mon blog a dégringolé à la 48ème place, certainement suite à la migration vers WordPress qui a un peu perturbée mon référencement (j’ai été absent de l’index de Google pendant plusieurs jours).

Bref, tout ça pour dire que je ne suis plus un bloggeur influent donc ce n’est plus la peine de m’envoyer des communiqués de presse, de m’inviter à des avant-premières, de me solliciter pour des conférences ou des interviews. Sans doute le début de la tranquillité…

Plus sérieusement, ces histoires de classements et d’influence commencent à m’échauffer les oreilles. L’important n’est pas la taille de l’audience mais la qualité : plus votre lectorat est large et plus vous avez de risques d’être mal compris, vite jugé et vite critiqué. Résultat : un site plus lent et des commentaires hors-sujet.

De plus, une forte audience vous pousse à essayer de la maintenir et à publier plus souvent, donc moins bien. Conclusion : une trop forte audience peut tirer la qualité d’un blog vers le bas.

Et là vous me direz : « c’est quoi le bon niveau d’audience ? » et je ne saurais pas vous répondre. C’est avec le temps (plusieurs années) que l’on parvient à trouver le bon rythme de publication, le ton juste. Juste pour qui ? Juste pour un lectorat qui correspond à vos centres d’intérêt, votre style d’écriture, vos idées et points de vue…

Après ça il est légitime de vouloir gagner de l’argent avec son blog, chaque auteur est libre de faire ce qu’il veut de son blog. Il parait que Loïc gagne plus de 6.000 € par mois et qu’Eric n’est pas loin derrière (voir à ce sujet cet article : Les revenus de la blogosphère française). Très bien, tant mieux pour eux.

En lançant ce blog, j’avais pour objectif d’en faire une vitrine et un outil de travail. Voilà pourquoi il n’y a pas et il n’y aura jamais de publicité sur ce site. Je me refuse en effet à brader une crédibilité et une exposition qui m’ont demandé 4 ans de travail (à raison de plusieurs heures par jour, week-end compris). Mais c’est mon choix, il ne regarde que moi et les objectifs professionnels que je me suis fixé.

Bref, tout ça pour dire qu’il ne faut pas blogger pour vivre, mais vivre pour blogger. Houla, j’ai besoin de vacances moi !

Une réflexion sur “Je ne suis plus un bloggeur influent !

  1. Salut

    Juste pour dire que j’ai découvert ton blog il y a pas très longtemps, et de tous les blogs de pros du web que j’ai visités, celui-ci est le seul que je visite. Je connaissais pas celui de Loïc et il semble être assez « commercial ». Et j’accroche pas à Presse-Citron.

    Pour ce qui est de la pub sur ton blog, ça ne me dérangerait pas du tout. Si ça ne nuit pas à la lisibilité, à la navgation ou a la qualité du blog, je ne vois aucun inconvénient à en mettre.

    J'aime

  2. Egalement. Ton blog est le seul qui se rapproche vraiment de mes intérêts parmis tout ceux des so called pro du blogging français. Le seul qui emploie un ton me convenant. Keep it up !

    C’était ma contribution qui n’élève pas du tout le débat mais qui, je l’espère, te confortera un peu dans tes positions…

    J'aime

  3. Les blogueurs influents ne veulent plus être influent… et ceux qui ne le sont pas veulent le devenir ! Tu restes tout de même influent avec ton nombre d’abonnés et de visiteurs. Ce n’est pas donné à tout le monde ! Je lis la plupart de tes articles via le flux rss, je viens que très rarement sur ton blog…

    En tout cas félicitaiton ;)
    Et continue dans cette ligne de conduite !

    J'aime

  4. Influent auprès de qui ? Si c’est auprès des lecteurs, l’objectif est atteint et je pense que c’est le cas. Chaque billet est le fruit d’une réflexion, rédigé sur un ton agréable à lire.

