Première prise en main du HTC Magic (Android G2)

C’est aujourd’hui que SFR dévoilait à la presse (et aux blogueurs) son iPhone killer : Le HTC Magic (nom de code : Android G2). RDV donc au showroom de la marque au logo rouge pour une découverte de ce terminal. Le G2 est comme vous l’aurez compris l’évolution du G1, une version avec clavier qui est visiblement perçue comme trop limitée (l’écran tactile offrant plus de possibilités).

La première impression est bonne, c’est indéniablement un bel objet : profil plat, forme très légèrement incurvée (du moins il me semble), beau matériau de la coque. L’écran est également très satisfaisant, dans la norme de ce qui se fait en ce moment :

htcmagic_1

Vous connaissez sûrement les caractéristiques techniques donc je ne m’attarde pas dessus, de même que les fonctionnalités offertes par Android. J’ai tout particulièrement été impressionné par la gestion du bureau et des widgets : fluide et intuitive. Démonstration vidéo :

J’ai également été scotché par la fonction cartographie avec les principes de molette de zoom et du mode Street view avec un déplacement « spacialisé » (à l’aide du GPS et de l’accéléromètre) :

J’ai aussi beaucoup apprécié le retour de force lorsque l’on tape sur le clavier virtuel (qui fait office de feedback tactile). En règle général la manipulation est intuitive et fluide quoique légèrement plus lente et saccadée que sur un iPhone.

Il reste par contre deux grosses interrogations :

  • Quel logiciel client (installé sur l’ordinateur) sera utilisé pour gérer la bibliothèque multimédia (les playlists musicales, catégories…) et pour acheter des contenus (chansons, vidéos…).
  • À quelle vitesse va se développer l’écosystème autour de la marketplace Android ? Même si l’App Store d’iTunes conserve une sacrée longueur d’avance, la colère gronde au sein des développeurs frustrés par la rigidité du système mis en place par Apple.

Donc en un mot : Est-ce que la sauce va prendre ? Oui très certainement car Google a déjà su démontrer sa capacité à mobiliser la communauté de développeurs et à jouer sur ambiguïté de sa position vis à vis de l’open source (Android est une plateforme ouverte mais très légèrement contrôlée).

Je n’ai pas encore mis la main sur le très prometteur Pre de Palm (cf. A la recherche de la plateforme mobile parfaite avec le nouveau Palm Pre) mais je pense que nous tenons là un concurrent très sérieux pour vous savez qui. La commercialisation de ce HTC Magic est programmée pour Avril 2009.

18 commentaires sur “Première prise en main du HTC Magic (Android G2)

  1. Bonjour,
    J’apprécie toujours la vulgarisation de vos articles et trouve cela intéressant de rendre l’actualité high-tech accessible au plus grand nombre. Mais je me dois de soulever quelques légèretés dans cet article.

    1) Une version avec clavier (…) perçue comme trop limitée (l’écran tactile offrant plus de possibilités).
    Le G1 est tactile + clavier : Forcement 2 fois MOINS limité (mais 20g plus lourd et 4mm plus épais)

    2) Quel logiciel client (installé sur l’ordinateur) ????? WTF !
    Ce n’est pas qu’un GSM, c’est un PC ! Il n’y a pas à le connecter à un autre PC (vous vous demandez ce que vous devez installer sur votre desktop pour avoir de la musique sur votre laptop ?).
    On entre a plein pieds dans l’air du tout connecté, de l’autonome, du contenu consommé (et non stocké). Bien sur vous pouvez télécharger de la musique et la transférer par USB sur la SD (reconnue comme mémoire de masse), mais le buit est bien d’avoir internet dessus ; pour écouter last.fm ou achter directement sur Amazone MP3.

    3) À quelle vitesse va se développer l’écosystème autour de la marketplace Android ?
    Dès que les opérateurs auront compris qu’il gagne automatiquement 30% que chaque apps achetées sur un device Android, ils vont s’empresser d’en mettre un dans la main de leurs clients (et arrêter de développer leurs petit business de sonnerie, de logo, d’horoscope et autres bis et broc pour le consomariat adolescent).
    Au même moment les éditeurs se réveillerons et s’émerveillerons bien plus encore qu’ils ne le font devant la facilitées de l’Apple Store.

