Des avis client toujours plus structurés chez GAP, Zappos et Moosejaw

Je poursuis ma découverte en profondeur des dernières innovations et raffinements en matière de e-commerce avec les fonctionnalités liées aux avis client. Jusqu’à présent ma référence était sans conteste Amazon (en version US) qui propose des statistiques sur le nombre d’étoiles, l’appréciation des avis eux-mêmes et une remontée des meilleurs avis positifs et négatifs :

Amazon_reviews

Mais j’ai découvert récemment des choses tout à fait intéressantes chez Zappos avec des avis plus structurés sur le port de la chaussure (« cette chaussure est taillée trop large ou trop grande« ) :

Zappos

De même, on trouve chez Moosejaw des avis qui peuvent être filtrés en fonction de l’âge, du genre ou du niveau des clients (utile car il s’agit avant tout d’articles de sport et de randonnée) :

Moosejaw

Il y a enfin chez GAP des avis clients encore plus structurés que chez Zappos avec la possibilité d’apprécier la coupe d’une chemise ou d’un jean (longueur, largeur aux hanches…) et le rendu en fonction du style (casual, plus habillé…) :

GAP

Bien évidemment tout ceci ne fonctionne qu’avec un minimum d’avis mais ces fonctionnalités (structuration, filtres) apporte une information très précieuse dans le processus de décision d’achat, d’autant plus quand il est question d’habits ou de chaussures que l’on ne peut pas toucher comme en magasin.

Si vous avez d’autres bons exemples, merci de laisser les URLs en commentaire.

Incitation, rien ne vaut la preuve par l’exemple

Inutile de faire des longs discours pour convaincre vos prospects, la preuve par l’exemple est encore le moyen le plus efficace d’arriver à vos fins. Illustration sur la page d’accueil du très bon site anglais mySupermarket :

MySupermarket.jpg

Il s’agit d’un comparateur de prix des grandes chaînes de distribution anglaises.  Dès la page d’accueil vous êtes accueillis par un témoignage « Why use mySupermarket? » ainsi que par un immense bandeau où les bénéfices du service sont parfaitement mis en valeur :

  • Trouver des produits moins gras (« Swap … for … and Save … calories » sous le titre « Health Checker« )
  • Trouver des produits moins chers (« Swap … for … and Save …£ » sous le titre « Price Checker« )
  • Trouver le prix le plus bas pour un produit donné (« Compare and Save« )

Rien à redire, c’est du très beau boulot, la grille de lecture est un peu étrange mais l’effet est garanti !

(via Springwise)

Dans un autre ordre d’idée mais tout aussi efficace, Amazon propose sur certains produits un concept inverse : la remise est tellement forte qu’il ne l’affiche même pas !

AmazonBoothPrice.jpg

En fiat il faut ajouter au panier le lot de deux produits pour en connaitre le prix. C’est extrême mais ça fonctionne diaboliquement bien.

(merci à Florian pour le lien)

La vidéo au service de la comparaison de produits

J’étais ce matin chez Adobe pour assister à une démonstration de la gamme Scene7 (une plateforme de services pour l’e-commerce). Parmi les nombreuses démonstrations, j’ai particulièrement apprécié celle de David’s Bridal, un site de vente en ligne de robes de mariée (entre autre).

Ils proposent ainsi de jouer des courtes séquences vidéo dès la page de catégorie (db Online Collection) :

DavidsBridal

 

Ces courtes séquences vidéo sont très appréciables, notamment pour évaluer la texture de la robe et voir comment elle tombe. Ce que je trouve particulièrement intéressant, c’est d’avoir fait cela dans un contexte de comparaison.

C’est à la fois ludique et parfaitement immersif. D’autant plus que ces séquences vidéo sont disponibles en plus grand format une fois sur la page produit. Bon par contre cela réclame un investissement conséquent pour tourner les séquences vidéo.

Quelqu’un a-t-il déjà vu un équivalent ailleurs ?

Adoptez les méthodes de marketing d’Apple

Plus d’1 millions d’iPhone vendus en à peine 1 trimestre… ce chiffre fait rêver (quoique, j’aimerais bien pouvoir le comparer avec les ventes de produits similaires).

Bref, tout ça pour dire Steve Chazin, un ancien du marketing d’Apple, vient de sortir un livret blanc sur le marketing à la sauce Apple : Marketing Apple (format PDF, 2.3 Mo).

Un certains nombre de conseils sont ainsi prodigués dans ce livre :

  1. Ne vendez pas de produit (mettez plutôt en avant l’usage et les bénéfices à l’usage du produit)
  2. Ne soyez jamais les premiers sur un créneau (attendez plutôt de pouvoir isoler les besoins à forte valeur ajoutée et concentrez vous dessus, cf. l’iPod que ne fait »que » lire des chansons)
  3. Chouchoutez les adopteurs précoces (car ils font preuve de beaucoup plus d’enthousiasme et de bonne volonté que les autres typologies de clients)
  4. Racontez une histoire mémorable (tout le monde se fout des caractéristiques techniques – quoi que… – essayez plutôt de vendre des bénéfices concrets auprès d’utilisateurs réels)
  5. Allez plus loin (trouvez des leviers de différentiation qui améliorent l’expérience utilisateurs : un packaging ultra-design, des produits technologiques avec une batterie déjà chargée…)

Voilà, plein de bons conseils qui peuvent vous sembler un peu balourds (les recettes d’Apple ne sont pas forcément valables pou tout le monde) mais qui remettent tout de même les idées en place.

Et sinon je ne saurais que trop vous recommander le blog de ce monsieur pour vous imprégner du Apple Style. (via MarketingVox)

Blog et e-commerce au forum TEC Paris

Je réagis un peu tardivement pour vous signaler ma participation au forum TEC Paris qui va se tenir demain à la Bourse du Commerce.

LogoTEC-Paris

 

Nous aurons donc peut-être la chance de nous croiser à la table-ronde de 16 H 45 sur le thème suivant : C to C, blogs, flux RSS, comparateurs de prix… quels sont les nouveaux leviers de création de valeur pour l’e-commerce ?.

J’interviendrais aux côtés de Manuel Diaz (DG d’Emakina France, ex. Groupe Reflect) et d’Olivier Creiche (DG de Six Appart Europe) sur le thème suivant : Comment marier e-commerce et blogs ? (ça ma rappelle un billet : Finalement, le b-commerce existe !).

Alors venez nombreux et ce coup-ci ne soyez pas timides : si vous voulez me passer le bonjour ou me demander quelque chose, n’hésitez pas à venir me voir à la fin du débat.