Microsoft sort son alternative à Flash

Nous venons de rentrer dans une nouvelle ère de prospérité pour les interfaces riches. Microsoft vient en effet de sortir une première version d’évaluation de sa technologie qui vient directement concurrencer Flash : WPF/E (Windows Presentation Foundation Everywhere). Cette version d’évaluation est disponible en téléchargement ici : WPF/E Community Technology Preview for Windows.

Deux choses sont à noter :

  • le plug-in est plutôt léger (à peine plus d’1 Mo)
  • ce plug-in est indépendant du navigateur puisqu’il fonctionne en théorie sur IE et Firefox (d’où le E comme Everywhere)

Des démonstrations sont déjà disponibles :

Démonstration de WPF/E

Mes premières impressions :

  • ça ne fonctionne pas sous Firefox ;
  • les démos sont très loin d’être impressionnantes ;
  • ces démos souffrent de gros problèmes ergonomiques comme l’absence d’un indicateur de téléchargement ou le curseur de la souris qui n’est plus modifié lorsqu’il survol un élément cliquable.

Vous l’aurez compris, cette technologie souffre de problèmes de jeunesse. C’est un peu normal dans la mesure où elle n’a que quelques heures ! Il serait en effet illusoire de pouvoir penser rattraper dès sa sortie les 10 ans d’expérience accumulés par le Flash Player comme le fait très justement remarqué Guillaume Plouin.

En tout cas ce qui est certain, c’est que nous allons assister à une très belle bataille entre Microsoft et Adobe autour des technologies d’interfaces riches. S’il veut rester dans la course, Adobe ferait bien de blinder ses partenariats pour ne pas se faire écraser par le rouleau compresseur de Microsoft comme bien d’autres avant lui (Netscape et cie). Et pourquoi pas se faire racheter par Google comme le suggère cet article publié sur Read/Write ?

Un commentaire sur “Microsoft sort son alternative à Flash

  1. Déjà se faire racheter ? Je pense que c’est encore un peu tôt… Adobe a encore beaucoup d’arguments à défendre, notamment avec la sortie prochaine d’Apollo… qui pourra concurrencer WPF. Il faut savoir que WPF permet de créer des RDA (Rich Desktop Applications) et pas seulement des RIA, et Apollo fera la même chose, proposant un lecteur Flash, HTML et PDF. Pour plus de détails sur Apollo, j’ai rédigé un article de présentation d’Apollo si ça vous intéresse. En tout cas Microsoft déboule sur le terrain d’Adobe avec WPF et la suite Expression comme concurrente d’Illustrator par exemple. Ca promet de belles choses pour l’année 2007…

  2. Bonsoir, Je pense qu’en plus de 10 ans de retard technologique c’est l’éducation des masses qui est un enjeux. Il a d’abord les dev’ qui utilisent flash, pourquoi partiraient ils vers l’outils de Crosoft si celui ci n’est pas vraiment supérieur ? Ensuite les utilisateurs, un plugin… pour 99% des gens c’est pas une évidence. Le problème ne se pose pas avec flash dans la mesure où il est tellement populaire que l’internaute l’a installé sans y penser en passant par Youtube (je ne pense pas que Google va choisir une techno MS). Reste le dernier problème, l’interropératibilité, flash marche sur toutes les plateformes et même si MS fait des efforts beaucoups de « autres » ne voudront pas entrer dans la danse Dans les autres je pense au utilisateur limite anti crosoft et aux éditeurs des plateformes alternatives qui ne verront pas d’un bon oeil de se voir imposé un standard.

