Mauvais design = Facteur de propagation rapide ?

En ce début de semaine j’ai vraiment l’impression que c’est l’ébullition autour de la nouvelle version du site de Ségolène Royal (DesirsDavenir.org). Comme je me sens concerné par le design des sites web en général et que je trouve cette affaire très louche, je vous propose une analyse façon théorie du complot.

Récapitulatif des faits

La semaine dernière était annoncée la sortie d’un livre très critique envers le Parti Socialiste et Martine Aubry puisqu’y sont décrits les (soi-disant) fraudes lors des dernières élections au PS. Polémique à laquelle Ségolène R. se devait de répondre et dans les plus brefs délais.

Elle décide donc de se servir de son site DesirsDavenir.org comme relais de sa contre-attaque. Oui mais voilà, le timing n’est pas le bon car la blogosphère tout comme la Twittosphère sont saturées par les nombreux buzz du moment (décès de Patrick Swayze et Filip, dérapage de Kanye West aux MTV Video Awards…).

C’est donc un gros problème pour Ségolène R. qui doit s’assurer d’une couverture médiatique la plus large possible pour pouvoir regagner de la crédibilité et faire passer ses messages. Elle lance alors une nouvelle version de son site DesirsDavenir.org. Et là c’est la stupéfaction générale car ce site est un des plus moches que le web français ait connu depuis ces dix dernières années :

desirsdavenirs_1

Je pense sincèrement qu’il n’est pas faux de dire que même au siècle dernier (à la grande époque de Multimania) ce site aurait été ridicule. En quelques heures cette infamie est repérée et la news se propage à une vitesse hallucinante sur Twitter où les commentaires les plus cinglants fusent (« C’est la nouvelle Cindy Sanders du web« , « 36 15 DesirsDavenir« …). L’info est également relayée par des médias plus sérieux comme L’Express ou Libération qui nous révèlent que cette refonte aurait coûté 45.000 €. Résumé des publications disponible ici : Désirs d’avenir… donne des idées.

desirsdavenirs_KayneWest

Mais ce n’est pas tout, car le jour de ses explications officielles Ségolène R. persiste et signe avec une nouvelle page d’accueil tout aussi moche et annonce en plus la volonté de laisser les utilisateurs choisir le fond d’écran de la semaine :

DesirsDavenir_2

Nous avons même eu droit à des explications « officielles » (à vérifier) sur son blog : Réponses aux inquiétudes soulevées par le nouveau site internet, par Ségolène Royal.

Pourquoi je n’y crois pas

Suite à cette frénésie, un affreux doute a commencé à germer dans mon esprit : Et si tout avait été soigneusement orchestré pour maximiser le potentiel de viralité de son message ? En d’autres termes : Et si tout ce cirque était une honteuse mise en scène pour provoquer le plus gros buzz possible ?

Plusieurs éléments dans cette histoire étayent ma théorie du complot (médiatique) :

  • Pour arriver à ce niveau dans la pyramide politique Ségolène R. a depuis longtemps mis de côté toutes considérations morales ou éthiques (la fin justifie les moyens) ;
  • Les hommes (et femmes) politiques sont loin d’être des imbéciles, ils savent de plus s’entourer des meilleurs pour tout ce qui touche à leur look ou à leur communication ;
  • Elle a lancée récemment une plateforme collaborative tout à fait intéressante et surtout bien réalisée ;
  • Trouver une agence ou un indépendant pour faire correctement ce genre de travail n’est pas très compliqué (même un week-end) ;
  • Elle a dans son entourage de nombreux fans et supporters qui à défaut d’être des professionnels de la conception web sont largement capables de lui dire que cette nouvelle version de son site est grotesque ;
  • Elle était dos au mur et ne pouvait pas échouer dans ce sauvetage médiatique.

Voilà pourquoi je suis persuadé que, dans cette campagne, rien n’a été laissé au hasard et que ce design pourri a été choisi spécifiquement pour faire un maximum de buzz.

Est-ce une bonne opération ?

