Récapitulatif estival 2019

Le thermomètre est descendu en dessous des 30°, c’est bientôt la rentrée, l’heure de faire le point sur les grandes annonces ou évènements numériques de cet été 2019. Autant le dire tout de suite : rien de renversant, simplement un ensemble de signaux faibles.

Le gros (bad) buzz du mois d’août est incontestablement la photo d’un ancien ministre qui fait polémique sur Twitter. Une polémique fabriquée, ou du moins propagée de toute pièce par des titres de presse avides de clics : Les riches enseignements de la non-affaire Woerth.

Autre bad buzz avec cette influenceuse chinoise qui simulait sa jeunesse et son visage sans défaut : Face filter bug reveals this young vlogger is actually a middle-aged woman. Quand on vous dit que les médias sociaux sont le royaume du fake…

Suite à la fusillade du début de mois aux États-Unis, le fournisseur d’infrastructure Cloudfare décide de ne plus travailler pour 8chan, le forum sur lequel le tireur avait publié des photos et échangé avec d’autres suprémacistes : Cloudflare will stop service to 8chan, which CEO Matthew Prince describes as a cesspool of hate. Et comme toujours, on accuse les jeux vidéo et non la vente libre d’armes à feu : Another mass shooting, another wave of politicians pointing at video games.

8-year-old boy in a game room.

Twitter et la propagande du gouvernement chinois : Updating our advertising policies on state media. La presse US se déchaine, car elle estime que le mécanisme de modération des publicités à caractère politique/ propagande n’est pas assez performant (euphémisme) : Twitter helped chinese government promote disinformation on repression of Uighurs. Idem chez Google : YouTube disabled 210 accounts for spreading disinformation about Hong Kong protests. En revanche, ces pratiques ne semblent déranger personne en Europe : Teens exposed to highly charged political ads on Facebook and Instagram.

Et puisque l’on parle de vérités alternatives, une édifiante étude du Monde : Nordactu, Breizh Info, Info-Bordeaux… Les vrais faux sites d’infos locales des militants identitaires. Cet article a le mérite de prouver que le phénomène est bien plus répandu qu’on ne le pense (la ré-information). Mais pourquoi font-ils ça ? Pour des raisons idéologiques… à moins que ça ne soit encore une histoire d’argent : Les sites de désinformation touchent chaque année 235 millions de dollars grâce à la publicité.

Huawei dévoile son système d’exploitation mobile pour contourner le boycott imposé par Trump : HarmonyOS is Huawei’s Android alternative for smartphones and smart home devices. Je ne vois pas bien comment Huawei pourrait réussir là où Microsoft a échoué malgré sa puissance et ses moyens financiers, même s’ils semblent avoir plutôt bien pensé l’architecture technique (Harmony OS, un 3ème OS mobile). Le scénario le plus probable serait un déploiement exclusif à la Chine, ce qui accentuerait encore le phénomène de balkanisation du web. Pour mémoire, il a fallu 10 ans à Google pour faire d’Android un système d’exploitation parfaitement abouti, il en faudra au moins autant à Huawei pour y parvenir (Huawei’s HarmonyOS Is No Android Replacement). Les utilisateurs seront-ils aussi patients ?

Après avoir été racheté par Yahoo, lui même racheté par AOL, puis par l’opérateur Verizon, la plateforme de blog Tumblr est cédé pour une bouchée de pain à l’éditeur de WordPress : Verizon is selling Tumblr to WordPress.com parent, Automattic. Comme quoi, opérer une plateforme sociale est une activité complexe, même quand on s’appelle Yahoo ou Google (RIP Google+).

Le spécialiste du co-working WeWork s’introduit en bourse avec une valorisation complètement surévaluée et des pertes gigantesques, invoquant l’argument de l’hypercroissanace des sociétés technologiques : Mired in debt, WeWork files for IPO. Ici, une intéressante réflexion sur ce qu’est réellement une société technologique : What does it even mean to be a tech company in 2019?. Et là, une des rares analyses qui s’efforce de trouver des aspects positifs de cette entreprise et notamment sa capacité à commoditiser un domaine très rigide (l’immobilier) : The WeWork IPO.

Une étude révèle l’importance de la « position 0 » de Google, c’est-à-dire le petit bloc de texte à droite des résultats qui visiblement satisfait une requête sur deux : Over 50% of Google searches result in no clicks, data shows. Ceci nous confirme une chose cruciale : Google, en tant que moteur de recherche, n’est pas qu’un outil pour accéder au contenu, c’est aussi un site de destination, celui sur lequel on trouve l’information. La question est maintenant de savoir qui décide et qui contrôle l’information affichée en position 0.

À mesure que le commerce en ligne prend de l’ampleur, la ville de Paris prend les devants pour faciliter les livraisons dans la journée grâce notamment aux entrepôts urbains : E-commerce, Paris organise sa livraison.

Encore et toujours de la désinformation autour de la nocivité des ondes WiFi ou des compteurs Linky : Wi-Fi, un tueur silencieux qui nous tue lentement. On ne sait pas trop au bénéfice de qui… Non, le Wi-Fi n’est pas un tueur silencieux.

