Des applications mobiles aux écosystèmes mobiles

Il fut un temps où les applications natives étaient la voie royale pour accéder au portefeuille des mobinautes. Mais ça, c’était avant… avant la saturation des app stores et écrans d’accueil, avant les progrès réalisés par les PWA, avant les assistants numériques, super apps et mini apps. Avec les annonces récentes sur le retour des widgets et les applications fragmentées, les marques et organisations ont à leur disposition un éventail complet d’alternatives très crédibles aux sempiternelles applications mobiles. L’occasion pour moi de rappeler que l’important est le contenu (le service rendu) et pas le contenant (l’application mobile ou équivalent).

Lire la suite « Des applications mobiles aux écosystèmes mobiles »

Les terminaux connectés sont les nouveaux leviers de rétention des GAFAM

L’annonce du rachat de Fitbit par Google marque un tournant dans l’irrésistible ascension des GAFAM : non contents de dominer de façon outrancière les usages en ligne, ils s’imposent maintenant dans notre quotidien à travers une ribambelle de terminaux connectés. Oui, cela va permettre de standardiser les terminaux et de grandement simplifier la prise en main, mais ne vous y trompez pas, l’objectif de Google, Apple ou Amazon est bien de se constituer de gigantesques jeux de données pour tout connaitre de nos usages quotidiens et de nos modes de vie. Un nouvel axe de développement pour prendre de vitesse les laboratoires pharmaceutiques.

Lire la suite « Les terminaux connectés sont les nouveaux leviers de rétention des GAFAM »

L’hégémonie des GAFA leur permet de majorer la taxe numérique

Au XIXe siècle, la Royal Navy britannique régnait en maitre sur les océans. Cette domination a permis au Royaume-Uni d’étendre son empire colonial, mais surtout d’avoir la mainmise sur le commerce maritime. Ils avaient la plus grosse flotte, ils ont logiquement imposé leurs règles. Deux siècles plus tard, les navires ont été remplacés par des smartphones, enceintes connectées, plateformes sociales… Une « flotte » composée de milliards d’unités dont nous sommes maintenant dépendants et qui assurent aux GAFA une suprématie sur l’économie du XXIe siècle. Oui, il y a bien une taxe GAFA, mais c’est vous qui la payez !

Taxe-GAFA

Lire la suite « L’hégémonie des GAFA leur permet de majorer la taxe numérique »

Le mythe du système d’information à la carte se précise

À la grande époque du Web 2.0, certaines sociétés faisaient la promesse d’un système d’information modulaire que chaque employé pourrait s’approprier et moduler en fonction de ses besoins. Si bon nombre des concepts du « web participatif » montrent aujourd’hui leurs limites (contenus générés par les utilisateurs, microformats, mashups…), la notion de système d’information à la carte n’a jamais été abandonnée, surtout par les géants du numérique qui petit à petit se rapprochent de cette vision avec des offres très convaincantes.

LegacyIT.jpg

Lire la suite « Le mythe du système d’information à la carte se précise »

Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives

Le débat sur le choix entre applications natives et site web mobile est quasiment aussi ancien que les smartphones. Il faut dire que le choix est complexe et que les solutions alternatives gagnent en sophistication tous les ans (sites web progressifs puis adaptatifs, applications hybrides puis semi-hybrides). Introduites pas Google en 2016, les Progressive Web Apps étaient censées proposer une solution viable, mais elles soufraient d’une faible compatibilité avec les iPhones. Avec les annonces faites par Apple, Mozilla et Microsoft le mois dernier, la situation a complètement changé. L’occasion pour moi de revenir sur ce sujet.

LOLcat-smartphone.jpg

Lire la suite « Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives »