Les dérives du marketing viral (bis)

Suite à un précédent billet publié sur ce sujet, j’ai découvert ce matin ce petit film viral qui me fait à nouveau réagir :

Est-ce que vous pensez sincèrement que c’est un bon exemple pour la jeunesse ? Selon moi, surfer (sur la mer ou sur la neige) c’est avant tout savoir respecter la nature. Mais là, que nous dit ce film : si vous vous emmerdez, jouez donc avec un peu de dynamite. Non mais franchement, est-ce que vous ne trouvez pas que c’est une attitude incroyablement irresponsable de la part de la marque qui est à l’origine de cette campagne (Quiksilver) ?

Je doute fortement que des valeurs positives soient associées à cette vidéo. Je veux bien croire que cette marque est en perte de vitesse auprès des plus jeunes et qu’elle cherche (désespérément) à rajeunir son image en jouant sur le sport extrême, mais là je me refuse à cautionner de telles pratiques, c’est lamentable.

A la limite, si vous êtes une toute petite marque, vous pouvez éventuellement exploiter des vieux filons (comme le sexe), mais vous pouvez également jouer sur l’humour.

J’ai beaucoup apprécié la campagne virale de Nissan qui, même si elle met en scène des comportements routiers extrêmes, sait jouer sur l’humour pour faire comprendre qu’il s’agit de fiction et non de la réalité.

Par contre, je ne vois aucune excuse qui puisse jouer en la faveur de cette campagne à la con pour Quiksilver.

Et vous, partagez-vous mon avis ou est-ce que je résonne comme un vieux grincheux ?

Un commentaire sur “Les dérives du marketing viral (bis)

  1. Je m’étais plutôt dit « ENORME » en regardant cette vidéo. Ces marques prennent les jeunes pour des gens responsables, un peu comme le fait MTV en diffusant Jackass… J’imagine donc qu’ils ne se censures pas car font confiance à nos cher djeunz.

  2. meme si le concept est amusant (comment surfer sur un bras de fleuve ?), je suis pas fan, comme toi, c’est donner de mauvaises idées aux plus oisifs. Maintenant, avec la mode des Jackass et autres Dirty Sanchez, on n’est plus à l’abri de ces dérives… Un petit message de type « ne pas reproduire » n’aurait pas été de trop sur cette pub ! Y a plus qu’à espérer qu’il reste encore une once de raison au sein de la jeunesse mondiale… :)

  3. Dans le sud-ouest les surfeurs voulant surfer la Garonne attendent le mythique mascaret, les surfeurs de Quiksilver n’ont ici que reproduit une vague sur une rivière pour faire pareil. Pour moi ce n’est que cela :)

  4. Perso, il me paraît évident qu’il s’agit d’un montage. Donc je ne me suis même pas poser la question si c’était bien ou pas. Pour moi , ils n’ont fait que copier certaines pubs gatorade (dont je n’arrive pas à retrouver les pubs). Je cherche…

  5. Je pense être le public visé par cette pub, et même si effectivement ce n’est pas trop politiquement correct, je vois mal des jeunes acheter des dynamites à la droguerie du coin pour créer des vagues artificielles sur le lac du coin. Ce n’est donc pas très responsable en effet, mais il faut relativiser les choses :)

  6. Comme tu dis, ça fait un peu « vieux grincheux », oui ! Je doute que quelqu’un se dise, « ouais, c’est cool, viens on fait pareil »… Toute cette pub est pipeau, et on s’en rend bien compte, alors commencer à se poser des questions sur le sort de notre « vieille Terre » à la suite de pub (ou de films) comme celui-là me semble un peu surprenant ! Se pose-t-on les même question en voyant un film d’action à la Brice Willis où il y a des explosions dans tous les sens ? Non, pourtant un camion d’essence qui explose, ça n’est pas vraiment mieux pour l’environnement… Je n’ai pas trouvé cette publicité terrible, mais pour d’autres raisons… Je crois que la question de l’environnement (qui est à la mode dans les débats politiques) se pose parfois là où n’a pas lieu d’être, non ? Signé : un (pas si) jeune…

  7. Non seulement cette publicité ne me choque pas, mais mieux, elle me distrait! Je l’ai trouvé sympa et dans l’esprit – même extrême – des « betises » de ma jeunesse (j’avoue que lorsque j’ai vu le type lancé la dynamite, j’ai pris peur car je ne savais pas que je regardais une publicité). Maintenant, sur le coté éducatif du message… Je crois qu’il faut mettre tout le monde à sa place : le marketing est là pour « marketer », pas pour dire ce qu’il est bon ou non de faire. Si demain, un groupe de jeune reproduit la publicité, j’imagine déjà le raccourcie qui sera fait : la pub et plus généralement la tv sont les maux de notre société. Or, s’il est effectivement possible que de telles images aient un comportement dangereux sur certaines personnes, c’est d’abord parce que ces personnes ont un problème bien avant la publicité… Doit-on interdire la retransmission de Formule 1 ou de descente en ski ? La question ne se pose même pas. Pourtant, je pense qu’il y a beaucoup plus d’abrutis de personnes susceptibles de reproduire de tels actes. Il n’y a qu’à se trouver sur une autoroute à proximité d’un grand prix de formule 1 quelques minutes après la remise de la coupe.