    J'aime

  5. Niko > c’est vrai qu’on entend plus parler que de « monétisation » de son blog. Je ne suis pas du tout opposé à ce genre de choses et pas du tout anti-pub, mais personnellement j’ai peur que la pub, en plus d’enlaidir le site, deviennent une obsession et conduise à bloguer mal sans plaisir.

    Bref, je suis comme Fred. Je suis aussi beaucoup trop feignant pour me bouger le cul pour gagner au max 50€ par mois. Je me demande aussi si c’est une économie viable à long terme : la pub sur le web reste-t-elle rentable ?

    J'aime

  6. Excellente remarque sur la qualité des lecteurs d’un blog.
    Le dictat des visiteurs uniques nous vient du modèle publicitaire, et même pas du modèle publicitaire Internet (basé sur les pages vues et maintenant sur le temps passé), mais sur le modèle de la télévision !
    En effet, le nombre de visiteurs ou le temps passé ne sont pas les indicateurs pertinents pour un blog, ou un site communautaire en général.
    Un blog se mesure à son lectorat, au niveau des contributions, à l’envie qu’il donne à d’autres de participer…

    J'aime

  7. Complètement d’accord avec toi, l’inluence (toute relative d’ailleurs) d’un blog, ne dépend certainement pas de son nombre de visiteurs.
    Bravo en tout cas, car tes posts restent constant dans leur fréquence et leur qualité.

    J'aime

  8. Comme je pense qu’un blog qui fait sens comme le vôtre, c’est de la pub en puissance (appelée vitrine) pour vous et aussi pour celle des marques évoquées (retribuée indirectement par le travail engrangé et c’est tant mieux), je serais alors hypocrite de refuser de lire votre blog pour cause de pub (directe) à côté de vos billets. Mais encore faudrait-il que vous ajoutiez la même plus-value intellectuelle à ces pubs que celle ajoutée au sujet que sur lequel vous écrivez (sélection, voire commentaire, jugement, humour, vulgarisation… ). Oulala, du travail en plus…Vous avez raison: Better to keep it up but ad-free!

    J'aime

  9. Quels indicateurs de qualité ? Qu’est-ce que la qualité et est-ce quantifiable ?

    Si on considère qu’un blog est un outil de construction d’une face sociale sur le web: une face est de qualité à partir du moment où l’image que les autres lui renvoient correspond à celle qui valorise l’image de son auteur. Il y a derrière un processus chronologique que je vois dans ce sens: création d’une face intime, création d’une face publique, l’image que les autres retirent de la face publique, l’image publique qu’ils retournent, l’image intime qui en découle et la création (redéfinition, réaction, destruction, rebéllion….) de la face intime qui recommence (je schématise bien sûr, il faudrait aller bien plus loin encore dans l’analyse de ces processus). Quelque part il y a interaction entre soi et les autres quoi. La qualité de l’intéraction peut donc se mesurer soit sur la quantité de référencement des interactions (nombre de relations tissées), par le suivi des interactions avec des intervenants multifaces (le lien devient plus fort, la reconnaissance de soi est grande) ou par le potentiel prospectif des interactions de manière utilitaire (carnet d’adresse à but commercial).

    La fréquentation n’est absolument pas un critère. Et d’ailleurs ça me fait penser à un homme qui traverse sans arrêt les rues de ma ville, reconnu de tout le monde, en criant à tue-tête toujours les mêmes mots d’une chanson connue et parfois en faisant une grimace agressive mais bonne-enfant. Le nombre de visualisations de la face est assez gigantesque et le référencement est énorme (tout le monde l’a déjà vu une fois et saurait le reconnaître). Pour autant je ne saurais pas, faute d’étude avec la personne intéressée, ce qui en est retiré. Il n’y a peut-être pas de vérité unique là-dessus.

