Mauvais design = Facteur de propagation rapide ?

En ce début de semaine j’ai vraiment l’impression que c’est l’ébullition autour de la nouvelle version du site de Ségolène Royal (DesirsDavenir.org). Comme je me sens concerné par le design des sites web en général et que je trouve cette affaire très louche, je vous propose une analyse façon théorie du complot.

Récapitulatif des faits

La semaine dernière était annoncée la sortie d’un livre très critique envers le Parti Socialiste et Martine Aubry puisqu’y sont décrits les (soi-disant) fraudes lors des dernières élections au PS. Polémique à laquelle Ségolène R. se devait de répondre et dans les plus brefs délais.

Elle décide donc de se servir de son site DesirsDavenir.org comme relais de sa contre-attaque. Oui mais voilà, le timing n’est pas le bon car la blogosphère tout comme la Twittosphère sont saturées par les nombreux buzz du moment (décès de Patrick Swayze et Filip, dérapage de Kanye West aux MTV Video Awards…).

C’est donc un gros problème pour Ségolène R. qui doit s’assurer d’une couverture médiatique la plus large possible pour pouvoir regagner de la crédibilité et faire passer ses messages. Elle lance alors une nouvelle version de son site DesirsDavenir.org. Et là c’est la stupéfaction générale car ce site est un des plus moches que le web français ait connu depuis ces dix dernières années :

desirsdavenirs_1

Je pense sincèrement qu’il n’est pas faux de dire que même au siècle dernier (à la grande époque de Multimania) ce site aurait été ridicule. En quelques heures cette infamie est repérée et la news se propage à une vitesse hallucinante sur Twitter où les commentaires les plus cinglants fusent (« C’est la nouvelle Cindy Sanders du web« , « 36 15 DesirsDavenir« …). L’info est également relayée par des médias plus sérieux comme L’Express ou Libération qui nous révèlent que cette refonte aurait coûté 45.000 €. Résumé des publications disponible ici : Désirs d’avenir… donne des idées.

desirsdavenirs_KayneWest

Mais ce n’est pas tout, car le jour de ses explications officielles Ségolène R. persiste et signe avec une nouvelle page d’accueil tout aussi moche et annonce en plus la volonté de laisser les utilisateurs choisir le fond d’écran de la semaine :

DesirsDavenir_2

Nous avons même eu droit à des explications « officielles » (à vérifier) sur son blog : Réponses aux inquiétudes soulevées par le nouveau site internet, par Ségolène Royal.

Pourquoi je n’y crois pas

Suite à cette frénésie, un affreux doute a commencé à germer dans mon esprit : Et si tout avait été soigneusement orchestré pour maximiser le potentiel de viralité de son message ? En d’autres termes : Et si tout ce cirque était une honteuse mise en scène pour provoquer le plus gros buzz possible ?

Plusieurs éléments dans cette histoire étayent ma théorie du complot (médiatique) :

  • Pour arriver à ce niveau dans la pyramide politique Ségolène R. a depuis longtemps mis de côté toutes considérations morales ou éthiques (la fin justifie les moyens) ;
  • Les hommes (et femmes) politiques sont loin d’être des imbéciles, ils savent de plus s’entourer des meilleurs pour tout ce qui touche à leur look ou à leur communication ;
  • Elle a lancée récemment une plateforme collaborative tout à fait intéressante et surtout bien réalisée ;
  • Trouver une agence ou un indépendant pour faire correctement ce genre de travail n’est pas très compliqué (même un week-end) ;
  • Elle a dans son entourage de nombreux fans et supporters qui à défaut d’être des professionnels de la conception web sont largement capables de lui dire que cette nouvelle version de son site est grotesque ;
  • Elle était dos au mur et ne pouvait pas échouer dans ce sauvetage médiatique.

Voilà pourquoi je suis persuadé que, dans cette campagne, rien n’a été laissé au hasard et que ce design pourri a été choisi spécifiquement pour faire un maximum de buzz.

Est-ce une bonne opération ?

Bien évidemment que c’est une bonne opération car son site a bénéficié d’un buzz très dense sur les dernières 48 H. Encore une fois je ne suis pas en train d’affabuler car le ridicule a toujours été un puissant levier de buzz, en témoignent les tenues ridicules de Lady Gaga ou des incidents montés de toute pièce comme l’acrobatie de Brüno qui tombe sur la tête d’Eminem lors des derniers MTV Music Awards.

Dans la mesure où l’intérêt de Ségolène R. est d’être perçue comme une candidate crédible au niveau politique et non pour de la conception de site web, les moqueries dont son site est l’objet ne rentrent pas en contradiction avec l’objectif de cette campagne (faire le pus de bruit possible).

