Une nouvelle interface minimaliste pour le NY Times

Alors que la version française de Slate fait (toujours) débat, le NY Times n’en finit plus d’innover avec cette toute nouvelle interface minimaliste : Article Skimmer.

nytimes_skimmer

L’idée derrière cette interface est de pouvoir « balayer » les news d’un oeil distant comme vous pouvez le faire en buvant votre café du matin, d’où le titre du billet qui explique la genèse de cette interface : Sunday Browsing. La mise en page est réduite à sa plus simple expression, la lisibilité est parfaite et la prise en main immédiate. D’un point de vue ergonomique c’est du grand art, dans la droite ligne de cet article : In Defense of Readers.

Suite à une précédente expérimentation sociale à grande échelle (cf. L’avenir de la presse en ligne est-il dans le social ?), le NY Times confirme sa position de pionnier dans une industrie de la presse qui se cherche un second souffle.

(via SwissMiss)

20 réflexions sur “Une nouvelle interface minimaliste pour le NY Times

  1. Bonjour,

    « D’un point de vue ergonomique c’est du grand art »
    C’est vraiement discutable je trouve. La navigation reste hasardeuse surtout quand on clique sur le lien de l’article et qu’on rentre dans le contenu. Le texte est toujours aussi dense et la lecture difficile.

    J'aime

  2. Le NY Times innove en allant vers la simplicité. C’est une bonne idée qui va à rebours des interfaces surchargées de pubs, de liens, de tout un tas de choses qui ne font que fatiguer l’oeil ou le tromper.
    Reste à savoir quel impact peut avoir ce genre de choix sur la rentabilisation de l’espace (publicitaire, s’entend).

    J'aime

  3. @ Xu > 12 designeurs dans son équipe ?????? Wow, c’est beau l’amérique ! Tu m’étonnes qu’ils ont intérêt à faire du bon boulot, 12 personnes c’est plus que le nombre de journalistes dans certaines (la plupart ?) des rédactions web de grands journaux français.

    /Fred

    J'aime

  4. Très beau, très élégant et intuitif, rend le contenu agréable à consulter…Mais effectivement, dès qu’on rentre dans le contenu, on quitte cet environnement dépouillé et la lecture en devient plus difficile, et on a envie de repartir :)

    Il faudrait que ce concept soit développé sur les pages suivantes, mais quid des pubs, marketings, etc effectivement

    J'aime

  5. D’après ce que je vois,la version mobile (mobile.nytimes.com) n’a pas connu d’améliorations. Je me demande comment cette refonte va être déclinée sur mobile !?
    Sinon, cette interface me fait penser à celle de, la start-up de Guy Kawasaki, alltop.com et son idée de « online magazine rack » !

    J'aime

  6. Salut,

    Très bon billet Fred, les gros sites américains et anglais sont des exemples à suivre pour la presse française en ligne. Que ce soit en terme de design ou d’élargissement de lectorat. Je dirais qu’on peut même rajouter les gros sites italiens( Stampa, Reppublica; Gazetta) aussi comme modèle. Le nytimes est la référence de ce que doit être un gros sites web. Imaginez vous le temps qu’il lui faudrait pour se charger s’il passait à plus d’animation flash sur la page d’accueil. En France, quand on se rend sur un gros site on a le droit a une page d’attente PUB comme message de bienvenue. Ou sinon à une grosse fenêtre qu’on est obligé de fermer si on veux voir quelque chose.Après au niveau des contenus, plein de photos, que les titres de l’actu. Même pas d’extrait d’articles. Cela ressemble plus à de la presse people qu’autres choses. De toutes façon, le lecteur (visiteur) est juste prit pour une pompe à fric.

    Deuxième point la presse ici ne sait que pleurer et réclamer plus d’argent à l’état. Car elle n’arriverait pas à gagner sa vie sur le web. On se fout de qui. Il n’y a même pas une traduction en Anglais pour Lemonde . Alors que le site de la BBC est traduit dans 32 langues. (Français, arabe, ukrainien, Chinois, ect…). Je site LeMonde comme exemple mais c’est le cas de tous les gros sites de Presse françaises.

    J'aime

  7. Bonjour,

    Je trouve ça assez froid, voir rébarbatif, à contre pied de la profusion d’innovation en terme de typographie et de design que l’on peut trouver aujourd’hui sur le web.

    Cependant cette mise en page me semble posséder un avantage majeur : le traitement strictement égalitaire de chacun des articles permet au lecteur de définir lui même l’ordre de priorité à accorder dans la lecture des informations. Moins d’artifices visuels pour une plus grande autonomie du lecteur?

    J'aime

  8. Je trouve le concept très intéressant. Enfin on respire ! Là ça attire l’oeil, en tout cas le mien ^^
    Il ne faut pas oublier que c’est un prototype, donc peut ne pas être finit, d’où les articles tjr aussi « massifs ». Là où l’information se fait omniprésente, continue et dense, le NYT permet d’aérer tout ça et de donner envie de lire en ne fournissant que le strict nécessaire (titre+chapeau), donnant envie de lire tout en étant minimaliste, et si on ajoute à ça la qualité des articles, c’est tout bon. ^^
    Moi qui a tjr été rebuté par les sites online de journeaux malgré une volonté de lire des textes en anglais, me voilà conquise = D

    J'aime

  9. Encore un très bon point pour le New York Times qui est vraiment un site d’infos de masse à suivre au niveau des innovations et de la qualité de l’information qui en découle. Je pense notamment à la place importante de la photographie qui est accordée sur ce site : diaporama sonore, portfolio en une, making of de shooting dans la rubrique du NYT Magazine, etc etc.
    Voir récemment par exemple aussi un traitement multimédia de la catastrophe de Buffalo : http://www.journalistiques.fr/post/2009/02/14/Le-New-York-Times-explore-en-rich-media-toutes-les-dimensions-d-un-faits-divers

    Cependant malgré toute cette richesse (qu’on aimerait bien retrouver sur les sites français), la situation financière du NYT reste critique et le site web du journal est loin d’avoir trouvé son modèle économique. On en débat beaucoup actuellement outre-atlantique : http://mediawatch.afp.com/?post/2009/01/14/LAmerique-sans-le-New-York-Times-Riposte-de-linteresse

    J'aime

  10. Ping: Eloge du NYT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s