  3. Je trouve très positif que Microsoft essaie de faire du multi-plateforme (ce n’est qu’une preview donc il peut encore y avoir des petits pb sous MacOSX ou FF). Et vu les accords récents avec Novell il y a même des chances que Linux soit aussi supporté un jour. Il faut noter que ce plugin n’est qu’un système de rendu graphique. Il ne contient aucune logique – c’est du Javascript dans le navigateur ! Du coup, ça pourrait se révéler interessant pour les applications Ajax et les lecteurs de vidéo/audio (WMV et WMA sont gérés nativement). Mais au niveau animation et construction de contenu graphique complexe cette techno (et les outils qui vont avec) ont beaucoup à faire pour concurrencer Flash. PS : à propos de Javascript – Flash a toujours une avance considérable au niveau du langage de programmation !

  4. Sauf que vous oubliez un peu les petits petits webmaster qui ne peuvent mettre du flash dans leurs sites, j’ai de bonne connaissance en programmation et au vu du prix 450 Euros la première version de FLASH ben je fais l’impasse, pour moi le FLASH du coups est réservé a des trucs tout fait que j’achète au coup par coup gageons que l’arrivée d’un concurrent qui plus est costaud fera sûrement tomber le prix.

  5. @Philippe : Non, ce n’est pas une nouvelle positive, bien au contraire. Tout d’abord, ce n’est pas ni multi-plateforme ni multi-navs comme microsoft le prétend. Ca marche pas avec autre chose que IE. Sur mon mac, ça marche pas ni avec IE ni avec Fx. Et ca ne marchera jamais, faut arrêter de se leurrer, microsoft ne cherche pas ni l’interopérabilité ni la pérennité de la technologie. Microsoft cherche le monopole par tous les moyens de vérouiller la plateforme web comme il avait réussi avec IE6 vs NS4. Faut arrêter de croire que microsoft s’est racheté une conscience, que nenni, microsoft essaye juste de reprendre le marché puisque ce marché est en concurrence directe avec son OS phare. LOL, se réjouir que WMV et WMA soient gérés nativement, c’est vraiment ne pas connaitre les technologies dont on fait mention. STP Philippe, renseigne toi sur WMV et WMA et rend toi compte à quel point ca doit être les formats les plus incongrus de l’univers. Rappel toi juste de ceci : VEROUILLAGE de microsoft ! Ensuire concernant javascript, Flash n’a AUCUNE avance au niveau du langage de programmation, si ce n’est peut être JIT qui vient d’être intégré au trunk mozilla sous le nom TAMARIN. Tout simplement parce que ledit langage, ben c’est du javascript (ECMAscript) et qu’on y retrouve la même syntaxe, la même logique (prototypes and co) et les mêmes objets. Donc venir raconter que javascript est considérablement en avance sur javascript c’est assez rigolo, très proche du troll en fait.

  6. Je suis tout à fait de l’avis de Laurent. Microsoft est probablement en train de créer un poussin mort dans l’oeuf. S’il gagnait finalement des marchés, ce sera à mon plus grand étonnement, et ce pour les raisons évoquées plus haut. D’ailleurs, copier un logiciel ne les réussit généralement pas, il n’y a qu’à voir les déboires qu’ils subissent (perte de parts de marché, retards, manque de credibilité…) malgré leur course avec MacOS. J’en reste définitivement sceptique.

  7. @Laurent
    Ton commentaire démontre la plus grande ignorance et partialité envers les technologies Flash et WPF/E. WPF/E:
    – WPF/E a été conçu depuis le début par MS pour cibler le PC et le Mac.
    – Il s’agit d’une « demo technologique » – même pas une beta. Donc si ça ne marche pas (en partie) sous Firefox et MacOSX, c’est un probleme temporaire. J’ai pu tester la moitié des examples avec Firefox sur PC – aucune différence avec IE. FLASH:
    – L’Actionscript 3 de Flash (dont le JIT a été offert à Mozilla) est basé sur l’ECMAScript 4 – le « futur » Javascript 2 qui n’existe pas encore dans les navigateurs (pour 2008 peut-être). Renseigne toi, c’est autre chose que faire des prototypes en JS. Même l’Actionscript 2 est mieux. VERROUILLAGE:
    – Toutes les technos sont temporaires et seront remplacées par quelque chose de mieux et d’incompatible avec ce que existe.
    – Tu crois que ton iPod que tu branche sur ton iMac pour acheter ta musique sur iTunes c’est pas du verrouillage ?
    – Quand IBM régnait, MS était cool. Maintenant que MS règne, Google est cool. Quand Google règnera, qui sera cool ?