Bien évidemment que c’est une bonne opération car son site a bénéficié d’un buzz très dense sur les dernières 48 H. Encore une fois je ne suis pas en train d’affabuler car le ridicule a toujours été un puissant levier de buzz, en témoignent les tenues ridicules de Lady Gaga ou des incidents montés de toute pièce comme l’acrobatie de Brüno qui tombe sur la tête d’Eminem lors des derniers MTV Music Awards.

Dans la mesure où l’intérêt de Ségolène R. est d’être perçue comme une candidate crédible au niveau politique et non pour de la conception de site web, les moqueries dont son site est l’objet ne rentrent pas en contradiction avec l’objectif de cette campagne (faire le pus de bruit possible).

À partir de là, se pose la question de savoir si une telle tactique peut être utilisée dans un autre cas de figure. Ma réponse : Non, il ne faut surtout pas en abuser. Ça a bien fonctionné une fois, il n’y a que très peu de chances pour que la sauce prenne une nouvelle fois dans un autre contexte. D’une part car la blogosphère se lasse très vite des phénomènes à répétition (qui s’intéresse encore aux lipdubs ?) d’autre part car je ne vois pas comment il est techniquement possible de faire un site encore plus moche.

Conclusion

Difficile pour le moment de dire si ce coup de poker va réussir, toujours est-il que la buzzosphère (incluant des supports comme les blogs, Twitter, Facebook et les sites de news en ligne) nous démontre une nouvelle fois à quel point la règle d’or du buzz sur internet est la suivante : il n’y a pas de règle.

Mon conseil à Ségolène R. : Vous avez réussi votre coup médiatique, pas la peine d’en rajouter (il est largement le temps de choisir une charte graphique un peu plus professionnelle).

123 commentaires sur “Mauvais design = Facteur de propagation rapide ?

  1. En admettant que cette théorie soit juste, on comprend mieux pourquoi il n'y avait pas de bouton play/pause sur la vidéo.

    T'es obligé d'avoir entendu (au moins le début) de son démenti sur le livre

  2. euh les gars descendez de votre arbre, le buzz dont vous parlez ne concerne tout au plus que quelques milliers d'utilisateurs de twitter… que ce soit un ratage ou une réussite il ne porte pas très loin…

  3. Faut vraiment croire Royal et ses potes assez malin pour ca… Non franchement…
    Mais théorie marrante, quoique ca cache le Royaliste partisan du rédacteur qui trouve une "excuse".

  4. Analyse intéressante, et tu n'es d'ailleurs pas le seul à y avoir pensé.
    J'ai assez rapidement vu des réactions qui ne croyaient pas possible de pondre quelque chose d'aussi ridiculement moche et en concluaient que cela faisait parti du Buzz.

    Bon, en admettant que cela soit vrai, Ségolène a joliment réussi son coup mais elle a aussi joliment sous-estimé les conséquences.

    Comment rediriger le message actuel ("Je suis une quiche du web, je ne sais pas m'entourer de gens capables, et en plus mon compagnon gonfle les factures au passage") vers ce qu'elle souhaitait véritablement transmettre par le biais de son site ?

    Certes, c'est comme femme politique qu'elle cherche à être crédible, mais c'est bien vite oublier le côté "vitrine" et "première impression" d'un site web et j'ai du mal à voir une porte de sortie qui lui permettrait de tirer de ce badbuzz un bénéfice compensant le ridicule…

    Il vaut mieux un badbuzz que pas de buzz du tout ? Mouais, peut être…Allez demander ce qu'elles en pensent à Cindy ou Amandine…

  5. Ta théorie est intéressante mais je pense que tu te trompes… Je veux bien qu'on cherche à faire du buzz en éditant un site avec un design ringard mais de là à mettre de côté les techniques d'un référencement optimal c'est plutôt paradoxal. De plus, si cette hypothèse est vraie, cela veut dire qu'elle ridiculise volontairement son compagnon avec un travail bâclé et une facture exorbitante.
    Pour moi, Ségolène Royal n'a plus les moyens financiers et humains de sa campagne présidentielle et elle s'adapte avec ce qui lui reste.

