Les forums, nouveaux piliers des médias sociaux ?

Oui je sais ce que vous allez me dire : « Les forums ? Ce vieux truc du siècle dernier ?« . Effectivement, les forums ne sont pas tout jeunes, mais ils sont et resteront un outil communautaire très puissant.

J’ai par exemple récemment rencontré les responsables de Caradisiac et du Forum Auto qui ont une vision très intéressante des forums. Il faut dire que le ForumAuto draine une audience conséquente et un trafic à faire pâlir certains réseaux sociaux dont je ne citerais pas le nom : presque 513.000 membres pour plus de 28 millions de messages publiés (près de 22.000 messages par jour !).

Les forums sont ainsi organisés en des structures sociales très hiérarchiques (les administrateurs, les modérateurs, les réguliers, les nouveaux…) et répondent à des pratiques sociales bien particulières (ne vous avisez pas de publier une question au mauvais endroit).

Pour les annonceurs les forums sont aussi des territoires privilégiés pour détecter une tendance, prendre le pouls de la communauté, identifier des besoins… Même si aujourd’hui peu de marques se risquent à investir ces communautés avec des représentants officiels, le potentiel est là.

Vous l’aurez compris : même s’ils ne sont pas aussi hype que Facebook (Facebook est-il encore hype ?), les forums sont des micro-médias sociaux très puissants qui occupent le haut du panier en terme d’audience. Il serait donc très dommageable de ne pas s’y intéresser et de ne pas s’en servir comme d’un levier communautaire et social (qui a dit commercial ?).

Je ne sais pas pour vous, mais en parcourant les différents sujets de ce forum, comme une pointe de nostalgie de l’époque Jacky Touch. Reviens Jacky, on t’aime !

55 commentaires sur “Les forums, nouveaux piliers des médias sociaux ?

  1. Je pense que plus tard nous aurons des réseaux sociaux baser sur les forum.

    Une sorte de communauté intérieur et extérieur au forum qui pourra interagir dans le forum et a l’extérieur du forum.

  2. Simple Machines Forum est une plateforme totalement orientée réseaux sociaux. En effet, c’est à la base un forum, mais il est possible d’y connecter n’importe quelle application grâce à ses fonctions Server Side Include (SSI).
    http://docs.simplemachines.org/index.php?topic=400

    C’est donc un bon point de départ pour développer son réseaux (gestion des profils et de membres, messagerie personnelle, gestion des amis).

  3. Les forums sont les piliers des communautés. Ils ont été testé et éprouvé. C’est le seul format qui permette à tous les inscrits de pouvoir lancer des sujets et d’y répondre, contrairement aux blogs où il n’y a qu’une personne qui lance un sujet.

    On remarquera au passage que les réseaux sociaux ont tous un forum, bien qu’ils soient appelé différemment dans certains cas (genre HUB chez viadeo).

    Les forums ont encore une longue vie devant eux, et même si ils changent de noms ou se web2.0isent, ça sera toujours des forums.

  4. A mon avis nous arriverons à avoir des plateformes de forum pluggées sur la navigation plutôt qu’avoir des commentaires ou autre chose embarqués dans le site même. Bien sûr il faut pouvoir avoir accès à l’ensemble de ce contenu, ça rajoute une dimension à la navigation.
    Les commentaires non hiérarchisés (comme sur ce blog) ne sont pas pratiques par exemple. Enfin je trouve. De plus il n’y a pas vraiment de raison pour que les commentaires soient de la responsabilité du site hôte.

  5. L’exemple de skipass.com va aussi dans ce sens, et la logique « intérieur / extérieur » y est particulièrement présente (organisation de sorties ski (ou pas) entre membres, co voiturage, infos…). Effectivement, ces « vieux trucs du 2ème millénaires » ont encore de beaux jours devant eux.
    Et se pose cette question : et si finalement toutes ces nouvelles plateformes de réseautage (FB et consorts) n’était que des sortes de forums enrichis (dans la forme et dans l’usage) ? Perso je réponds oui…
    Qu’importe le flacon (media), pourvu qu’on ait l’ivresse (les contacts humains).

  6. Cet article tombe à point, je m’interrogeais à propos des forums il y a quelques jours. Etant à l’époque un gros consommateur de forums, je n’en fréquente quasiment plus aucun à l’heure actuelle… Pourtant, c’était toute mon ‘enfance’ du web : j’y ai appris plein de choses ! D’après moi les forums ne sont absolument pas morts, il s’agit simplement de notre point de vue de blogueur qui nous a propulsé vers autre chose (dont le micro-blogging) et nous donne cette impression de mort de ces communautés ; l’internaute moyen reste quant à lui encore un féru de ces lieux d’échange !