  8. J’ai hate de voir ca, mais pkoi Google serait il vu comme le sauveur ? Il est possible que demain si ce n’est pas deja le casn qu’un troisieme riche acteur informatique viennent jouer les troubles fait entre Microsoft et Google. Qui viendra nous sauver de Google ? A suivre … :)

  9. La plateforme Apollo ne pourra pas concurrencer les plateformes dotnet (en sa version 3) et Java (J2EE) parce que simplement il ne dispose pas d’une réelle communauté, clientèle et support de développeurs dans le monde de l’industrie. Flash est une alternative souvent utilise pour la couche présentation, ce qui est simplement mis en avant dans ces exemples de WPF/E. Mais lorsqu’il s’agit de faire une interraction digne de ce nom avec une base de données de tout type, on se retrouve actuellement limité et quelques peu déroutés pour réaliser ça en Flash. Je ne dis pas que c’est impossible, soyons clair, mais je pense que cette opération est simplifiée sur la plateforme microsoft. La plateforme .net est donc passé il y a peu en version 3(RTM) ce qui justifie une certaine maturité alors qu’Apollo tentera de percer un marché déjà bien occupé. Ce n’est pas chose aisée, Adobe a les reins solides mais pas autant que Microsoft ou que SUN et la communauté Java. Il ne faut donc pas mélanger, de mon point de vue, les produits. WPF/E même si ici on retrouve des petits effets sympathiques qui sont déjà réalisables depuis des années avec Flash… repose sur une base bien plus complète et reconnue. Flash, dans l’aspect présentation a de la bouteille, il dispose d’une ampleur mondiale impressionnante concernant la distribution de son player… il n’en demeurre pas moins que J2EE et DotNet sont très bien placées dans un autre aspect.. Ces éléments WPF/E repose sur WPF comme le nom l’indique(au sein de DotNet3.0 et mis en avant avec la sortie de Vista) ce qui sous entends une approche bien plus élaborée d’un projet. Le langage de définition d’interface (XAML ‘prononcé zammel’) permet, à travers les produits de la gamme Expression, de décomposer une seule et même fenêtre en plusieurs parties qui pourront ainsi être confiée au groupe de personne compétent. Le XAML définit par Expression pourra être confié à un spécialiste IHM tandis que les traitements plus bas niveau seront confiés à un développeur qui pourra effectuer le traitement dans le langage de son choix (reposant sur la plateforme dotnet, les langages s’appuient sur le CLR qui rend intercompatible les langages.. ). On comprend de suite l’intérêt de cette segmentation lors de projet plus complet où l’on souhaite adapter le travail au type d’executants. Je pense sincèrement que WPF/E et une alternative à Flash dans le sens où il s’appuie sur une base utilisée et bien connue de nombre de développeur Microsoft. Il faut également voir ça comme la possibilité pour Microsoft, d’étendre une plateforme dotnet qui peut se reveller une très bonne chose sur d’autre systèmes. Nous verrons bien comment cela évolue, je ne me fais pas de soucis pour Microsoft qui a su nous m’étonner avec Virtual Earth (j’utilise cette API chaque jour dans le cadre d’un projet professionnel) face à Google Maps ou autre Map24 (cette dernière me plait beaucoup également). Il en va de même sur l’évolution de sa plateforme en général. Je suis l’activité d’Adobe de près également pour ne pas louper ce qui se fait, même si je n’étais pas convaincu ou plutot pas attiré par leur « Flex » et autres produits un peu plus récents. Si, Adobe pour le moment me fait envier un produit à travers quelques rumeurs qui circulent sur les sites de news, avec leur version CS3 de leur suite creative (Photoshop proposera en grande évolution, un système de filtres dynamiques, une amélioration des smart object et autres éléments qui ne déterriorent pas l’objet, et une interface encore améliorée… ce ne sont que des rumeurs pour le moment). Comme dit Guillaume Plouin, la bonne chose dans ça, c’est que la concurrence va forcément amener du changement et de l’innovation.