    1. je te suis completement "La blonde"…site techniquement mal fait, compagnon ridiculisé, sympathisant de gauche choqué par le budget de 40000€ (ils viennent d'où ces sous !!)…non c'est un véritable baddBuzz non prémidité !

  6. Malheureusement pour [rayer les mentions inutiles]
    – Ségo,
    – le PS,
    – ses partisans,
    – le web français,
    – le boyfriend de Ségo,
    – tous les gens qui ont monté ce site

    je pense que ce n'est pas mais pas du tout du bad buzz mais une véritable et sincère prise de pieds dans le tapis. Le rattrapage du lendemain sur le blog officiel de Ségo en témoigne d'autant : pas d'organisation formelle, ni de direction artistique mais seulement quelques indications sur ce qu'on veut et une poignée de gens pleins de bonnes intentions mais sans aucun background.
    Le manque d'habitude (et d'habitus) du web de la team à Ségo a fait le reste. Sincèrement je pense qu'ils n'ont pas lu le mode d'emploi et ont sorti ce "nouveau site" en toute bonne foi.

    C'est touchant (et navrant) que des figures politiques de cette ampleur ne soient pas un peu mieux conseillées : transposons cette boulette à la tenue vestimentaire. Vous pensez vraiment que Ségo aurait pu se pointer à une conférence de presse en survêt' Adidas (modèle équipe de France 1998) et en tongs ? Quelqu'un lui aurait certainement dit "Attention ma fille, soigne un peu ton image !". Et bien concernant desirsdavenir.org avis personne ne lui a dit que ce site participait aussi de son image.

  7. Cette question a été abordée dans des commentaires sur le blog des amis X-Prime (bonjour toulouse). Perso, je réaffirme le contraire, il s'agit bien d'un braquage à 40K entre bons amis et de bras cassés pour la production. Trop de détails dans le mauvais gout et la réalisation ne peuvent pas être poussés à ce point là. DNS, code généré, les erreurs 500. Buzz certes. Mais un buzz qui la ridiculise, ainsi que son compagnon "professionnel de l'internet". Ceux qui cherche un plan de communication sont à mons avis ceux qui croient aussi aux erreurs d'Apple sur leur site pour faire parler. On cherche à redorer le blason d'erreurs humaines (Apple) ou grossière par une totale méconnaissance du média web. Comme on dit chez nous, Failed.

  8. Je ne pense pas au coup monté ou au coup de buzz, même si je me suis posé la question. Je pense sincèrement (et des sources proches me l'ont confirmé) qu'elle s'est improvisé webdesigneuse avec une équipe restreinte. Elle même l'avoue : elle avait fait appel aux bonnes volontés, peu de gens ont répondu. Quant à faire parler d'elle, oui, mais il y a bruit et signal tu le sais bien. Et là, le bruit est négatif, et ne va pas du tout dans le sens inverse de sa côte de crédibilité. Enfin, regarde le site "Rétablir la vérité", c'est tout aussi mal gaulé. Hasard ou volonté ? C'est vrai qu'il est troublant de voir cela quand le moindre Typepad est joli… mais le moche peut-être lu, regarde le numéro 1 de wikio :-)

    Et, quand on y réfléchit, il est pas mal pensé son site ;-) http://owni.fr/2009/09/17/desirsdavenirscom-le-re

  9. Perso, a beaucoup y réfléchir, je pense que ce stratagème est orchestré, d'une manière très intelligente. Si vous bossez dans le web ou les médias numériques. Posez vous la question. Comment peut on arriver à remonter très vite dans les moteurs de recherche? Back-link, blog, commentaires. On ne le ressent pas encore, mais sachant que le code source de la page "desir-d'avenir" fait remonter des mots cohérents. Il risque d'etre sympa le prochain tour du web des bots de google.

  10. Je ne suis pas du tout d'accord avec cette analyse.

    C'est pour moi un raté dont on se souviendra longtemps sur la toile. Et ce n'est malheureusement pour elle pas que Twitter qui a relayé cette histoire, mais aussi Facebook (plus grand public) et surtout les médias traditionnels !