  8. encore une intervention qui me dit que t’es passé à coté c’est dans tes prédictions 2007 que des millions de jeunes français vont faire peter des lacs à la suite de cette pub non je rigole, en plus la musique je crois bien qu’il y a des messages subliminaux dedans

  9. Bonjour Fred, j’ai eu le même sentiment que le vôtre. Quel besoin de balancer des explosifs dans un lac, avec le risque que cela tombe sur la tête du surfeur, etc… puis apres en avoir parlé à gauche et à droite, je me suis rendu compte que j’avais passé 30 ans… Quelle vacherie l’age :)

  10. La vidéo est effectivement un fake, mais il faut savoir qu’elle a été plutot mal acceuillie des fans de la marque qui voient dans ce dispositif une entorse au respect de la nature et de l’esprit du freeride…

  11. moi je dit juste qu’il faut se calmer, c’est facile de voir que c’est un fake, en plus c’est ce que cherhce le viral par definition, des reactions vives, et donc ça marche plutot pas mal. non?

  12. une fois de plus ce n’est pas le message par lui même que est détestable mais l’attitude generalise du maketing viral celui de tout est permis peu importe le moyens illégal ou frauduleux encore mieux !! cela ne fait que amplifier l’impact, cette pub illustre cela parfaitement. Le point faible de cette technique qu’elle n’attire pas forcement la sympathie… :-)

  13. Antoine en parlant de ne pas censurer tu ne dois pas beaucoup regarder Jackass ou plus généralement MTV parc eque des bip sur ce qu’on devine être des « shit » ou des « fuck » ou des mosaïques sur des petits kikis ou des paires de fesses ou seins il y en a et pas qu’un peu ! (il n’y a guère que la violence qui ne soit pas tabou pour les network US… et encore même là, la censure est de rigueur parfois).

  14. en même temps, si les « jeunes » sont assez cons pour le faire… ben je dis tant mieux… une ptite explosion bien placé, ça fais de la sélection naturelle… et ça améliore l’espèce… Bon, c’est sur, c’est pas sympa pour les gens qui ramassent les morceaux de corps

  15. Cette campagne est d’une incroyable stupidité. Ca me fait penser au reportage d’hier sur M6 concernant le happy slapping, que j’ai trouvé inquiétant. Franchement faire de la pub de cette manière, c’est risquer de bousiller l’image de la marque pourvu que la vidéo fasse le tour du monde. J’invite tous les blogueurs à condamner cette vidéo.

  16. Tout à fait d’accord. Je postais ce qui suit la semaine dernière sur Scoopeo {{Le problème du marketing alternatif, c’est que quand c’est raté, c’est franchement raté. Comme une histoire drôle à laquelle personne ne ri, un grand moment de solitude pour Quicksilver. Le montage est mauvais, la transition entre l’explosion et la vague ne tromperai même pas un bigorneau. Même les poissons crevé à la dynamite ne doivent pas comprendre. Blub, mais pourtant les surfeurs défendent l’environnement blub !! Hé ben non, pas toujours.}}

  17. Tu fais plus que vieux grincheux… tu fais dans le réac un peu. D’un coté tu ne trouves rien a redire sur les pubs sport auto de Nissan, qui portent des valeurs negatives de pollution, de danger pour les autres, et d’un autre tu t’insurges contre une video à la Jackass, complétement délirante, super drole, et dont personne ne croit qu’elle puisse être réalisable. Mais je trouve déjà bien pire d’accorder autant de crédit à Second Life, alors quick-silver… enfin je ne comprend pas la diatribe là pour le coup. « Selon moi, surfer (sur la mer ou sur la neige) c’est avant tout savoir respecter la nature. » Selon les surfeurs et les skateurs, surfer c’est surtout s’éclater, envers et contre tout, même (et souvent) contre le pouvoir. Il y a une forte tendance à la transgression dans ces milieux, rien de surprenant que les marques les exploitent. *boarding is not a crime J’ai 34 ans et je suis plus choqué par le porno chic qui semble normal a tes yeux. J’aurais des gosses, je serais carrément horrifié.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s