  10. @ mfavez : En fait Open Laszlo est plus une alternative à Flex puisque les deux génèrent du Flash. @ Nicoals : Merci pour ce long commentaire très bine argumenté. Donc si je résume : Flash est peut-être très bien implanté dans les agences de com et le monde du web design mais Microsoft et Java sont eux présent dans le monde de l’entreprise (là où se trouve le business le plus intéressant / important). C’est ça ? /Fred

  11. @Nicolas et Fred
    Ce ne sont pas des rumeurs, CS3 va rendre parfaite la coopération entre Flash/Photoshop/Illustrator. Quand à Flash, il y a des filtres dynamiques depuis la version 8. Et la version 9 est carrément une révolution au niveau performance, architecture et langage de développement. Ensuite, il ne faut pas mélanger .NET et WPF. – WPF est une technologie de « présentation » qui n’est pas développée en .NET, pour des raisons de performances évidentes. WPF/E est une version « light » destinée à être portable. – .NET est une technologie logicielle qui peut utiliser, entre autres, WPF pour l’interface. Le framework est disponible sur PC/PocketPC, et Mac/Unix avec Mono (mais Mono aura un gros temps de retard par rapport à WPF). Concernant .NET, Microsoft a évidemment une colossale communauté de développeurs, un support technique blindé, et la confiance des entreprises. Mais cette communauté ne maitrise pas du tout WPF pour l’instant ! Et les designers WPF n’existent pas encore… Quand à WPF/E : les exemples sont programmés en Javascript tout bête. Ca risque de dépayser les développeurs .NET ;) D’un autre côté, Flash n’a pas attendu Apollo pour faire des applications « client » multi-plateformes (disons PC/Mac), mais l’utilisation en reste un peu marginale. Pas sûr donc que Apollo change la donne, même si la performance sera en progrès.

