Les GAFA ne sont pas nos ennemis… mais méfions nous quand même !

J’ai lu la semaine dernière un article incroyablement dur sur les géants du web : We didn’t loose the control, it was stolen. L’auteur y explique de façon très explicite que Google et Facebook sont nos ennemis. Je désapprouve complètement cette prise de position radicale. Daesh, le cancer ou la pollution causée par les microparticules sont les ennemis de notre société, mais certainement pas Google ou Facebook. Cet article n’est cependant pas isolé, car il existe manifestement un courant de pensées anti-GAFA. Si les arguments généralement avancés ne sont pas très sérieux (ils sont très méchants parce qu’ils volent nos données personnelles pour les revendre aux gouvernements qui sont bien évidemment hautement malveillants), le sujet mérite néanmoins une explication.

google-dr-evil

Lire la suite « Les GAFA ne sont pas nos ennemis… mais méfions nous quand même ! »

Comment Facebook s’est transformé pour devenir le média dominant du XXIe siècle

En à peine 10 ans, Facebook est devenu le mastodonte de l’internet qui nous connaissons tous, car il fait partie de notre quotidien. Beaucoup copiée, mais jamais égalée, la recette du succès de Facebook est un savant mélange d’innovations et d’expérimentations qui lui ont permis de bâtir un véritable empire médiatique dont nous commençons seulement à comprendre l’importance. Si aujourd’hui Facebook est beaucoup moqué pour sa tendance à copier les fonctionnalités de Snapchat, son ambition va bien au-delà de la reconquête d’ados fanatiques de selphies éphémères.

MZ-empire

Lire la suite « Comment Facebook s’est transformé pour devenir le média dominant du XXIe siècle »

Arrêtez de vous plaindre, vous avez le fil d’actus que vous méritez

En ce moment, Facebook est dans la tourmente, car on l’accuse d’avoir influencé les élections américaines avec de faux articles (Fake stories outperformed real political news over the election’s final months). Si l’accusation a dans un premier temps amusé le fondateur, Mark Zuckerberg prend maintenant la chose beaucoup plus au sérieux et a annoncé une série de mesures pour lutter contre ce phénomène (Here’s how Facebook plans to fix its fake-news problem). Malgré ces annonces, le débat persiste, car le génie est sorti de sa boite et nous aurons beaucoup de mal à l’y faire rentrer (Fake news is just the beginning, there is much more ahead).

tpo20-stories

Lire la suite « Arrêtez de vous plaindre, vous avez le fil d’actus que vous méritez »

2017 sera l’année 1 de la réalité virtuelle

Face à l’emballement généralisé autour de la réalité virtuelle, j’ai publié en début d’année un article pour prendre de la hauteur et relativiser par rapport à cette technologie : On se calme, la réalité virtuelle n’est pas encore une réalité de marché. Nous sommes à peine 8 mois plus tard, et les choses ont changé à une vitesse ahurissante. Il est donc l’heure de faire le point sur la réalité virtuelle et de comprendre pourquoi tout le monde se met en ordre de bataille.

markz-vr

Lire la suite « 2017 sera l’année 1 de la réalité virtuelle »

Social Media Landscape 2016

Si vous cherchez la version française de cet article, elle est ici : Panorama des médias sociaux 2016.

The first version of my Social Media Landscape was published in 2008. Back at this time, the landscape wasn’t very different from what it is now: publishing, sharing, discussing and networking tools (we even begin to witness the come back of livecast tools like Periscope!). Nevertheless, I have published a new version every year, with growing popularity. The reason so many people are interesting in this landscape is because there are always new comers, and because it is very complex to apprehend. Moreover, social media are playing a major role in our daily lives (Facebook users are connected more than 30 minutes per day on average).

If originally, social media were designed for conversation and sharing purpose, they evolved into mainstream information / communication / engagement channels. After years of adding new functionalities and buyout, major social platforms like Facebook or Twitter became 21’s century dominant media.

Lire la suite « Social Media Landscape 2016 »

Panorama des médias sociaux 2016

You can find the english version of this article here: Social Media Landscape 2016.

Publié pour la première fois en 2008, mon panorama des médias sociaux est devenu au fil des ans mon marronnier : je le ressors au mois de mai comme certains nous refourguent les prix de l’immobilier ou le salaire des cadres. Croyez-le ou non, mais il ne se passe pas une semaine sans que l’on me contacte pour me demander l’autorisation d’exploiter l’une ou l’autre des versions du panorama. Si ce schéma a autant de succès, c’est que le sujet n’est pas simple à comprendre et qu’il occupe aujourd’hui une place prépondérante dans notre quotidien. Le dernier sondage que j’ai vu passer faisait état d’une moyenne de 30 minutes passé tous les jours sur Facebook.

Si à la base, les médias sociaux étaient des espaces de conversation et de partage, ce sont devenus des canaux d’information, de communication et d’interaction de tout premier ordre. Après de nombreuses années d’enrichissements fonctionnels et de rachats, les grandes plateformes sociales comme Facebook ou Twitter sont les médias dominants du XXIe siècle.

Lire la suite « Panorama des médias sociaux 2016 »

Les médias sociaux ne sont pas des supports publicitaires, mais des canaux affinitaires et relationnels

La première fois que j’ai parlé de Facebook sur ce blog, c’était en 2006, soit il y a près de 10 ans. À l’échelle de l’humanité, une période de 10 ans ne représente presque rien. Et pourtant, Facebook et les médias sociaux ont irrémédiablement changé notre façon de communiquer, de nous rencontrer, de nous informer, de nous divertir… Au cours de cette période, les médias sociaux, aidés par la généralisation des smartphones, se sont durablement ancrés dans le quotidien des consommateurs. Idem pour les annonceurs qui se sont tranquillement installés dans une petite routine où leur budget de communication est ventilé en achat de bannières, de mots-clés sur Google et en publications sponsorisées sur les médias sociaux. Comme le dit l’adage : « il faut être là où les clients sont« . OK soit, mais cette approche est-elle encore viable à partir du moment où TOUT le monde veut être là où les clients sont ? Ce constat est particulièrement critique sur Facebook où la compétition pour l’attention est à son paroxysme. Et pourtant… cela n’empêche pas les annonceurs de s’acharner.

Lire la suite « Les médias sociaux ne sont pas des supports publicitaires, mais des canaux affinitaires et relationnels »