Adobe MAX08 : Jour 2

Nette amélioration de la situation à Milan avec un beau soleil et des transports à nouveau fonctionnels. Deuxième journée de conférence avec de très intéressantes sessions.

General Session

benforta

Ambiance Men in Black pour une démonstration de Flash et Photoshop CS4 :

  • Prise en charge avancée de MXML ;
  • Insertion d’une « structure osseuse » à un objet pour pouvoir l’animer et le déformer (avec des os et des articulations) ;
  • Déformation intelligente des images en exploitant les zones creuses sans compresser les sujets principaux ;
  • Application de textures et motifs aux objets 3D.

Nouvelle démonstration de Flash Catalyst avec une description encore plus fine des composants d’une interface (barres de défilement, différents états…) et plus de richesse dans les comportements (déformations, rotations 3D…).

Inévitable revue de code avec les nouveautés du futur Flex Builder :

  • Possibilité d’interpréter du code C ou C++ dans Flash avec AS3 ;
  • Prise en charge de nouveaux formats comme RAW et PDF dans Flash ;
  • Démonstration d’un émulateur en C d’un console Nintendo avec AIR (ça sert à rien mais c’est toujours sympa).

Amélioration des capacités de référencement des contenus Flash et Flex avec l’élaboration conjointe par Google et Adobe d’un virtual user qui sait bien mieux discerner les textes, boutons, liens…

Démonstration des nouvelles fonctions de dynamic streaming de Flash Video (pour s’aligner sur ce que propose Microsoft avec Silverlight) et du live streaming (avec possibilité de jouer avec la timeline pour passer du flux live à l’enregistrement).

Nouvelle stratégie communautaire sur groups.adobe.com (un réseau social dédié aux utilisateurs de produits Adobe) avec les classiques profils, groupes, événements… prise en charge de nombreuses langues (internationalisation de l’interface prévue pour 2009).

Interviews avec Andrew Shorten et Ryan Stewart

J’ai eu la chance de pouvoir interviewer deux évangélistes de renom chez Adobe (Andrew Shorten et Ryan Stewart).

Concernant la multiplication des logiciels, scinder l’offre leur permet de mieux répondre aux attentes des différentes populations, voilà pourquoi nous sommes passer de Flash à Flash Pro + Flex Builder + Flash Catalyst.

Il existe chez Adobe un groupe de travail sur les workflows pour pouvoir mieux comprendre les contraintes « métier » des agences.

Concernant Flash 10 et la 3D, la dernière version du Flash Player utilise déjà l’accélération matériel pour les fonctions vidéos et pour le pixel bender (ce n’est le processeur mais la carte graphique qui est sollicitée). Il va donc falloir s’attendre à des effets graphiques encore plus spectaculaires dans le futur Flash 11.

Le casual gaming est un secteur particulièrement porteur où Flash est en position ultra-dominante, les équipes d’Adobe y porte une attention toute particulière pour ne pas perdre l’héritage de Shockwave (un des plus anciens portails).

Architecture 4.0

architecture4

Hervé Crespel, directeur de l’innovation chez Orange, sur les architectures de quatrième génération :

  • Les générations accompagnent des changements technologiques majeurs (interfaces textuelles, Client/Serveur, Web) ;
  • Les piliers des architectures de quatrième génération = Interfaces riches, comportements et interactions déportés sur le poste client, gestion de la collaboration et de la synchronisation, API & mashup, data-on-the-cloud…) ;
  • Les interfaces riches ne sont pas nouvelles (un service comme le one screen reservation de iHotelier existe depuis 2001) ;
  • Cette architecture n’est pas sans problème (gestion du cache, du mode déconnecté, des conflits lors de l’édition simultanée) ;
  • Évolution du modèle IHM (interface homme-machine) vers un modèle IHS (interface homme-service) ;
  • Le challenge du futur sera de construire des applications en ligne viables avec des composants partagés et remplaçables.