  12. @Philippe : Je n’ai jamais assimilé WPF et dotnet même si pour ma part, WPF est désormais la couche présentation de dotnet pour les applications de tout types (client windows ou client multiplateforme avec d’autres technologie telle WPF/E). La plateforme dotnet n’est pas que Microsoft, sur cela on s’accorde, mais avouons que les produits Microsoft ainsi que leur systèmes d’exploitation intègrent de façon bien plus complète cette plateforme. C’est ce qui manque à d’autres systèmes, une plateforme (autre que J2EE qui pour les raisons qui sont les siennes ne s’adressent pas tout à fait à la même cible de développeur) de développement et des outils qui s’appuient sur cette dernière. Microsoft, avec l’intégration complète de .Net 3.0, fournit en plus d’un framework costaud, un tas d’amélioration… mais il fournit aussi les outils, il ne faut pas perdre cela de vue. La gamme Expression simplifie grandement l’utilisation des objets 3D dans des interfaces de bases… choses inimaginables en Java par exemple. Cela constitue qu’un unique exemple… on pourrait en citer des centaines. Flash est pour moi réserver à la communication et à des structures moindres. Je ne dis pas que WPF/E sera forcément différent de ce dernier. Mais il repose sur une plateforme qui lui permettra de trouver toute la puissance dont il a besoin ce qui n’est pas le cas de Flash dans de nombreux cas et qu’importe la version. On ne peut pas assimiler l’actionscript (même dans sa future version 3) à un langage comparable à du Java ou du C#, VB.net ou autre… Ce ne sont clairement pas la même utilisation. Ce que je déplore en fait, c’est que nombre d’article que j’ai pu voir sur le net qui parlait de WPF/E et donc de la récente sortie en CTP et des exemples associés, mais qui insistait simplement sur le fait que ces exemples était jolis, que WPF/E était un concurrent de Flash… Je pense que WPF/E va au delà de ça et qu’il peut apporter beaucoup aux sociétés qui pour le moment rester cantonner dans une structure J2EE ou ASP et qui par conséquent n’en avaient que faire de la couche présentation. Le Flash aussi évoluer soit il pour faire des petits effets ne peut pas s’interfacer avec les outils professionnels sans y passer un temps considérablement plus long que sur l’autre plateforme de Microsoft. Alors.. WPF/E oui, j’espère qu’il concquira les entreprises ne serait-ce qu’en tant qu’utilisateur : on aura une vrai interface ludique à nos applications web… puis en tant que développeur, étant habitué de la plateforme .net 2.0 et au vue des fonctionnalités de la 3.0, et au niveau de la segmentation du projet dans le développement. Flash restera à sa place quant à lui. Hormis l’un des récents essais d’application en ligne d’apprentissage de langues étangères, je n’ai jamais vu quelques choses de faramineux en Flash (d’un point de vue professionnel) ou si certains ont des exemples d’applications Flash, interfacé avec de l’Oracle et une solution de mapping.. @Fred : je t’encourrage à continuer ton blog sans divaguer dans l’aspect commercial, journalistique ou autre.. qui nuirait à ton image comme tu l’as très bien indiqué dans tes récents billets. Je ne manquerai pas d’informer après ces vacances de Noël pendant lesquelles j’en profiterai pour mettre en oeuvre WPF/E et fournir un avis plus construit et appuyé d’exemples.

  13. Désolé de ne pas avoir tout lu les commentaires en profondeur, mais pour donner simplement mon (très) humble avis. Je trouve juste rageant ce combat de technologie propiétaire, combien de plug in différent devrons-nous installer pour pouvoir accéder à tous les sites…. Et je pense aussi à tous les « nouveaux internautes », tous ces gens qui ne connaissent pas grand chose à l’informatique, qui viennent d’acquérir un PC et qui pour eux ordinateur=PC=Microsoft… Ces gens là ont des fois déjà du mal à simplement écouter un CD audio… Alors installer des plug-in….

  14. (suite) @Philippe J’oubliai… Je ne sais pas ce que tu entends par Filtres dynamiques sous Flash, mais ce n’est clairement pas la même chose que sur Photoshop CS3. Ici il s’agit vraisemblablement de masque d’application de filtres… en gros à l’aide d’une calque masque, tu adaptes l’application d’un filtre. L’exemple le plus parlant serait un flou gaussien dont le rayon d’application serait dépendant du masque de filtre. L’interface se rapprocherait de celle d’After Effect 7 et l’amélioration des manipulations des smart objects sous photoshop ne peut être qu’une bonne chose (objets vectoriels qui ne se dégradent pas en qualité au moment d’un redimenssionnement).

  15. @Nicolas
    Je crois qu’on est tout à fait d’accord sur le fond, même si tu ne sembles pas bien connaitre les vraies possibilités de Flash, de ses filtres temps-réel à la Photoshop et de la qualité du langage AS3 (et c’est un développeur C# qui te le dit). @Goshu
    C’est exagéré d’y voir une guerre des plugins. Ils ne devraient pas trop se faire concurrence, à mon avis. Et puis leur installation / mise à jour devrait être assez transparente pour l’utilisateur (surtout WPF/E sous Windows).

  16. 100% d’accord avec Laurent. Microsoft n’est pas pour l’intéropérablité des systèmes informatiques. La preuve ? Le format « ouvert » SVG existe depuis déjà quelques années et Microsoft n’a démontrer aucun intérêt à le rendre compatible sur IE 7! Pourquoi ?

Laisser un commentaire