  7. Il faut dire que les forums n’ont pas encore leur équivalent au sein des réseaux sociaux.
    Les forums permettent des discussions très thématiques et spécialisées et donc très facilement référencées par les moteurs de recherche. Cette visibilité contribue fortement à ce succès, de mon point de vue.
    Et puis, même si les réseaux sociaux se sont démocratisés, un « forum de discussion », comme son nom l’indique, c’est plus explicite pour 90% des internautes…

    En revanche, des initiatives du type de Yahoo Answer / Twikeo sont les concurrents directs de ce genre de forums, plus que les réseaux sociaux…
    A long terme évidemment, avec des initiatives comme OpenID, les forums seront peu être plus concentrés ?

  8. Au commencement étaient les newsgroups qui répondaient à tous les besoins de discussion et de diffusion. Et puis l’internet s’est agrandi et il a fallut admettre que le système avait du mal à résister à la mise à l’échelle. Alors deux systèmes complémentaires ont émergé qui répondent à des besoins différents : les forums sont organisé autour d’un sujet ou d’un domaine et on y voit fleurir – parfois – des communautés. Les blog/commentaires sont organisés autour d’une personne . Il n’y a que les blogueurs « influents » pour confondre leur blog à eux et la notion de communauté. Un blog n’est pas une communauté : c’est une dictature joviale dotée d’un dictateur plus ou moins bienveillant et d’une cour qui gravite autour. Je fais partie de plusieurs de ces cours et je l’assume (et j’ai même une mini cour), mais je ne considère pas un blog comme une communauté.

  9. Au commencement était le Rêve de 4 étudiants. Construire un réseau mondial. Ce rêve pris la forme de USErNETwork, et ARPAnet finissant vit que cela était bon. Les premiers digiborigènes de Usenet découvrirent que certains d’entre eux se transformaient en trolls, que des fils de discussion prenaient subitement feu. Ils inventaient les rêgles de Follow-up et de citation. Usenet etait le centre, et c’est vers lui que se tournèrent Tim Berners Lee pour sa « proposition » et Jarkko Okarinen pour son « petit programme » de chat. Les usages des usenautes marquent encore profondément toute la vie en ligne

    Il faut, me semble t-il, faire la différence entre le marketting et le reste. Pour quelqu’un qui a quelque chose a vendre, un forum est les dispositif rêvé : les clients sont là, rassemblés. Ils sont déjà sélectionnés, et on a affaire au coeur de cible.

    Les réseaux sociaux sont beaucoup plus pervasifs. Au moment ou j’écris ici, je suis aussi sur twitter et je surveille mon mail. Je pense qu’il vaut mieux réserver le terme de réseau social à l’ensemble composé d’un dispositif informatique et de la vie sociale qui s’y greffe. Ce disposif informatif donne la possibilité de se lier à plus d’un autre, et parfois de visualiser le réseau ainsi créé. Si les forums se sont dotés au fil de leur évolution de fonctions à la web 2.0 (messageries privées, visualisation des membres et des membres connectés, stats), il reste que le partage de l’information n’est pas aussi total que sur les réseaux sociaux ou chacun est informé des lectures, des signets, des vidéos, des podcasts, des images que les autres consultent ou mettent en ligne

    Je suis par ailleurs tout à fait d’accord avec Pascal. La dynamique des blogs (un écrit, les autres commentent) n’est pas celle des forums (tous écrivent/commenent). Et puis, comment on fait un crosspost sur un forum ou un blog ?

  10. (je m´excusepour mon francais dabord) Selon moi le Forum n´est pas si vieux que sa si en considere que touche aussi á qui est ancore au web 1.0 pour de difficoulté evolutive de conception du web lui meme ( et sa existe). En plus est un bon moayen de demander directament anci que de rester fidele á la marque…que ce que je veut dire pour fidele? Pas pour une prochainne voiture, mais pour l´afetr sales (extra, accessoires ecc) qui jusq´á mantenet sont acheté chez les fast fitter et supermarché specializèe.