Wireframing experience et applications

wireframing

Enfin une session entièrement dédiée aux aspects prototypage et documentation :

  • Le gros problème avec les outils de prototypage actuellement utilisés (Visio, PPT) est qu’ils produisent des livrables sur lesquels il n’est pas possible de capitaliser ;
  • Flash Catalyst introduit la notion de Freeform UI sketching en piochant dans le catalogue de composants graphiques de Flex ;
  • Possibilité de partager des composants entre les différents écrans du prototype ;
  • Les custom components fonctionnent comme des modules indépendants qui peuvent être utilisés dans différentes pages / états ;
  • Les action sequences sont idéales pour les animations et autres comportements exotiques ;
  • Possibilité de rajouter des conditions dans le code source pour enrichir encore plus le comportement des modules ;
  • Le processus de substitution d’un élément d’interface brut par un élément designé (sous Photoshop ou Illustrator) a été facilité.

MAX Awards

Michelle Turner et Ted Patrick pour révéler la liste des gagnants :

Sneaks Peek

Très intéressante session où ont été présentés une dizaine de projet expérimentaux (dont seul une petite partie risque de se concrétiser) :

sneakspeek

Dans la catégorie Client :

  • RTMFP Application-level Multicast in Flash Player, qui permet de faire dialoguer deux Flash player en mode P2P ;
  • Nitro, un environnement de conception / création / distribution de widgets multi-supports ;
  • Durango, un outil de création de mashup qui repose sur AIR.

Dans la catégorie Services :

  • Connecting Live Cycle and Creative Suite, un espace de collaboration entre les équipes de production vidéo et le commanditaire ;
  • Meer Meer, un service de test multi browser / OS très impressionnant qui permet de faire de l’affichage comparatif de plusieurs versions côte à côte et même superposées (le rêve des intégrateurs HTML) ;
  • Server-Side Action Script Server, la possibilité de faite tourner du code AS sur le serveur (visiblement ça a beaucoup plu aux développeurs présents dans la salle…).

Dans la catégorie Tools :

  • Content Intelligence Toolkit, un outil de création de meta-données sur des contenus vidéos avec reconnaissance de formes, de visages et même transcription de la bande son (très impressionnant) ;
  • Image Compositing, un outils de composition d’images avec une intégration très puissante d’éléments graphiques dans une scène déjà existante (détourage automatisé, gestion de la luminosité et des ombres…), idéal pour faire du scrapbooking sans que ça y ressemble ;
  • Dreamweaver’s Support for Web Widgets, une extension pour… gérer les widgets web dans Dreamweaver ;
  • Infinite Images, un outils de création de scènes 3D en compilant un certain nombre d’image et offrant la possibilité de naviguer au sein de cette scène (assez proche de Photosynth) avec un gros potentiel artistique car il est possible de définir des évènements pour substituer une image par une autre et ne jamais passer deux fois au même endroit.

Plein de belles démos et une salle enthousiasmée par ces prototypes.

A demain pour la suite.

Adobe MAX08 : Jour 1

Gros bazar ce matin pour l’ouveture de la session 2008 de MAX Europe. Il faut dire que la pluie battante et la grève générale des transports à Milan ne facilitent pas l’organisation ! C’est donc sous un froid de canard que nous rejoignons le centre de conférence. Passé cet épisode douloureux, l’ambiance est tout de suite plus agréable avec une très belle installation et un enthousiasme généralisé (peut-être de nouvelles annonces lors de la keynote ?).

Keynote

Mark Anders pour les dernières tendances :

  • 3 micro-révolutions en cours : cloud computing, social computing, device and desktop ubiquity ;
  • Différents exemples des possibilités audio et vidéo, de 3D, de pixel  bender, de rendu avancé de texte ;
  • Disponibilité de Flash Player 10 pour Linux ;
  • 80% des vidéos visionnées sur le web le sont avec Flash.

adobeflashplatform

Anthony Rose de la BBC :

  • Démonstration du iPlayer qui représente 10% de la bande passante aux UK ;
  • Disponibilité sur iPhonr, Nokia N96, Wii, PS3, déclinaison en Kid Player et en version déconnectée avec AIR ;
  • Broadcast 2.0 = your friend will decide what you watch (social broadcast ?).