À partir de là, se pose la question de savoir si une telle tactique peut être utilisée dans un autre cas de figure. Ma réponse : Non, il ne faut surtout pas en abuser. Ça a bien fonctionné une fois, il n’y a que très peu de chances pour que la sauce prenne une nouvelle fois dans un autre contexte. D’une part car la blogosphère se lasse très vite des phénomènes à répétition (qui s’intéresse encore aux lipdubs ?) d’autre part car je ne vois pas comment il est techniquement possible de faire un site encore plus moche.

Conclusion

Difficile pour le moment de dire si ce coup de poker va réussir, toujours est-il que la buzzosphère (incluant des supports comme les blogs, Twitter, Facebook et les sites de news en ligne) nous démontre une nouvelle fois à quel point la règle d’or du buzz sur internet est la suivante : il n’y a pas de règle.

Mon conseil à Ségolène R. : Vous avez réussi votre coup médiatique, pas la peine d’en rajouter (il est largement le temps de choisir une charte graphique un peu plus professionnelle).

123 réflexions sur “Mauvais design = Facteur de propagation rapide ?

  1. Bonjour,

    Je suis assez d'accord sur tout ca, a la différence prêt que si le ridicule fait vendre au cinéma, dans la musique ou dans le spectacle, ici on parle tout de même d'un responsable politique d'un grand parti national qui, pour remporter les élections, doit respirer la confiance etc…

    Je ne suis pas sûr qu'il soit pertinent de retranscrire directement ce qui marche au cinéma sur la politique, même s'il est vrai que la politique tend à devenir du spectacle consommé comme beaucoup d'autre chose.

    J'aime

  2. Oui, enfin un avis censé. Même son fils, Thomas Hollande, qui suit de très près sa communication virtuelle, a une bonne culture du web, jamais il n'aurait laissé ce site paraitre s'il n'y avait pas un intéret supérieur.

    J'aime

  3. Le problème, c'est que si elle revient avec un meilleur graphisme en disant "haha je vous ai eut" personne ne la croiera car elle est devenue aussi la reine du "je dis n'importe quoi" donc bon, ce serait Sarko, pourquoi pas, mais là si la théorie du complot s averait vraie, elle aurait oublié le facteur "cruche" qu'elle représente à chacun de ses interventions.

    Autre point à souligner, elle est dos au mur, n'a plus beaucoup de fond (on parle une perte d'environ 4 000 adhérents) et surtout c'est son mec qui a réalisé le site, donc bon, c'est bien de s'entourer d'une équipe de comm, mais quand ton fiancé arrive et dit "bon écoute ségo, tu retourne aux fourneaux et moi je monte le joomla" bah voilà, il y a aussi le facteur humain.

    A mediter

    J'aime

  4. Je suis plutôt tout à fait d'accord car à mon sens il vaut mieux un buzz négatif (pour occuper le terrain médiatique) que le fait que l'on ne parle pas de vous (pas d'intérêt porté). J'écrivais à peu près les mêmes propos ce matin dans Kit de secours en cas de bad buzz (http://cdeniaud.canalblog.com/archives/2009/09/17

    Un bad buzz peut surgir rapidement mais pour autant il s'agit d'une formidable porte de communication qui s'ouvre pour l'entreprise ou la personne incriminée. En effet, que les internautes témoignent de l'intérêt pour votre entreprise vous permet de capter leur attention (comme je dis souvent : le pire que l'on puisse dire de votre marque sur Internet… c'est rien) et donc dans le cas d'actions post buzz, le relais et l'écho sera d'autant plus grand. Il convient par contre de mettre les bonnes actions en place.

    J'aime

  5. J'ai également pensé comme toi… Mais quel coup stratégique que ce serait d'avoir pensé à un truc comme ça et surtout, je m'inquiète sur comment vont-ils faire pour la révélation pour amener vers le message d'origine qui doit être passé ?

    Car OK c'est bien d'avoir occupé l'espace médiatique (ou buzzo-blogosphère tout du moins) mais encore faut-il que le message passé soit le bon !

    Encore faudrait-il expliquer sa réponse officielle (http://quentindemeuter.posterous.com/reponses-de-… qui est inquiétante et rajoute une belle couche…

    J'aimerais croire pour elle et pour tout ses conseillers en communication (et pour le webmaster qui ne s'est pas rendu compte de la catastrophe qu'il était en train de produire) que tout ceci est un coup monté…

    J'aime

  6. j'ajoute que ca fait du buzz, d'accord, mais elle n'y gagne pas en crédibilité… au contraire. alors ou est son intérêt?