  11. Hier, j’ai donné un cours à mes étudiants (1ère année DUT SRC) sur l’importance pour eux d’être « hype 2.0 » étant donné qu’ils se destinent aux métiers du web. Facebook, twitter, netvibes étaient bien sûr évoqués. Mais justement, pour construire leur réseau et se faire une bonne culture du web, je leur ai souligné l’importance des « anciens » outils d’échange : e-mail, messagerie instantannée, forums, et autres blogs permettent d’entrer rapidement en contact avec les membres des communautés auxquelles ils appartiennent ou veulent appartenir. Tous ces outils participent au constat de Luc Legay, mon réseau social est bien plus intelligent que google ! http://ru3.com/luc/tag/collective-intelligence/mon-reseau-social-plus-intelligent-que-google.html

  12. le forum va prendre de plus en plus d’importance notamment avec le développement de l’entraide et du « conseil » avant l’acte d’achat. L’avis « d’un bloggeur » ne remplacera jamais celui de 10 aines de forumeurs ;-)
    Je suis d’accord avec Fred, les forums sont un fabuleux endroit pour recréer du contact avec le client…qui par définition n’existe pas avec le ecommerce.
    En revanche, pour accompagner les entreprises dans cette volonté de mise en place de « relations sur le web, je peux confirmer que « des sociétés se risquent » déjà à investir les forums. Telecom Italia a engagé une démarche de relations web officielles sur les forums d’utilisateurs depuis le lancement de sa marque Alice en France (2006). Cdiscount a créé son propre forum consommateur (lafourmiliere.fr)la même année.

  13. Les forums perdurent, car tous les posteurs ont (presque) le même poids. Et la recherche est facile à faire.
    Comme le souligne JC Domenget, l’e-mail garde un précieux pouvoir, les messages que je reçois dans ma boîte me sont destinés, ils ont plus d’impact qu’un message Twitter destiné au cyberespace entier. Et après avoir configuré le logiciel d’e-mail, tout utilisateur peut comprendre l’analogie Courrier électronique courrier papier (boîte, relever le courrier, etc.) donc la barrière d’entrée est moins haute.

  14. Ravi d’avoir servi de cobaye au « Cavazz’Cast », merci beaucoup.

    Il y a beaucoup de commentaires très intéressants et très caustiques sur le sujet. C’est l’accueil coutumier quand on aborde le sujet des forums : « passons à autre chose » ou « on savait déjà ».

    Le « Passons à autre chose », c’est un peu toutes ces questions sur le futur du forum et ses interfaces nécessaires : blog, réseau social. C’est une réelle opportunité pour un site que de développer son offre communautaire. Mais çà ne lui dispense pas au préalable d’identifier les besoins spécifiques de ses utilisateurs. Il y a des communautés qui naissent dans les commentaires les lecteurs de blogs thématiques.

    Le côté « On savait déjà » est plus rassurant pour nous parce que composé d’utilisateurs convaincus qui ont intégrés la logique des forums. Alors que de nombreux réseaux sociaux se sont développés en créant des paramètres supplémentaires permettant de cloisonner différents aspects de sa vie, sur un forum, on envisage ce partage depuis le début dans ce sens-là.

    Au quotidien, on essaye de tenir la ligne entre les deux en conservant une utilisabilité classique et sobre, autant pour nos utilisateurs que pour nos lecteurs. Pour aller plus loin, je pense qu’un forum de discussion mérite tout autant le label réseau social qu’un outil de création de page profile un peu élaboré tel que l’a été myspace jusqu’à assez récemment.

  15. Franchement, les forums me semblent avoir plus di’nfluence que les trucs sociaux…

    Qd je rejoins une communauté, je recherche des personnes ayant des compétences/idées sur un sujet. Pas à avoir tel ou tel ami ou voir ce qu’il fait…

    Bref, faut arrêter de se fier au buzz média. Les trucs sociaux ne sont pas mieux que les univers virtuels 3D. ILs ne vont pas révolutionner le web. Déjà sur Netvibes, bcp se plaignent de l’arrivée de l’aspect social qui ralentit le service et…. n’apporte absolument rien!

    Bref, mort au buzzz!:

  16. « le forum va prendre de plus en plus d’importance notamment avec le développement de l’entraide et du “conseil” avant l’acte d’achat. L’avis “d’un bloggeur” ne remplacera jamais celui de 10 aines de forumeurs »

    Euh… Les forums étaient là bien avant les blogs… Et les gros boards existaient déjà bien avant ;)

    Il y a certaines communautés avce les séries télé, le foot, les oiseaux , l’informatique, bref des forums en pagaille qui ont bien plus d’influence que les blogs et ce depuis bien longtemps :)

    Par contre, le public est plus hétéroclite, on y trouve autant de geeks que de casual surfer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s