Ted Patrick sur AIR :

  • 100 millions d’installations pour AIR (disponible sur Windows, Mac, Linux) ;
  • Visite guidée du desktop reader du NYTimes (une attention particulière a été portée à la modularité de la mise en page) ;
  • Démonstration de la version mobile sur MI PC Pocket (distribué par SFR en France).

adobeair

Deux représentants de AKQA pour parler de l’application eco:Drive de Fiat :

  • Une application partagée entre votre PC et votre Fiat 500 qui calcule votre empreinte carbone à l’aide d’une clé USB qui stocke les données ;
  • L’application fournit des conseils personnalisés pour améliorer votre conduite et adopter des réflexes éco-citoyen ;
  • Calcul de l’économie d’argent annualisée avec l’amélioration de votre conduite.

Mark Anders à nouveau sur le social computing :

  • Démonstration d’Adobe Wave, un service universel de notification (concurrent de Twhirl), partenariat avec LastMinute pour pousser des offres de dernière minute ;
  • Démonstration de collaboration en temps réel avec Cocomo (un ensemble de briques techniques).

Mark Anders toujours sur les terminaux alternatifs (mobile, TV) :

  • Objectif = 1MM de terminaux mobiles équipés avec Flash d’ici à la fin de l’année 2009 ;
  • Open Screen Project = accélération du déploiement de RIA sur tout type de terminaux ;
  • Démonstration de Flash 10 sur un terminal Nokia / Symbian et sur un HTC / Windows Mobile (Last.fm, YouTube) et même une preview sur Android ;
  • Nouvelle fonctionnalité proposée par Flash Lite 3 pour faire de l’installation d’application over the air.

openscreenproject

Ted Patrick sur un prototype de téléphone nouvelle génération :

  • Envoie de photos sur différents écrans (comme il est possible le de le faire avec Surface) ;
  • Interaction simultanée à deux = démonstration d’un casual game.

adobemobilefuture

Rien de neuf si ce n’est l’application Wave, mais ça fait toujours plaisir de voir tourner les démos en live. Tous les liens ici : Adobe.com/go/keynote.

Flash Catalyst et le nouveau Flex

Beaucoup de monde à cette session de présentation de la toute dernière version de Flash Catalyst orchestrée par Ryan Stewart :

  • Objectif = Améliorer la productivité globale des équipes et limiter la parte d’informations ;
  • Nouveau format (FXG) qui permet de séparer la présentation du comportement avec un système de skins et de skins partielles ;
  • FXG repose sur XML ;
  • Introduction de la notion d’état (states) car la timeline de Flash n’était plus appropriée ;
  • Petite démonstration assez convaincante mais qui ne règle pas le problème du concepteur (quelle est la place qui lui est laissée ?).

Des previews de Flash Catalyst ont été distribuées en fin de session mais elle ne tourne que sur Mac. Á suivre…

Advanced Papervision 3D

carlosuolla

Beaucoup de monde à cette session pour voir le fameux Carlos Ulloa :

  • Déjà deux ans d’existance pour la librairie Papervision3D ;
  • Il est en train de créer un nouveau studio (HelloEnjoy.com) avec un nouveau site web très impresionnant (et un showcase pour Papervision3D) ;
  • Les formes arrondies sont vraiment problématiques en 3D car elles nécessitent beaucoup de polygones ;
  • Explications très techniques sur les cpontraintes de rendu des reflets, de l’ombrage, de la lumière ;
  • Nouvelle fonctionnalité = Advanced Mapping pour un rendu encore pus réaliste (peut- être dans la V.3) ;
  • Des améliorations ont été apportées au moteur physique (avec des caractéristiques de rigidité, d’élasticité, de densité…) cf. Box2D ou Phun ;
  • Autre exemple de moteur physique très impressionant : SideRoller.com/wck ;
  • Très belle démonstration du moteur physique 3D avec un gros 4*4.

 

bigfoot

La suite demain…

Première pré-version du Flash Player 10

Adobe vient de mettre en ligne une version beta du Flash Player 10.

Une nouvelle version du plug-in Flash à installer d’urgence car la liste des nouveautés est plutôt longue :

  • Rendu plus riche des textes et typos exotiques ;
  • Quelques effets 3D et des filtres ;
  • Le Dynamic Streaming pour optimiser la bande passante ;
  • Un accès plus bas niveau au système de fichier.