    Bien sure cela dépend de Google qui doit se dépêcher de traduire Android, peaufiner son browser, y transposer des services phares comme Google reader ou Gtalk (avec vidéo) et pousser les fabriquant à utiliser son OS pour avoir une gamme complète de device.

  2. @ Seynaeve > Mes réponses à vos trois points.

    1/ S’ils ont fait évoluer le G1 en G2 c’est qu’il y a une raison !

    2/ Je parle d’un logiciel client pour gérer la musique, n’est-ce pas abhérant de penser que les utilisateurs vont se dépatouiller avec leurs cartes SD ? De plus c’est toute la chaine qui est ici impactée : où achetet-r les MP3 ? Comment les transférer ? Comment gérer les playlists et les partager ?

    3/ OK mais quid des applications en français ? Quid de la maturité de l’OS ? Comment les éditeurs de jeux (la catégorie la plus rentable de l’App Store) vont s’approprier cette plateforme et migrer leurs jeux ?

    /Fred

  3. Payer des jeux sur un OS gratuit est une hérésie…

    étant abonné orange je n’ai le choix que du G1, mais je pense que le clavier physique sera un atout lorsque je voudrai prendre le contrôle de mes ordinateurs à distance via ssh et autre…
    D’ailleurs il sera surement possible d’avoir le clavier virtuel sur le G1.

    Par contre je pense m’engager que 12 mois pour pouvoir prendre un nouveau terminal android dans 1 an, car il manque des choses au G1 comme l’enregistrement vidéo, la possibilité de brancher un casque pour écouter ses musiques et regarder ses vidéos, et il y aura bien d’autre nouveauté d’ici là.

    Pas de news sur le concours de développement d’application lancé par sfr ?

  4. Payer des jeux, meme sur un OS gratuit, une heresie? Aie, quand je voit ce genre de reaction, je comprend que le legislateur s’enerve.

    Comment vont faire les boite de developpement de jeux pour vivre? Si l’AppStore marche, c’est qu’il y a un ecosysteme clair et comprhensible, et on s’en balance un peu que l’OS soit gratuit ou pas. En fait, il n’y a jamais rien de gratuit, il y a juste une manière differente de faire pays!

  5. oui t’aura des sudoku payant et une alternative, voir plusieurs, libres et gratuits et qui évolueront au fils du temps.
    Je pense qu’à toutes applications payantes il y aura des alternatives libres, j’ai déjà trouvé deux applications qui me seront indispensable, un client ssh et un client mpd que j’ai pu tester avec l’émulateur d’android.

  6. Juste pour apporter ma pierre : la semaine dernière (lundi), on m’a demandé de démarrer un petit projet Android, pour voir ce que vaut la plateforme.

    Premier bilan : en une semaine, j’ai pu apprendre à manier Android, et créer une application qui se connecte sur des Web Services (pour ceux qui connaissent : un client pour SugarCRM).

    Je dirai qu’une fois passée la phase de montée en compétence, le développement d’applications est très rapide. La plateforme est très complète, même si elle manque encore de quelques composants complexes en standards (par exemple rien de base pour les web services SOAP, pas de composant pour les swipe/slide). D’autres part, il est encore difficile de trouver des infos hors API (rien de centralisé, mais pas mal de ressources un peu partout sur le web).

    Ce que j’aime le plus ? L’idée qu’on peut remplacer n’importe qu’elle application du téléphone, (par exemple l’éditeur de SMS, le logiciel de mail), et qu’on peut aussi appeler n’importe qu’elle application en lui passant des SMS, même une application tiers (ce qui pose le problème de l’absence potentielle de cette application).

    Ce qui m’amène à la conclusion que le développement d’applications Android devrait exploser dès lors que la plateforme de développement sera plus mature. Les premiers livres sur Android commencent à apparaître, on n’en est donc pas très loin ;-) .

