Compte-rendu du Adobe onAirTour

C’était aujourd’hui l’étape parisienne du Adobe onAir Tour, une occasion unique d’écouter et de rencontrer l’équipe d’évangélisateurs d’Adobe.

Direction la place de la Bourse ce matin pour une série de conférences principalement axées sur AIR et sur les solutions RIA d’Adobe.

onAirTour_1

 

Après une introduction de Mike Chambers, nous avons eu droit à une keynote de Ryan Stewart :

  • « AIR = RIA for Desktop » ;
  • AIR est une étape majeure dans l’évolution de l’internet ;
  • AIR est maintenant disponible sur Linux et propose une expérience similaire à celle sur PC ou Mac ;
  • Quelques démos sympas dont uvLayer (un moteur de recherche de vidéos qui présente une expérience tout à fait intéressante avec des très belles cinématiques de transition) et Google Analytics Desktop (une application quasi-culte) ;
  • Nouveautés à venir : AIR 1.1 ;
  • Prochain RDV européen : Max Europe 2008 du 1er au 4 décembre à Milan.

Une conférence intéressante mais qui fait encore (trop) la part belle aux développeurs et aux designers (quid des concepteurs ?).

Au hasard de mes déambulations je croise le staff Microsoft au grand complet :

onAirTour_2

 

Conversation très intéressante le midi avec Olivier Ezratty et François au sujet du marketing IT en France.

J’étais également invité le soir à un dîner avec l’équipe des speakers : Mike Chambers, Ryan Stewart, Kevin Hoyt, Serge Jespers, Andrew Shorten, Andre Charland, Lee Brimelow

onAirTour_3

 

(c’est qui le gringalet au milieu de la photo du bas ?)

Soirée très intéressante puisque j’ai eu l’occasion de poser un certain nombre de questions à Ryan Stewart, petit résumé :

  • à propos de l’utilisation du terme « RIA for Desktop » plutôt que « Rich Desktop Application » : ce terme convient mieux au produit d’Adobe qui n’a pas le même positionnement que WPF (il se situe à mi-chemin entre Prism et WindowsClient) ;
  • à propos des applications en ligne lancées par Adobe (BuzzWord, Photoshop Express…) : ils ne cherchent pas à copier la gamme Office qui est essentiellement tournée autour des fichiers mais plutôt à intégrer des services autour d’une plateforme de collaboration (avec une attention particulière à l’expérience utilisateurs) ;
  • à propos des Rich Mobile Application : il y aura bien une version mobile de AIR pour pouvoir étendre la promesse du universal runtime ;
  • à propos de l’absence d’outils pour les concepteurs : c’est un rôle encore trop mal définit pour que cette niche soit viable pour les éditeurs mais Thermo permettra de combler les lacunes des autres outils (mais pas le mystérieux projet « Bordeaux » qui semble être destiné à autre chose…).

Une très belle journée pour le passionné d’interfaces riches que je suis. En tout cas une expérience passionnante pour moi de rencontrer toutes stars de la blogopshère US ;-)

18 réflexions sur “Compte-rendu du Adobe onAirTour

  1. Hé hé, je vais commenter un peu la photo concernant le « staff Microsoft ».

    En effet, comme tu le disais Fred, on assiste là à une nouvelle époque de « coopétition » entre les éditeurs de Flash/Flex et de Silverlight.

    A tel point qu’en début de semaine, c’était le contraire et c’était Michael Chaize et un de ses collègues de Adobe Consulting qui étaient venus nous écouter à la « Altaide Dev Drink III » qui était consacré à Silverlight 2.

    Un peu plus tôt, Michael et moi même étions invités à évoquer les roadmaps et stratégies respectives de Adobe et de Microsoft en termes de RIA lors d’un lancement produit organisé par ILOG : http://www.ilog.com/vume/agenda.cfm

    Et attendez-vous à voir dnas une futur proche encore plus souvent des prises de parole conjointes au sujet des applications RIA…

    Cheers —

    J'aime

  2. C’était vraiment un coup de maître pour cet événement européen. Cette session française m’a beaucoup plu par la disponibilité des Evangelists, de leur écoute, et de leurs conseils. Le dîner était un peu la cerise sur le gâteau, car c’était alors le moment des discussions informelles dans une bonne ambiance. Une très bonne expérience, qui je l’espère se répétera par la suite. En tout cas, c’est un gage de confiance d’Adobe envers les designers/développeurs du vieux continent.

    J'aime

  3. La comparaison entre le nombre de dev flash et de dev PHP m’a particulièrement étonné, je me suis senti vachement seul en voyant qu’on était moins d’une dizaine à lever la main.

    J'aime

  4. Très bonne journée. seul point négatif, un peu trop de répétition (je crois que l’on a tous compris que l’on pouvait changer l’aspect des fenêtres :). Un peu plus de présentation/démo de produits réalisés en AIR aurait été bien venue.

    J'aime

  5. J’avais noté aussi que Adobe ne qualifie pas AIR de plateforme Rich Desktop Application (terme auquel je m’étais habitué) mais de « RIA ». C’est un peu comme la différence entre Software+Services de Microsoft et l’appellation SaaS… plutôt une question de différenciation marketing, non ?

    J’ai aussi trouvé la journée bien organisée, mais coté roadmap, je suis resté sur ma faim sur l’aspect mobile.

    Enfin les designers étaient peu représentés non ? (les femmes aussi d’ailleurs !).

    J'aime

  6. Même si j’ai du partir avant la fin -à mon grand regret-, j’ai trouvé ça vraiment pas mal. Surtout en terme d’organisation, ou on voit qu’adobe a fait un vrai effort pour sa communauté et c’est vraiment appréciable.

    Par contre, rassurez-moi, ils ont pas tirer le 391 hier soir ^__^ nan parceque ça me ferait deuil d’avoir loupé une licence flex ou même la creative suite !

    J'aime

  7. Sans vouloir faire de mauvais esprit, tout ce temps et cet argent aurait pu être consacré à l’élaboration d’un AcrobatReader moins lourd à l’ouverture (entre autres). Il est vrai que cela ne concerne que quelques millions de gens… :)

    J'aime

  8. En effet, c’était une journée vraiment intéressante, quelques sujet point était redondant mais dans la bonne ambiance en générale.
    PS: ils ont tiré plusieurs numéros à la fin qui n’étais pas dans la sale, si ça se trouve … :)

    J'aime

  9. une très bonne journée mais avec un petit bémol quand même,
    au niveau du déploiement des applications AIR. En temps que développeur je suis souvent confronté à la frilosité des directions informatiques quand au technologie adobe de dernière génération, nous n’arrivons quasiment jamais à imposer la version 9 du player flash alors comment imposer l’installation d’un nouveau runtime dans les parcs informatiques …

    J'aime

  10. Lectrice de ce blog depuis le début, je n’ai pas pensé à vous chercher, Fred !

    Effectivement, journée très intéressante, même si la matinée était un peu longue (surtout quand on connaît déjà Flex et AIR).
    Les femmes étaient peu représentées, mais nous étions 5 ou 6 quand même !

    Le dernier conférencier, Lee, était vraiment très bon, en termes de contenu, de présentation et de réflexion. La session sur le Data Intensive était également intéressante, car la charge est un problème à évoquer : on en revient finalement aux problèmes techniques habituels :)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s