De l’art de ne pas être réactif

Alors ça c’est fort. Non seulement je ne me souviens pas avoir accepté de recevoir de messages publicitaires (rappelons qu’il y a une loi contre ça en vigueur depuis le début de l’année), mais en plus voici ce que je reçois quand je me désabonne :

Confirmation du désabonnement de la newsletter SNCF

2 semaines pour que mon désabonnement soit actif ? Non mais de qui se moque-t-on ? C’est franchement la honte, heureusement pour eux qu’ils ont le monopole, sinon la sanction des clients serait terrible.

Un commentaire sur “De l’art de ne pas être réactif

  1. sinon la sanction des clients serait terrible. Vous observez souvent des phénomène de sanction client a cause d’un mauvais SAV, d’un manque de service, de service client désagreable etc… ? J’ai l’impression qu’en France on aime bien raler mais qu’on passe rarement aux actes non ?

  2. Oui, je crois fortement que les clients sont tout à fait capables de sanctionner une marque parceque le service laisse à désirer… du moment qu’ils ont des alternatives fiables. /Fred

  3. Etant donné la position dominante et exclusive de la SNCF, il n’est pas aisé de pouvoir sanctionner. L’exigence d’un service de qualité est plus facile à obtenir graçe à la mise en concurence d’entreprises. Je pense qu’a la SNCF, c’est un agent qui inscris et desinscris les email dans leur listing, alors entres les 35H – les pauses tu comprend il faut bien 15 jours pour retirer un email d’une base de donnée… :D

  4. Mouhahah c’est un message type… en transformant les mots dans l’autre sens, on obtient : « Votre demande d’abonnement a bien été enregistrée. D’ici 15 jours vous recevrez la lettre d’information de Voyage-sncf.com ». Les devs de la mailing list se sont juste pas foulés pour le message de désabonnement…

  5. Juste pour votre information, voyages-sncf.com est une entreprise privée. Donc le coup des 35h et des pauses et etc… vous pouvez vous asseoir dessus. Ensuite question service, je sais pas s’il y a beaucoup à se plaindre. Vous allez pas me dire que les billets prem’s, l’impression à domicile, l’aide en ligne, la consultation des horaires, le guide du voyageur, tout ça tout ça… ne sont pas là pour vous rendre service. Mais bon faut pas se leurrer, le but est de faire du fric aussi.

  6. La fréquence de ces lettres d’informations n’est-elle pas de 15 jours ? Dans ce cas peut-être ont ils voulu dire que tu ne recevras plus leur lettre dont la prochaine est censée être envoyée d’ici 15 jours.

  7. En réalité vous avez certainement accepté de recevoir les e-mails de la sncf… mais si souvenez vous : vous avez pris le train, et même vous avez commandé vos billets sur internet! Pour cela vous avez du « accepter les conditions générales blablabla » du site et donc de recevoir des mails. Certe pas très catholique, et en bon français on va une fois de plus demander le renforcement d’une réglementation inutile. Bon allez, je vous donne une solution bien plus radicale: à chaque mail indésirable, déclarer le domaine expéditeur comme spam à votre fournisseur de service mail! Si votre service mail ne propose pas ce type de service, changez-en rapidement… Ca ne règle pas le problème? Ho si! Car cette méthode à très court terme a pour effet de blacklister à grande échelle les sites qui ont ce type de pratique et croyez moi ils changerons vite leur attitude face à cela. Je ne siterai qu’un exemple d’une de mes client qui n’a pas remis à jour sa liste d’inscrit pendant plusieurs semaine, ne tenant pas compte des désinscritpions en cour… Résultat : Blacklisté AOL pendant 2 semaines! Il a fini par m’écouter et rendre son système de désinscription automatique et instantané!

  8. Confronté au même problème, je leur ai envoyé mon message type que j’envoie aux spammeurs français, avec menace de plainte au Proc. J’ai été désinscrit des listes en 24 heures. Ceci dit le problème revient à *chaque* achat de billet. Je vais donc renouveler ma plainte après un premier contact courrier pour obtenir d’eux la création d’une liste refusant *toute* sollicitation commerciale. Résultats dans trois mois. Pour les personnes qui souhaiteraient entamer les mêmes démarches, les docs disponibles sur le site de la CNIL sont de précieux guides.

  9. Bonjour, Pour information, voyages-sncf n’est pas la sncf : c’est une entreprise privée qui fait de la sous-traitance exclusive pour la sncf. Ce qui peut mieux expliquer ce genre de méthodes…

  10. Hum, étonnant que les bloggers francophones s’intéressent (à 1 mois près) à sur cette question cruciale De là à dire que ça mérite l’indignation et la petite provocation pressée et revancharde sur la SNCF, bon, passe encore.

Laisser un commentaire