Pour en savoir plus c’est ici : Flash Player 10 Beta Available. Et pour les premières démos c’est là : Feature Demos and Videos.

Rien de très nouveau dans tout ça (car conforme à ce qui avait été annoncé il y a quelques mois). Par contre cette histoire de file system est tout à fait intéressante, et certains y voient même des possibilités d’usages détournés : Flash P2P: Now That’s Disruptive. Faire du P2P avec Flash ? Quelle drôle d’idée (quoi que…).

Et comme une bonne nouvelle ne vient jamais seule, je vous propose également les nouveautés suivantes :

Enfin, une actualité riche pour les interfaces riches (hum-hum… désolé pour ce jeu de mot, ça doit être l’effêt du décalage horaire).

Adobe sort son arme secrète avec Open Screen

Grosse annonce la semaine dernière de la part d’Adobe avec le lancement du Open Screen Project. Pour faire simple, cette initiative repose sur 3 points :

  • Plus de licence à payer pour installer les players Flash et AIR ;
  • Plus de restriction d’utilisation pour les spécifications SWF et FLV (les formats sur lesquels repose Flash) ;
  • Publication du protocole de communication et de mise à jour des players.

Aux yeux d’un néophytes tout ceci peut paraitre banal (il est vrai qu’il y a beaucoup de jargon) mais c’est là un changement de stratégie majeure pour Adobe (cf. l’analyse de l’éclaireur). Voici mon interprétation de ce projet :

  • Si Adobe décide d’ouvrir un peu plus son code source, c’est pour conserver de bonnes relations avec la communauté et continuer à bénéficier de la dynamique de l’écosystème mit en place par Macromedia) ;
  • L’abandon des licences pour les players devra permettre une accélération du déploiement et une large adoption par les constructeurs et éditeurs d’OS mobiles (Flash et AIR deviendront alors des standards pour une widgetisation des services en situation de mobilité) ;
  • L’ouverture du code source de Flash va permettre aux éditeurs de plateformes mobiles (soft ou hard) d’adapter le player à leurs contraintes (mémoire, puissance, ressource…) et surtout de facilité la mise à jour du logiciel (opération extrêmement complexe jusqu’à présent car il fallait écraser le firmware) ;
  • C’est enfin une preuve de bonne volonté et de souplesse vis-à-vis de la pression des partenaires comme Nokia, Motorola ou encore Apple (souvenez-vous que Steve Jobs a toujours refusé de payer la licence pour mettre Flash sur son iPhone) ainsi que des concurrents comme Silverlight mobile ou JavaFX.

Faisons le point : mise à disposition d’un SDK pour l’iPhone, généralisation des players Flash et AIR sur terminaux mobiles, lancement de Android… J’ai comme le sentiment que toutes les conditions de marché sont présentes pour une montée en puissance de l’écosystème des Rich Mobile Applications et des Widgets mobiles. Vivement la suite !

Compte-rendu du Adobe onAirTour

C’était aujourd’hui l’étape parisienne du Adobe onAir Tour, une occasion unique d’écouter et de rencontrer l’équipe d’évangélisateurs d’Adobe.

Direction la place de la Bourse ce matin pour une série de conférences principalement axées sur AIR et sur les solutions RIA d’Adobe.

onAirTour_1

 

Après une introduction de Mike Chambers, nous avons eu droit à une keynote de Ryan Stewart :

  • « AIR = RIA for Desktop » ;
  • AIR est une étape majeure dans l’évolution de l’internet ;
  • AIR est maintenant disponible sur Linux et propose une expérience similaire à celle sur PC ou Mac ;
  • Quelques démos sympas dont uvLayer (un moteur de recherche de vidéos qui présente une expérience tout à fait intéressante avec des très belles cinématiques de transition) et Google Analytics Desktop (une application quasi-culte) ;
  • Nouveautés à venir : AIR 1.1 ;
  • Prochain RDV européen : Max Europe 2008 du 1er au 4 décembre à Milan.

Une conférence intéressante mais qui fait encore (trop) la part belle aux développeurs et aux designers (quid des concepteurs ?).

