Connaissez-vous le ‘Social as a Service’ ?

C’est vendredi donc nous pouvons nous accorder un petit moment de détente : Après le SaaS (« Software as a Service« ), voici le « Social as a Service » :

saas.jpg

D’aucun pourrait y voir une critique à peine masquée pour la vague d’enthousiasme autour de Facebook. Je suis d’ailleurs en train de préparer un billet sur leur lamentable project beacon.

(via l’ami Michel Leblanc)

8 commentaires sur “Connaissez-vous le ‘Social as a Service’ ?

  1. Mise en garde : l’idée derrière le projet Beacon est loin d’être lamentable, et colle bien aux futurs moeurs des internautes qui seront enclin à faire abstraction de l’exploitation commercial (digne de BigBrother) en contre partie du service rendu :o » .oO(l’un va avec l’autre)

  2. N’est-il pas envisageable que les internautes profitent aussi de leur exploitation commerciale par un genre d’affiliation. Si j’incite un ami de mon réseau à achèter un produit sur un site marchand, je devrais pouvoir en profiter…

  3. J’attends ton pamphlet anti-Facebook avec impatience car j’ai confiance dans tes critiques. Cela me permettra de prendre un peu de recule par rapport à leur succès actuel en ce qui l’évolution du nombre de membres.

  4. D’un côté je rejoins Olive D. ze kat : d’une manière générale, les gens se foutent de l’exploitation commerciale / marketing / profiling / etc de leurs données. En fait, je crois *qu’ils ne savent pas*…

    D’un autre côté, le principe de beacon repose sur un principe caché de recommandation. C’est tout de même extrême… mais finalement pas si éloigné que ça de mybloglog, zlio, twitter, etc… En fait, cela automatise un peu tout ça…

    Bref, j’attends aussi ton point de vue sur Beacon et surtout l’éventuelle discussion par commentaire qui devrait s’en suivre (enfin j’espère !)

  5. Je ne suis pas sûre que les gens se foutent tant que ça de l’exploitation commerciale de leurs données. Ils ne sont tout simplement pas au courant pour la plupart. Quand on voit Facebook, maitenant tout le monde y a un profil et qui sait s’en servir véritablement… qui connaît les petits trucs à savoir pour éviter cette exploitation commerciale… peu de gens. Puisque maintenant ceux qui y vont c’est un parce qu’on leur a dit vas y…

  6. @Nathalie:

    Je dirais même que la plupart ne le soupçonne pas. Alors que le fait que des publicités contextuelles sont affichées sur les profils implique une évidente exploitation de nos données personnelles.

    Et ceux qui s’en doutent, l’acceptent comme une contre-partie, même les plus virulents anti-pubs…

    Enfin, un système comme Beacon aurait un grand succés si il facilite l’utilisateur pour faire sa propre exploitation commerciale de ses données et/ou qu’il récompense les utilisateurs les plus rentables.

Laisser un commentaire