Vers des parkings collaboratifs ?

Ceux qui ne possèdent pas de voiture dans les grandes agglomérations ne peuvent pas comprendre à quel point il peut devenir pénible (ou vital selon la situation) de trouver une place pour se garer.

C’est à partir de ce constat que les petits malins de SpotScout ont décidé de lancer un service collaboratif de localisation de places de stationnement.

SpotScout

 

Le principe est le suivant : les membres (appelés SpotCaster) publient des informations sur la disponibilité de places de stationnement, tandis que les utilisateurs se connectent à un service payant (sur le web ou sur leur téléphone mobile) pour vérifier les disponibilités ou réserver un emplacement.

Ce service est avant tout destiné aux gérants de parking qui vont pouvoir gérer l’affluence et drainer du trafic (avec des vrais gens dans des vraies voitures). Mais là où ça devient intéressant c’est que n’importe qui peut devenir un SpotCaster : si vous êtes sur le point de reprendre votre voiture, il vous suffit d’utiliser le service mobile de SpotScout pour annoncer la disponibilité prochaine de votre place de stationnement. Les utilisateurs du service à la recherche d’une place qui sont à proximité de vous recevront alors une alerte qui leur sera facturée. La prime à la place sera alors partagé entre le service et celui qui libère l’emplacement.

Oui je sais, ça peut paraître complètement fou pour certains (ceux qui ne subissent pas les contraintes de stationnement des grandes villes), par contre j’imagine que les autres sont déjà en train de se gratter le menton en se disant mouais mouais mouais, en y réfléchissant bien, y’à peut-être moyen de se faire de l’argent.

Pour en savoir plus, je vous recommande également l’article suivant : Searching for Parking? Try Online.

Ce service me fait terriblement penser à GazLive : un mélange de collaboration, d’informations en quasi-temps réel et de service mobile, pas vous ?

Un commentaire sur “Vers des parkings collaboratifs ?

  1. Comme disait la pub Renault : « ça ne marchera jamais » Evoquons Paris, cauchemard des automobilistes : – les parking Vinci qui pullulent dans la capitale offre une prestation tout à fait satisfaisante et toujours des places de libre…à condition que l’on veuille bien payer 3 euros de l’heure. – les places que tout le monde cherche sont celles du trottoir : il faut avoir de la chance et/ou le sens de l’observation = si une voiture fait mine de partir, on a 8 secondes pour signifier à la meute avide de la place libre, que « non désolé, monsieur, prem’s, je prend cette place » – il reste les parking privatifs, ceux qu’on voudrait louer par abonnement et non en mode « one shot » (ce serait trop facile), ceux qui comportent des digicode et autre bipper… alors, où caser ce service mobile ?

  2. Entre les trois mon chèr Benson : une alternative aux parkings Vinci à 3 euros de l’heure plus de rapidité de repéré la bonne place qui se libère la possiblité de louer en « one shot » les parkings privatifs avec digicode et tout et tout (si si, c’est également prévu) Mais bon, dans l’idéal moi je dis : vive les transports en commun. … … … … Et si je lançais un service mobile destiné aux utilisateurs du métro pour signaler que je quitte ma place assise près de la fenêtre à telle station ? ça peut le faire aussi, non ? en tout cas, cette idée n’est pas plus folle que celle de SpotScout. /Fred

  3. Pour ce genre de services, il faut une réactivité extrême. Je suppose que les SpotCasters sont bénévoles ou payés des clopinettes et que les utilisateurs engraissent joyeusement l’éditeur du site web. Ca me fait penser à FranceInfo qui, pendant un temps, fournissait un numéro en 08 xx bien surtaxé, pour inviter les auditeurs à signaler un accident ou un bouchon sur la route : ben voyons !

  4. Z’y vas, c’est out-of-fashion, la voiture, Fred’ ;-) Toi qui soulèves pour nous le nec-plus-ultra des technologies de pointe, là, à parler d’une de nos erreurs du passé (la voiture) comme une évidence, tu passerais presque pour un conservateur ;-) … …bon, désolé, on est trop idéalistes sur la fin de la voiture. Tu fais du bon boulot, Fred, continue, même si tes lecteurs ont visiblement tourné la page du transport individuel (heureusement pour la Terre) !

  5. Mouais. La combinaison collaboration, initiative, interactivité et mobilité je la verrai plutôt dans les jeux en plein air moi. db

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s