Vers le tout en ligne pour Microsoft

Ca y est, Microsoft rentre dans la bataille du tout en ligne. Alors que je vous nnoncait il y a quelques temps la sortie de plusieurs applications bureautoques en ligne (Voir à ce sujet mon précédent billet), voilà que Microsoft nous annonce la sortie d’un certain nombre de services tout en ligne dont sa fameuse suite bureautique Office.

La partie visible de l’iceberg est un nouveau portail personnalisable baptisé Windows Live (que va devenir Start ?) qui ressemble un peu à Netvibes mais avec une compatibilité restreinte à IE. Cependant, sur la page d’accueil il est précisé ceci : Firefox support is coming soon. Please be patient :-)

Ce portail s’accompagne d’un nouveau service de webmail qui s’appelle Live Mail (à première vue est plutôt impressionnant mais laissez-moi quelques jours pour le tester et vous faire un retour plus précis). Serait-ce le nouveau Hotmail ?

Ca ne s’arrête pas là puisque tout une série de services sont en passe d’ouvrir : un service de favoris, une version allégée de Messenger et même des outils de protection de l’identité. Le tout en ligne bien sûr (Live comme ils disent). Pour en savoir plus, il faut aller sur Windows Live Ideas.

Mais la grosse nouveauté reste Office Live. Pas de site pour l’instant ni de version beta. Par contre des révélations fracassantes : Office Live, offre subventionnée par la publicité et gratuite pour le client (…) comprend un nom de domaine, un site Web hébergé (30 mégaoctets de stockage) et 5 comptes de messagerie. Une suite bureautique en ligne gratuite subventionnée par la publicité ? Est-ce que Microsoft ne serait pas en train de nous faire son Google ? Il y aura également une offre à tiroirs : Office Live proposera également un ensemble de services par abonnement avec plus de 20 applications métier pour automatiser les tâches métier : gestion de projet, gestion des ventes et nantissements, gestion clients, rapport des dépenses, gestion du temps et de la facturation, ainsi que collaboration sécurisée interne et externe. Un service disponible courant 2006 en France.

Bon… que faut-il que déduire ? Je ne sais pas. Je n’ai pas encore le recul pour mesurer l’impact du lancement de ces services. Attendons d’en savoir un peu plus. Attendons la sortie d’IE 7. Attendons des version compatibles avec les standards W3C. Attendons de voir ces services tourner de façon industrielle

En tout cas la bataille promet d’être passionnante !

MAJ (02/11/2005) : On en parle aussi sur le KelBlog avec une définition très intéressante de la page alpha et sur TechCrunch.

MAJ (02/11/2005) : Au fait, est-ce que vous aviez remarqué que bien avant Windows Live et Office Live il y avait le XBox Live ? La stratégie de Microsoft est très claire : être présent sur tous les fronts (loisirs, informatique personnelle et professionnelle).

MAJ (02/11/2005) : Dans la série j’arrive avec un train de retard, je vous présente Microsoft Gadgets, une galerie de petites extensions à rajouter à votre alpha page Windows Live qui n’est autre qu’une pâle copie de Konfabulator (jusque dans le choix des illustrations et des couleurs).

Un commentaire sur “Vers le tout en ligne pour Microsoft

  1. Je n’y crois pas. MS se bat depuis toujours pour sauvegarder sa poule aux oeufs d’or qu’est office. Les standard web et les nouvelles utilisations en ligne MS ne connait pas ; voir pour cela http://www.microsoft.com : les adresses de pages incompréhensibles, accès rapide (règles des 3 clics)… La pub, j’ai lu ici que ce n’était pas ce qui marchait le mieux sur internet… Bref Office en ligne quand on s’appelle Microsoft, je n’y crois pas une seconde.