    Autant j'aurai pu y croire ce matin avec une révélation bien montée, autant apres le changement de fond d'écran et le message de mise au point je n'y crois plus un instant. Si jamais une pseudo révélation avait lieu maintenant, j'en ferai un cours pour pointer toutes les erreurs a ne pas commettre ! Le fond a complètement occulté la forme ! Et que dire de cette rumeur de facturation exorbitante ?

    Non, je pense que les politiques sont très mal conseillés sur le média Internet, ils ne savent pas s'en servir, ne le comprennent pas et n'appréhendent pas les conséquences de leurs interventions ou décisions sur le net.

  11. Cela me fait penser l'affaire 3 Suisse il y a peu ou plus humblement avec le "faux CV vidéo" de véronique, nique nique.
    Par ailleurs, cette opération va largement améliorer le référencement naturel avec un nombre de backlink sur une courte période très fort.
    Par contre, passer pour un bozo dans le cadre de la politique, je ne suis pas certain, il faut vraiment avoir le bon reveal qui va avec…

  12. Quoi qu'il en soit pendant ce temps là les backlinks s'accumule et les robots de Google n'en ont cure du graphisme ! Un nouveau site prendra place de celui-ci et voilà une belle campagne de linking réussie en un temps record ! Non ? :)

  13. je suis tout à fait d'accord! le site cheap est une technique (ancestrale) pour faire croire qu'on a pas d'argent et qu'on en a besoin….regarder l'encart DON…;-) (nota j'ai essayé d'intégré un don négatif : je vous laisse tester…;-)), se faire passer pour une personne acculée, gênante et reniée des siens telle est stratégie actuelle de Mme Royal à mon sens (cf les votes du PS et les déclarations) …persécutée à présidentiable il n'y a qu'un pas?

    par contrôler le levier de buzz ?: certes mais encore un retournement de veste, comment croire ces ancienne allégations disant qu'Obama c'etait inspiré de sa stratégie web? et donc comment croire à ses récentes auto-déclaration comme la candidate "écoloé la plus présidentiable…

    à force d'abuser des effets de scène, le spectateur part à la buvette…bien au calme…

  14. C'est une théorie qui m'a traversé l'esprit jusqu'à l'apparition des articles indiquant le prix facturé pour la création du site. A partir du moment où les gens savent que ce site d'un autre temps coûte plus de 40 000 €, c'est directement la crédibilité de Segolene R. qui est mise en cause…

    Sous entendu, si elle est pas capable de gérer son budget com online, qu'en serait il de celui de l'état ? Et là comme buzz, volontaire ou pas, on fait mieux…

    De ce fait, je pense que tu as tord et qu'il s'agit bien d'une erreur, assez hallucinante certes, mais une erreur de plus de Sego.

  15. Fred doit bien se marrer de voir nos réactions à son texte écrit au 2nd degré.

    Le site, comme la "bravitude", une belle boulette! Enorme, en fait. Au point que l'on se dit "non non, elle l'a forcément fait exprès".

    Bien aveugle indulgence!

    La "bravitude", un d'jeune de 20-30 ans l'aurait dit, tout le monde aurait pensé "C'est vrai que l'on n'enseigne plus très bien l'orthographe". Mais là il s'agit d'une moins jeune, avec des dictées à 5 fautes = zéro! Donc c'était bel et bien une erreur.

    La facture de 40K€, les autres éléments… le site bricolé est bien une erreur, un mépris total des internautes autant que de ses sponsors, et sympathisants.

    Donnez 40K€ aux vrais pros de son entourage: un site web simple, du Twitter, du FaceBook… ils auront le même buzz sans pour autant friser et défriser la ridicule (moi aussi j'ai droit à une rédaction approximative!).

  16. Bonjour, merci pour l'analyse. Juste un détail, les 41 860€ cité par l'express quand on arrondi, ça fait 40 000 ou 42 000, rarement 45 000€.

Laisser un commentaire