Au hasard de mes déambulations je croise le staff Microsoft au grand complet :

onAirTour_2

 

Conversation très intéressante le midi avec Olivier Ezratty et François au sujet du marketing IT en France.

J’étais également invité le soir à un dîner avec l’équipe des speakers : Mike Chambers, Ryan Stewart, Kevin Hoyt, Serge Jespers, Andrew Shorten, Andre Charland, Lee Brimelow

onAirTour_3

 

(c’est qui le gringalet au milieu de la photo du bas ?)

Soirée très intéressante puisque j’ai eu l’occasion de poser un certain nombre de questions à Ryan Stewart, petit résumé :

  • à propos de l’utilisation du terme « RIA for Desktop » plutôt que « Rich Desktop Application » : ce terme convient mieux au produit d’Adobe qui n’a pas le même positionnement que WPF (il se situe à mi-chemin entre Prism et WindowsClient) ;
  • à propos des applications en ligne lancées par Adobe (BuzzWord, Photoshop Express…) : ils ne cherchent pas à copier la gamme Office qui est essentiellement tournée autour des fichiers mais plutôt à intégrer des services autour d’une plateforme de collaboration (avec une attention particulière à l’expérience utilisateurs) ;
  • à propos des Rich Mobile Application : il y aura bien une version mobile de AIR pour pouvoir étendre la promesse du universal runtime ;
  • à propos de l’absence d’outils pour les concepteurs : c’est un rôle encore trop mal définit pour que cette niche soit viable pour les éditeurs mais Thermo permettra de combler les lacunes des autres outils (mais pas le mystérieux projet « Bordeaux » qui semble être destiné à autre chose…).

Une très belle journée pour le passionné d’interfaces riches que je suis. En tout cas une expérience passionnante pour moi de rencontrer toutes stars de la blogopshère US ;-)

Adobe AIR officiellement lancé

Ce matin Adobe vient de lancer officiellement AIR dans sa version 1.

on_adobe_air_logo

 

Pour faire court, AIR est un acronyme pour « Adobe Integrated Runtime« , il s’agit donc d’un programme que vous installez sur votre ordinateur pour faire tourner d’autres programmes. L’équivalent de la machine virtuelle du monde Java sauf qu’ici les applications reposent sur les technologies d’Adobe.

C’est à mon sens un grand pas dans la banalisation des applications connectées (autrement appelées Rich Desktop Applications) et dans l’évolution des habitudes de consommation des services en ligne (cf. 10 ans d’évolution des interfaces web au service de l’expérience utilisateur).

Le site dédié à AIR regorge d’exemples d’applications possibles, mais sachez qu’il existe aussi d’autres technologies permettant de faire sensiblement la même chose. Exemples avec des applications pour la FNAC (Bientôt une RDA pour la FNAC ?) ou encore pour Otto (Otto-Store, le rich media futur du e-commerce ?).

Plus d’infos sur le blog officiel : Its On – Flex 3.0 and Adobe AIR 1.0 Are Here! et sur cet article un peu plus fourni : Adobe AIR v1.0 & Flex 3.0 Released; New Adobe Open Source Site Launched.

(via Mike Chambers)

Les interfaces riches font leur show

Les prochaines semaines vont être riches, surtout pour les interfaces riches. Je m’explique : deux évènements majeurs vont apporter leurs lots d’annonces et de nouveautés.

mixuxLogo

 

Tout d’abord l’édition 2008 du MIX de Microsoft qui va se tenir à Las Vegas. Cette manifestation sera visiblement l’occasion du lancement officiel de la nouvelle version de Silverlight. J’ai vraiment hâte d’y aller, d’autant plus qu’ils ont cette année ouvert un cycle de conférences liées à la User Experience : MIX UX. Rassurez-vous je vous en ferais un compte-rendu complet.

air_tour_europe

 

Nous avons ensuite le European AIR Tour d’Adobe. Il y a une étape prévue à Paris le 2 Avril prochain que vous ne devez rater sous aucun prétexte. Allez donc consulter la liste des intervenants pour vous motiver : About the Tour.

Peut-être aurais-je l’occasion de croiser certain d’entrevous à l’un de ces deux évènements…