  2. Il est vrai que le modèle publicitaire adopté par MS est surprenant. Mais bon… qui sait si la facturation à l’utilisation ne sera pas plus avantageux pour les PME ? Encore une fois, attendons et nous jugerons quand ce sera en ligne. /Fred

  3. Moi ce qui me surprend dans tout ça, c’est pas les histoires de compatibilité, W3C, subvention par la pub (on sait au passage que MS maîtrise déjà parfaitement l’outil publicitaire) et autres éléments qui sont à mon avis périphériques au(x) projet(s). Ce qui me surprend, c’est « le retard » avec lequel MS se lance dans la course. Les applications online, comme on dit, ok c’est nouveau, mais finalement quand on y réfléchit pas tant que ça. Les possibilités offertes aux développeurs permettent désormais de construire des applications clientes riches en un temps record. On a vu Netvibes sortir comme un bombe et remporter un succès fou (je suis le premier fan). Flickr est en place depuis longtemps maintenant, les services fusent dans tous les sens. MS a les moyens, au niveau recherche, au niveau développement de voir plus loin que ça, sans « calquer » ses principaux concurrents sur le marché du retour du client/serveur pur et dur. J’espère d’une certaine façon qu’ils sont en train de préparer autre chose, de plus gros de plus innovant. Si ce n’est pas le cas, à mon sens cela signifie que comme par le passé, MS n’est toujours pas capable d’innover, et c’est peut-être là qu’ils devraient mettre des dollars. RouXx

  4. Windows Live un air de d? vu Windows Live est sorti en version Beta. La page d’accueil de Microsoft, qui remplacera certainement ?erme Start.com, qui est un concurrent de Netvibes, de Google IG. Bref, je trouve personnellement que Microsoft suit la course simplement. Les …

  5. Microsoft OnLine Microsoft se destine certainement au tout en ligne, en mettant un pied dans la battaille de tout en ligne (copyright Fred ;) )Ainsi on peut observer le portail général :Live.com qui offre des services dédiés et intéressants tels que du

  6. Windows Live. Tout en ligne ? C’est parti ! Nous vous en parlions de manière insistante à plusieurs reprises (dont celle-ci), d’autres et non des moindres suivaient aussi l’affaire, et voici que c’est désormais officiel : Bill (Gates) lance Windows Live.Rien d’extraordinaire pour l’instant…

  7. Le truc qui me fait peur dans les applications en ligne, c’est justement de travailler avec ! Vous imaginez bien que l’on peut tout « tracer » derrière ! Quand je parle « tracer », c’est d’identifier comment vous travaillez, comment vous vous organisez… Bref une tonne de données que l’on ne souhaiterai pas voir à la disposition de mains peu délicates. Ok, ça existe dans un certain sens pourrait-on dire mais les applications online sont mieux que des formulaires indésirables à remplir, vous êtes directement etudié en live ! Je n’aimerai pas recevoir chaque matin un mail publicitaire ultra ciblé (style ciblé à tel point que l’on pourrait se demander d’où ont-ils pu aller chercher l’information vous concernant) du fait de mes manipulations sur mes applis online !

  8. Je ne veux pas avoir l’air d’insister, mais cette similitude live.com/Netvibes est quand même assez ahurissante :
    – Même barre de nav à gauche, jusqu’à la petite croix verte, jusqu’à la possibilité de la masquer…
    – Pratiquement les mêmes entrées dans la nav
    – Mêmes témoins visuels (encadrés rouges) pour les déplacements,
    – Même interface pour le reste des éléments (portlets)
    – Organisation des contenus assez proche (météo, email) Est-ce un hasard ? Une inspiration de dernière minute ?
    Moi si j’étais eux (NV) je leur enverrai maître Cognard illico presto…

  9. Effectivement Troglodyte, c’est une très bonne réflexion : Basculer ses applications en mode en ligne va potentiellement permettre à MS de tracer les moindres actions de ces utilisateurs. A voir s’ils vont communiquer autour de ça… /Fred