    (je joue le contradicteur, même si je pense qu'il y a du vrai dans cette analyse)

    J'aime

  7. Je suis entièrement d'accord avec vous.

    Pour moi, personne, mais alors personne, n'aurait jamais pu valider un tel design!
    Il existe des quantités de templates gratuits sur internet avec un design plus que correct…

    Je sens anguille sous roche et entends patiemment le *vrai* site web qui viendra sûrement très rapidement.

    J'aime

  8. Hello,

    Il est certain que le bad buzz généré par toute cette histoire fait parler du site, apporte une large couverture médiatique, et plus encore.

    Mais quid de la crédibilité ? Je suis conscient que 90% des internautes passent à milles lieux d'un design moche et ancestral, mais là on frôle quand même l'irrespect personnel ! Sans parler des erreurs 500 à répétition – causées à mon avis par un hébergement mal choisi – qui ne font qu'accroitre l'amateurisme de la réalisation.

    Je ne pense pas à cette théorie du complot, à mon avis l'affaire a juste été mal menée de bout en bout, avec énormément de maladresse et d'incompetence, mais en même temps, c'est du Sego tout craché, non ?

    J'aime

  9. J'aurais aussi tendance à croire à un bad buzz. Car, si le choix de l'accueil reste à désirer l'intérieur du site est encore pire dans tout les sens (Ergonomie, Design…)

    Or, si il s'agirait vraiment d'un buzz jamais la section interne n'aurait été négligé de la sorte. Surtout à 42 000 euros!

    J'aime

  10. En fait, à la lumière du billet de blog que tu mentionnes également, je suis arrivé à la conclusion que le site à l'adresse http://www.desirsdavenir.com (ou .org d'ailleurs) n'est donc pas le nouveau site officiel de Ségolène Royal, mais serait un site "collaboratif" monté et animé par un groupe de sympathisants et de militants… Enfin c'est ma lecture du billet suivant :
    http://www.segoleneroyal2007.net/article-36173105

    J'aime

  11. hummm ok, c'est peut-être un buzz mais je doute que son objectif soit qu'on parle d'elle… mais plus qu'on l'écoute… car mine de rien… plein de gens sont allés sur ce site mais le message est-il passé? je ne pense pas… faire parler de soi, certes, en devenir la risée du web, je ne pense pas.

    J'aime

  12. Plusieurs questions et avis :

    – Ne serais-tu pas un peu partisan?
    – Pourquoi a t'elle publié ce communiqué" ? : http://www.segoleneroyal2007.net/article-36150232
    – Et je trouve complétement idiot le concept bad buzz !! Le fait d'occuper la place par n"importe quel moyen c'est ce tiré une balle dans le pied ! C'est se faire une très mauvaise image.

    Dites les geeks du web, il faudrait penser un peu aux internautes du grand public…
    Si c'est vraiment un buzz volontaire, vous pensez que ces derniers vont se dire : "Ah , c'est super bien fait ce buzz ! ". Ils savent même pas ce qu'est le concept de "buzz". Ce que les internautes français retiennent c'est la 1ère couche. Ils ne cherchent pas à voir ce qu'il y a derrière.
    Tout ce qu'il vaut retenir, c'est "Royal a fait un site moche. Ensuite elle a dit que c'était volontaire. Mais elle dit ça uniquement pour rattraper sa bourde !"

    J'aime

    1. "Et je trouve complétement idiot le concept bad buzz !" heu… là tu es en train d'insulter les professionnels du milieu (car ce n'est pas le premier bad buzz : Diesel s'en est fait la spécialité).

      J'aime

      1. Lol, non je ne permettrais pas car je bosse justement dans le web avec ce type de professionnels. Et ils sont du même avis que moi.

        C'est que j'ai été un peu agressif (petit besoin d'exorcisme de troll moi…) et je m'en excuse…
        C'est que justement mon métier est d'être garant des intérêts des internautes et certaines manière de communiquer commence à me faire sortir de mes gonds car elle n'apporte rien à ces internautes. Alors que ceux qui les produises sont certains de leur réussite.

        J'aime

  13. Il y a buzz et buzz.
    Dans ce cas, c’est selon moi un buzz très négatif.

    Premièrement, ça la décrédibilise et lui donne un côté rétrograde dont elle essaie en générale de s’éloigner (notamment de l’image vieillotte du PS).

    Deuxièmement, même si les gens se ruent sur le site, je doute qu’ils s’intéressent au fond tant la forme occupe le débat.

    Pour moi, si c’est un buzz, c’en est un maladroit voire très mauvais.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s