La coupe du monde de Fornite est remportée par un jeune américain de 16 ans qui empoche la coquette somme de 3 M$. Que ça vous plaise ou non, les e-sports sont là pour durer et les jeux vidéos sont de loin la première industrie culturelle : Fortnite World Cup has handed out $30 million in prizes, and cemented its spot in the culture.

Comme vous pouvez le constater, il n’est plus ici question de telle ou telle technologie, mais plutôt de faits divers, évènements politiques ou sociétaux, scandales et potins… Le numérique n’est plus un secteur d’activité à part, c’est notre quotidien, mais nous avons encore beaucoup de mal à l’accepter. Plus grave : nous n’en mesurons pas complètement l’impact. Ceci fera l’objet de mon prochain article.

7 commentaires sur “Récapitulatif estival 2019

  1. Très bon résumé en effet mais je pense qu’il manque un événement à cette liste à savoir l’annonce Neurolink par Elon Musk.
    J’ai adoré regarder cette vidéo (

    ) même si je n’arrive toujours pas à savoir si il s’agit d’un progrès ou d’une régression mais les géants de la tech n’attendront pas mon jugement pour avancer 🙂

  2. l’architecture technique de HarmonyOS comment dire on s’en cogne 🙂
    Avant il y avait blackberry (java inside), puis iPhone(Apple inside ), puis Android (Java inside) AND SO WHAT?
    Le touch screen à botté les fesses du clavier, puis le cout faible des Android ont botté les fesses des iphone… rien a voir avec la techno à mon avis… les acheteurs et les développeurs suivent la tendance pas les technos inside…
    et pour le pari d’HarmonyOS… je suis tout à fait certain qu’il va dominer d’ici 3 ans si Android ne change pas d’avis sur les restrictions, car encore une fois Money is KING !! Si les chinois fournissent à faible cout leur smartPhone.. on va s’empresser de les acheter.. en France, en Russie, dans les Pays sous-développés on kiff les prix bas… Il me semble probable que pour percer le marché HarmonyOS va jouer avec les tendances crypto/blockchain j’en fait le pari 😉 haha qui me suis…

    Et pour tout le reste je pense que la masse de la population s’en cogne du Wifi nocif, de toute façon personne ne
    comprend rien et depuis que « LA WIFI » est devenu le terme courant pour parler du Wifi.. j’ai envie de dire on n’est pas dans la m….

    1. Non, la façon dont ce nouvel Os est pensé est un facteur crucial pour savoir s’ils ont une chance ou non. En l’occurence, HarmonyOS est « pensé » comme Fushia : un noyau très léger pour pouvoir embarquer cet OS dans n’importe quel objet (pas que les smartphones). Autre facteur important : les PWA. Autant Microsoft n’a pas réussi à convaincre la communauté des développeurs à re-développer leurs applications mobiles pour un troisième OS, autant la majeure partie des appli en Chine sont en fait des mini-apps : des sites web qui s’exécutent dans Wechat. Le basculement sera donc beaucoup plus simple. En revanche, je n’envisage aucun scénario où HarmonyOS s’exporte en dehors de la Chine.

      1. les paris sont ouverts :)
        c’est effectivement un scénario qu’on ne lit nul part ;) donc difficile de le cautionner… j’entends bien ;)

        oui oui les PWA , il ne faut pas oublier que cette techno vient de google qui préfère de loin que tout reste sur le web plutôt que dans des apps qui sont difficilement indexable, en fait j’aime bien les PWA quand même.. alors si on va plus loin que « Autre facteur important : les PWA » peut être que le scénario HarmonyOS + PWA a un sens Non?? HAHAH bref les paris sont ouvert…

      2. Carrément, j’imagine que ça fiat partie du bluff de Huawei : ils parient sur le fait que de nombreuses applications hybrides sont (à priori) très facile à porter d’un OS à l’autre (ex : Uber, Twitter, Instagram…). En revanche, pour Snapchat, ça risque d’être plus compliqué, quoi que il me semble qu’une grosse partie des actions est détenu par un fond de pension chinois (à vérifier).

  3. Je m’interroge sur ces résultats qui indiquent que 50% des recherches mènent à 0 clic.
    Je trouve en effet que ce n’est très clair. Qu’est-ce qui fait partie de ces 50% ?

    Est-ce que les requêtes mal formulées en font partie ?
    Est-ce que les requêtes ne donnant pas de résultat satisfaisant sur la première page en font partie ?
    Est-ce que les requêtes faites par les meta-moteurs dans le but de récupérer une liste de liens en font partie ?
    Est ce que les requêtes mal orthographiées en font partie ? (celles où on finit par cliquer sur « essayez avec cette orthographe » ?)

    Le nombre de 50% devrait être accompagné d’un peu plus de précisions et pris avec un peu de recul je trouve, car 0 clic ne veut pas forcément dire résultat satisfaisant.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s