  10. Flo : il y’a plusieurs risques pour les applicatios en ligne. Il y’a toujours la possibilité de pouvoir interroger les données manipulées par l’utilisateur lors de l’utilisation d’un service en ligne. Le résultat de ces interrogations peut être utilisé à des fins de ciblage marketing, de surveillance afin de mieux cibler des opérations publicitaires. Un peu comme si on filmait tes achats dans les boutiques afin de connaitre tes habitudes, puis qu’on arrosait ta boite aux lettres avec des prospectus bien choisis. Il y’a bien des chartes de confidentialité des données, mais bon. Qu’est ce que ça prouve ? Il y’a également le risque de se voir piquer ses données par un tiers. Imagine un pense-bête sur ton PDA, qui contient tes infos perso, des codes de cartes de crédit, etc … Pas de problèmes. Mais imagine le même service de pense-bête en ligne, et si quelqu’un consulte les données à ta place !!! Dans ce cas, il faut bien choisir son service. Le prestataire prouve les moyens mis en oeuvre pour assurer la sécurité des données qu’il héberge. Sinon à quoi bon utiliser un service en ligne ? Je suis tout à fait d’accord avec Fred et Troglodyte sur ce genre de craintes. La CNIL existe pour y veiller de toute façon. Ce n’est pas nouveau, je l’avais déja signalé dans cet ancien billet.
    Je suis un peu déçu de constater que cette préoccupation devient d’actualité parce qu’on parle de Microsoft. Pour moi le risque est vrai avec tout prestataire de ce genre service en ligne. Il ne faut pas non plus sombrer dans la parano, sinon à ce moment là je ferme tous mes comptes gmail et je retourne au pigeon voyageur.

  11. et puis en se limitant à son disque dur, il ne faut pas oublier que les malwares sont là aussi -mais on peut charger des programes our sen protéger. Le risue principal me paraît être sur le captage de données, la « surveillance marketing » ne va pas dans ces pratiques-là. Alors : existe-t-il des programmes (plug-in?) spécifiques pour sécuriser son truc en ligne ? le mieux serait la mise e nplace d’un programme de sécurité de la part de l’éditeur, avec explications sur comment ça marche et comment ça réduit les risques. Il y a le bon sens aussi : de même qu’on ne porte pas sa CB dans la poche arrière de son jean dans le métro, on ne note pas ses codes ou n° de compte sur un pense-bête externalisé. En fait, il y a une dimension éducation de l’utilisateur : il a besoin d’un certain niveau de compétence informatique pour comprendre les limites de l’outil, et en faire usage approprié. Et puis c’est vrai, il faut savoir y pensé sans parano : d’autant plus qu’il y a des trucs bcp plus évidents (wifi eg) sur lesquels les pros ou entreprise par exemple ne pensent pas à paramétrr bien en sécurité. cela dit, j’ai encore une question : y a-t-il un risque de pertes de données ? celles-ci sont-elles automatiquement sauvegardées ? si je bosse sur mon DD, à moi de copier ou sauvegarder mes fichiers en cas de pb demandant restauration : mais comment ça se passe en externalisé ? PS MERCI l’Ours!!! Et aussi à tous ceux, y compris Fred, qui ont répondu à mes questions. Ce blog est un petit trésor.

  12. J’ai récemment réalisé une interview de Antoine Alcouffe, chef de produit Search chez MSN en lui demandant ce qu’il pensait de Netvibes. Réponse intéressante à plus d’un titre! Il est également important de souligner que start.com n’a pas vocation à être remplacé par live.com! Enfin en parlant de provocation de la part de Microsoft par rapport au skin Netvibes, il est développé par Fumiaki… Moi ca me fait rire :)

    
    
  13. Une seule chose que je ne comprends pas à propos de live.com : comment peut on dire que ca peut être un véritable lecteur de flux RSS? No Way ! Ca me parait bien trop léger.

  14. Bonjour a tous, Je trouve ce concept tres interessant. Pour ma part j’utilise http://www.pagepremiere.com le concept est un peu plus simple et n’est surement pas en web 2.0 mais fonctionne tres bien. C’est un petit site mais au moins il reste a taille humaine et lorsque l’on pose une question au webmaster… on aa une reponse !!!

Laisser un commentaire