Compte-rendu du Yulbiz-Paris N°3

Toujours beaucoup de monde à cette troisième édition parisienne des Yulbiz. Encore de très belles rencontres et échanges de points de vue. Je regrette de ne pas avoir été plus disponible pour celles et ceux qui souhaitaient m’aborder mais rassurez-vous, il y aura d’autres éditions.

Yulbiz_Paris_N3

 

Le caractère informel de cette rencontre semble bien fonctionner. Je peux comprendre que certain(e)s n’y trouve pas leur compte, car c’est quand même un exercice délicat d’aborder des inconnus (même dans un cadre professionnel). Je souhaite néanmoins conserver ce format pour éviter toute dérive « organisationnelle » (badge rouge pour les start-up, badge vert pour les investisseurs…).

La question du jour était : « Est-ce la fin des blogs« . Merci à celles et ceux qui ont répondu d’avoir fait l’effort de bien écrire. Voici la retranscription :

  • Fred Cavazza : Oui et non ! Oui car l’intérêt des blogs s’essouffle, que les bloggeurs se professionnalisent et que l’esprit se perd. De plus, que vont devenir les blogs « de base » à l’ère de Twitter, Facebook et Second Life ? Non car avec de la bonne volonté, un bloggeur « lambda » finira par capter une audience qui le valorise. Non aussi car les blogs sont bien plus simples d’accès que les « nouveaux outils » cités précédemment.
  • Jacques Froissant : Oui pour ceux sans contenu. Non pour la facilité techno, la qualité des échanges, l’ouverture, les rencontres générées (Yulbiz n’existerait pas sans les blogs). Les blogs avec du contenu, avec un sujet pointu (pro, perso ou loisir) ont plutôt tendance à améliorer leur trafic. (voir aussi ma note « Blog Altaïde saison 4 »)
  • Laurent Nicolas : Oui car trop d’info tue l’info. Non car les blogs vont se professionnaliser, s’organiser, se fédérer, se filtrer. Ils ne disparaîtront pas parce qu’ils répondent à des besoins profonds (s’exprimer, chercher la proximité, la spécialisation). Entre l’oligarchie des grands médias, l’anarchie des blogs, l’équilibre se fera entre les deux : la démocratie.
  • François Ringard : Oui. Nombre de blogs fortement en hausse durant cette dernière année => baisse de l’impact d’ »influence » des bloggeurs => baisse statistique du nombre de blogs présentant un intérêt véritable. L’utilisation marketing des blogs diminue leur crédibilité. Non, c’est une vision un peu nombriliste française (ex : mixi.com, site japonais = + de 9 millions d’utilisateurs). L’utilisation des blogs est maintenant un réflexe ancré chez l’internaute dans sa recherche d’informations. Réel investissement des marques : les marques ont bien compris quelles utilisations elles peuvent tirer des blogs = réflexe ancré chez les annonceurs. Bonne remontée dans les moteurs : les blogs sur des sujets précis bénéficient encore d’une bonne visibilité dans les moteurs. Conclusion : Oui : perte d’influence. Non : média ancré dans la population internaute.
  • Gilles Feinglod : Oui et non. Oui, l’effet de départ a un peu disparu du fait des nombreux nouveaux outils existants. Je ne pense pas qu’il y aura beaucoup plus de blogs car les nouveaux internautes ne se sentent pas forcément concernés. Non, les blogs existants ont souvent leur raison d’être et vont évoluer avec l’offre.
  • Lionel Cherpin : Oui et non. Oui, c’est sans doute la fin de la croissance exponentielle des blogs. Beaucoup ont été créé par curiosité, sont alimentés dans un premier temps, s’essoufflent et meurent. Non, les blogs vont dépasser la dimension sites persos (pour certains) , se professionnaliser, devenir un média à part entière comme un journal (ligne éditoriale, fréquence de mise à jour) et monétiser et vivre de leur audience.
  • Benoît Chopin : Oui. Le nombre de blogs dilue leur l’intérêt. L’intérêt d’un blog réside dans la personnalité qui est derrière. Si le nombre de blogs est trop grand, on perd l’affect avec les personnalités, ça perd de la valeur. Non. Il y a de la place pour de nombreuses communautés de blogueurs qui maintiendront u relationnel fort. Il y aura x blogosphères et non pas une blogosphère (c’est avant tout un moyen d’entretenir des relations humaines, ça garde sens.
  • François Ziserman : Non, c’est le début ! On a tous quelque chose à dire et Internet permet à chacun de s’exprimer. Bien sûr, les outils vont évoluer et les médias vont s’enrichir. Les liens seront plus riches, la technologie va offrir des services plus riches. Mais au fond, pouvoir s’exprimer, échanger, partager, ça va se développer.
  • Laurent Vartanian : Certainement pas ! Mais nous sommes en pleine « phase transitoire » et une stabilisation du « régime de croisière » ne saurait tarder….Seuls les plus endurants ou les plus sérieux survivront. Avant qu’une nouvelle techno ne nous emporte !
  • Patricia Gallot-Lavallée : Le terme lasse mais le concept perdurera.
  • Daniel broche : Est-il possible de lire tout le contenu actuel des blogs ? Tant qu’internet donne accès au contenu des blogs déjà existants, il y a la possibilité de découvrier beaucoup de choses. Les blogs sont donc déjà hors d’atteinte de toute fin pour un seul homme. Vive les blogs !
  • Louise Fromageau : La fin des blogs ? la fin de la blogosphère ? Je ne veux y croire, vu les échanges et la vie que les blogs donnent à Internet ! Alors continuez de bloguer ! Longue vie aux blogs !
  • David Castera : Oui clairement c’est la fin des blogs. On ne parlera plus de blogs mais l’outil restera. Le blog reste l’élément central des réseaux sociaux et autres outils web 2.0. Pourquoi diffusons-nous nos Tweet sur notre blog ? Pourquoi notre profil Facebook sur mon Blog ?
  • Julien : La fin des blogs ? Non, juste une mutation. A mon sens, les blogs vont devenir des médias comme les autres, et le fait que l’on voit de plus en plus apparaître des formes de blogging rémunérés (du simple encart publicitaire au publi-rédactionnel) montre que les blogs se rapprochent de plus en plus des modèles de presse classiques. Les blogs permettent de plus de qualifier l’audience en fonction d’un sujet donné, voire dans certains cas d’une niche bien précise. On est là à l’opposé de la communication de masse du style access prime-time, et ce mode de réclame ciblée est de plus en plus apprécié des annonceurs. A côté de ces blogs « professionnels », subsisteront une nuée de blogs petits et moyens (comme le mien :)), qui n’atteignent pas la taille critique pour vivre de leur audience, et dont la survie ne dépend que de la bonne volonté (et de la persévérance) de leurs auteurs.