    Pour moi, Apple n’a pas du tout pris la bonne direction en fermant complètement sa plateforme… Récent détenteur d’un IPhone, je sais pas si je résisterai à la tentation du G2 à sa sortie en France…

  7. @ neoakira > Hum… attention à ne pas faire l’amalgame : OS gratuit ne veut pas dire applications gratuites, sinon les sites web développés en PHP seraient gratuits ;-)

    @ Piwaï > Merci pour ce témoignage.

    /Fred

  8. @ Fred CAVAZZA > Vous rigolez quand vous répondez à la question 1) de Seynaeve j’espère ! Je vous répondrai que oui il y a une raison mais est ce une bonne raison ? HTC est le second constructeur à avoir intégré une interface tactile sur un mobile sorti presqu’en même temps que l’iphone: le HTC Touch. Quelques mois plus tard ils ont sorti une version HTC Touch Dual, le même que le Touch mais avec un clavier numérique (non alpha) et….sans wifi !
    Il y a surement une raison….Oui vous avez raison….

    En ce qui concerne la question 2) il y a http://gizmodo.com/5053515/amazon-mp3-store-is-preloaded-on-htc-g1-6-million-drm-free-songs qui devrait arriver en France cette année d’après Les Echos.
    Je ne vois pas l’intérêt d’avoir un client sur le pc quand tout est envoyé « in the cloud » sur Internet toutes les 15mn. Le pc n’a qu’a se connecter à Internet lui aussi pour synchro… Web bidule.0 ?!
    Par contre je me demande ce qui se passe quand on va à l’étranger avec ce genre de téléphone, il me semble que SFR désactivera par défaut le roaming pour ce téléphone…Via wi-fi alors ?

    et pour la 3) Android est ouvert par nature avec une base Java donc tous les dev Java (et il y en a !) sont de potentiels développeurs Android.
    Pour les jeux en 3D, c’est incertain. D’une part on dit que non http://www.mobinaute.com/259574-gameloft-jeux-android-techniquement-evolues-iphone.html et de l’autre on a http://www.omnigsoft.com/ (le site fait peur j’avoue)….Java et 3D c’est une longue histoire…

  9. salut
    merci pour cette petite démo…
    Il y a une grande interrogation effectivement , c’est de savoir si l’offre logicielle va se développer autant que sur l’iphone (elle y est formidable).
    à bientôt

  10. Quelques remarques…

    Le device :
    Pour avoir l’occasion d’utiliser le G1, de mon point de vue, son plus gros défaut est son écran tactile. Le caractère multiTouch de l’iPhone en fait un must du marché. Quand à sa taille imposante du terminal, elle est compensé par la présence du clavier physique, rassurant pour certains. Le G2 est davantage dans l’esprit de l’iPhone, reste à voir si l’écran tactile est toujours aussi médiocre.

    Les applis :
    Le modèle ouvert est appréciable, au même titre que l’absence de validation des codes (problème d’engorgement de la boîte noire Apple).
    Son développement est donc susceptible d’être rapide, en revanche, certains évoquent le risque de fragmentation, à voir…

  11. J’ai taté du développement sur les deux plate formes Android et CocoaTouch. Android a encore beaucoup de travail à faire. Des choses sympas il y en a, à n’en pas douter. J’ai un peu les boules d’avoir acheté pour plus de 400 euros un Developer GPhone il y a deux mois, parce que franchement, il est moyen comme téléphone.

    Quelques gros soucis que vous semblez oublier dans vos commentaires :
    – Android Marketplace repose sur Google Checkout qui n’existe pas en France
    – Seul HTC a sorti des appareils sur plateforme Android pour le moment. Est ce que le pari d’origine n’est pas un peu perdu?
    – il n’y a que 25000 applications sur l’Appstore, dont certaines comme Things, instaviz, twitterrific, RunKeeper, Shazam, Fastlane etc etc. Que des petits trucs faits par des développeurs dans leur garage (le même garage que celui de Lagarde?).

  12. Android , c’est exactement ce que j’attends, j’achete.
    Mettez moi mon EEEPC en+ dans le Magic & j’achete 2 fois plus :)
    Sortez moi des abo Internet digne de ce nom et j’achete 3 fois plus.
    Photo,Video,musique, connection permanente au net (msn, email, youtube) ca va exploser !! :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s