    J'aime

  10. Peut-être devrais-tu arrêter même simplement d’en parler. Je suis arrivé sur ton blog par hasard (au gré d’autres blog) et je l’ai gardé uniquement par ce que le choix et l’éditorial m’a plu. Il ne me serais jamais venu à l’idée d’aller consulter un top50 du blog, pire : j’aime pas l’esprit bloguesque, ça me gave. Par contre les réflexions et avis m’intéressent, pour peu qu’ils ne soient pas consensuels comme on en vois partout dans la presse.

    Par exemple, je trouve intéressant de pouvoir y trouver des doutes exprimés sur la position d’un rapprochement Apple-Google alors que globalement la presse se garde de critiquer ou même de s’interroger sur ces deux acteurs majeurs qui ont réussi à imposer leur image de « bons(face au méchant) » si bien que personne n’ose passer pour un « anti-bon ».

    Bon maintenant, bien sûr si ton activité bloguesque est ton gagne-pain ou la source indirecte de ton gagne pain ce qui est fort probable aussi (hélas, ça devient fou tout ça), je comprends que ça te préoccupe mais le lectorat des blog grandissant, ça ne veux pas dire que la qualité du lectorat va avec, il me semble donc plus important de gagner en estime, sans que ce soit « mesurable », tant pis.

    J'aime

  11. bravo pour cette approche sereine et pragmatique. Il est important de continuer à blogguer ce qui nous anime, ce qu’on aime, et surtout pas de se mettre à « pondre » du billet pour garder des lecteurs volages.
    L’intérêt d’un blog est dans la qualité de l’échange. 3 lecteurs peuvent suffire à avoir un conversation passionnante !

    J'aime

  12. Salut Fred,
    Fidèle lecteur de ton flux RSS ou de ton blog depuis pas mal de temps, je dois dire que je suis avec attention les articles qui sont souvent présentés avec beaucoup d’objectivité et un recul sur tout ce dynamisme : tu ne te laisses pas influencer et tu gardes toujours un oeil averti sur les nouvelles choses, c’est en tout cas le point de vue qui ressort quand je te lis.

    L’histoire d’influence, comme tu dis, chacun ses objectifs propres avec son blog, tu souhaites en faire un outil de travail et une vitrine, je m’accorde avec cette pensée (j’ai la même vision du blog).
    En ce qui concerne une publicité, ça financerait à la limite ton blog (hébergement notamment) mais c’est clairement pas l’important, et si ça ne s’accorde pas avec ta pensée…

    L’histoire d’influence en fonction des statistiques, c’est à mon sens pas forcément révélateur, nombre de blogs que je consulte ne figurent pas parmis les favoris qui se contentent parfois de nous exposer les dernières vidéos à la mode sur youtube ou les nouveaux films à venir sur d’autres sites.
    Ton blog figure parmi ceux que j’aime lire, de même que ceux de JM Billaut et bien d’autres.. (c’est étonnant, celui de Loic ou Eric n’y figurent pas ou plus…)

    Je l’ai déjà dis plus tôt, continues comme tu en as l’habitude, ton blog est un blog de qualité avec un contenu que l’on recherche, un avis qui nous intéresse…

    Bonne continuation et félicitations avant tout !

    J'aime

  13. Assez d’accord avec toi dans l’ensemble concernant les risques liés à une audience trop forte.

    Concernant notre cas, la pub nous permet de produire du contenu pour le blog. Cela nous permet en effet de « zapper » un petit boulot graphique par exemple, donc d’avoir un peu plus de temps, temps que l’on peut par la suite dédié au blog.

    J'aime

  14. Je crois que je lis ce blog depuis depuis 2 ans et que j’aime sa simplicité. J’en profite pour râler contre la prolifération des widgets en col droite et gauche des blogs qui contribuent à rallonger fortement les temps de téléchargement. L’abondance de gadgets nuit fortement à la lisibilité de certains blogs qui, chez mettent parfois plus de 5mn à se charger (quand ils ne plantent carrément pas le navigateur). Simplicité de l’ergonomie for ever )))

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s