Voilà, n’hésitez pas à mettre un lien vers votre compte-rendu ou vers vos photos de la soirée pour que je puisse les intégrer au site de Yulbiz-Paris (qui pourrait tout à fait se transformer en site de Yulbiz-France d’ailleurs).

23 commentaires sur “Compte-rendu du Yulbiz-Paris N°3

  1. C’est toujours impressionnant de se pointer comme une fleur sans connaitre personne.
    Mais le coup de la carte + trombone me semble efficace (sauf que mon logo se voit mal avec la lumière tamisée)
    Donc prévoir des cartes de visite contrastées et grandes typo ;o)

  2. Merci pour cet événement.
    Un petit compte-rendu sur mon blog : http://www.lanquarem-webconsulting.com/index.php/2007/09/12/102-mon-premier-yulbiz.

    Je n’ai pas vu le carnet ni répondu à la question du jour. Donc je me rattrappe :

    La fin des blogs ? Jamais de la vie !
    Evidemment, les journaux vont commencer à se lasser d’en parler comme d’une nouveauté, les têtes chercheuses qui ont toujours besoin de nouveauté (et dont je fais partie, souvent) vont trouver d’autres concepts plus hype, mais la publication personnelle d’idées, de données et d’informations sur le Web en est encore à ses débuts selon moi.

    Mon pronostic est l’émergence prochaine du thème de l’identité numérique. Un blog est un ingrédient essentiel et proactif de cette identité, qui prend une importance croissante dans la « vraie vie » des gens (Il n’y a qu’à voir pour s’en convaincre, le succès de Paris blogue-t-il, la croissance impressionnante de Facebook depuis le début du mois en France, ou tout simplement l’importance que prend leur skyblog dans la vie de mes deux filles…).

    A bientôt, je serai sans faute au prochain Yulbiz !

    Une petite autopub pour terminer : l’Urbi et Orbi n’organise pas que des soirées de bloggeurs, il y a aussi d’excellents concerts afterwork, notamment le 28 septembre et le 19 octobre avec Lanquarem (qu’on peut écouter sur http://www.lanquarem.com), mon projet de musique lounge electro-jazz.

    Ouf ! Quel commentaire !

  3. Intéressant rendez vous hier, bien que n’ayant pas pu être présent tres longtemps.
    Juste une idée au passage, tout en gardant le caractère informel, est il possible de pousser un peu plus le thème du jour des Yulbiz pour permettre des échanges plus facile sur un sujet commun sans sombrer immédiatement dans les aspects professionnels ?

  4. Bonjour,

    Les blogs vont cesser d’etre une nouveauté. Mais c’est loin d’etre la fin. Je pense qu’on finira par avoir des vidéoblogs.

    Alain

  5. Bonjour Fred,

    J’y suis moi aussi allé de mon petit commentaire.

    En ligne sur mon site :
    http://www.frederic-lefebvre.com/index.php/2007/09/13/142-yulbiz-3-mon-commentaire

    Personnellement, je ferai la meme remarque que Damien et Francois. Un ordre du jour serait vraiemnt une bonne idée. Histoire que ce type de soirée devienne un vrai lieu d’échange d’idées et non de cartes de visites,… Systématique.

    Bonne continuation pour ton site.

  6. @ Lefebvre > Effectivement, la prochaine fois j’annoncerais un thème de discussion pour faciliter le démarrage de conversations. Par contre, ce que tu décris dans ton billet (une petite présentation, un ordre du jour…) ça s’appelle un BarCamp ;-)

    /Fred

  7. Salut Fred,

    Effectivement, ca s’appelle un barcamp :). Enfin, si tout le monde collabore a un projet final. Or, ce n’est pas exactement ce que je propose.

    Je proposais plutot de  »socialiser » un peu plus la soirée et de l’orienter moins biz. Ou tout du moins, garder l’orientation biz (puisqu’on ne peut vivre sans) mais en donnant en même temps quelques idées de réflexions générales.

    On pourrait aussi proposer par exemple un directory des blogs (avec classement par thèmes) et échanges de liens entre blogs complémentaires.

    Ca pourrait peut etre représenter plus d’interet pour les bloggers, non?

    Enfin, bon, je fais mon difficile, mais dans l’ensemble, je trouve l’initiative réellement bonne.

  8. Bonjour Fred !

    À quand le prochain Yulbiz ? En passant, je vais être à Paris dans le cadre de la conférence de Loïc, LeWeb3 en décembre. Ce serait une bonne occasion de faire coïncider les deux, non ?

    Au plaisir de te revoir !

    Claude

  9. Bonjour,

    Ce qui est difficile ce n’est pas d’aborder les gens, c’est surtout que tout le monde est déjà en grande discussion…

    Je n’ai pas vu passé le cahier, sinon j’aurai probablement répondu que ce n’est que le début de l’ère des blogs…
    Et comme le précise Frederic Lefebvre, l’événement mérite d’être un peu plus socialisé.

    A méditer donc.

    Il serait sans doute possible de lancer un billet-sondage où chacun pourrait proposer une idée pour socialiser davantage la soirée et faciliter les échanges.
    Le fait de lancer le sujet avant le jour J est peut être un bon début ;)

Laisser un commentaire