Du rififi dans la bureautique ?

Je sens que 2008 va être une année charnière pour les outils bureautiques :

Bref, ce créneau est plus que dynamique en ce moment et ça fait du bien. Pour un compte-rendu plus complet c’est ici : Web Office: 2007 Year in Review.

Prochains chantiers :

  • Intégration transparente d’application « bureau » avec des services en ligne (gestion de la synchronisation, du partage…) ;
  • Mise sur le marché de clients riches orientés bureautique (ROA ou Rich Office Application) ;
  • Intégration plus fine des documents dans une chaîne de traitement sémantique (permettant de faire de la syndication « intelligente », de la structuration…) ;
  • (à vous de compléter la liste)

8 commentaires sur “Du rififi dans la bureautique ?

  1. Je pense aussi que l’année 2008 va être importante pour le suites bureautiques.

    A la clef généralisation de la gratuité et du stockage des documents en ligne. Je ne pense pas que les applications google vont se généraliser dans les (grandes) entreprises : problèmes de sécurité, problèmes de fonctionnalités trop limitées.

    En revanche je parie plus sur la généralisation des solutions openoffice.

    D’ailleurs, si tu passes par Solution Linux (29-31 janvier) nous aurons l’occasion (avec le Linutop) d’annoncer une solution élégante et économique de poste bureautique « solide » …

  2. Personnellement ce que j’attend c’est la sortie d’une version d’OpenOffice pour Mac sans avoir à passer par X11.

    Je pense que c’est vraiment là que les mac users se sentent lésés du moins pour moi c’est bien le cas.

    Il est vrai que ces applications en ligne s’avèrent très utiles dans une multitude de cas mais comment je fais pour travailler quand je prend le TGV Sud sur lequel Internet n’est ni en phase de test ni en projet ?

  3. @ Laurent Bervas > Hélas je pense que si Microsoft « package » sa suite Office avec un outil de synchronisation et de stockage distant ils creuseront l’écart avec Open Office qui , quoi que l’on puisse en penser, n’est pas si présent que ça dans le monde professionnel…
    En revanche si Open Office le fait avant Microsoft et que ces derniers mettent 2 ans à réagir alors oui il y a une chance.

    Sinon, pour conclure, je béta-teste DocSyncer depuis un mois et ça fonctionne très bien.
    Deux « problèmes » :
    1. L’outil de synchronisation qui s’installe sur la machine n’est pas paramétrable et n’indique pas l’action qu’il est train de faire. J’ai mis deux jours à comprendre qu’il ne m’indiquerait jamais rien (quand j’ai vu mes docs présents sur GoogleDocs…)
    2. Je rejoins Laurent sur le fait que Googledocs ne s’imposera pas dans les entreprises (DocSyncer agit sur mes docs personnels et pas professionnels).

  4. @Vincent
    Pour compléter le billet de Fred, je pense que sur 2008, on va voir apparaitre des innovations dans la distribution des PC. Je m’explique.

    Un PC équipé d’une suite bureautique microsoft est surfacturée approximativement 100/140 euro en europe (je n’ai pas les chiffres précis en tête, je cite cela de mémoire). Il est donc tentant, pour un distributeur, de proposer des PC sous ubuntu/open office à un prix inférieur au prix d’un PC Windows/Microsoft Office et de se servir de la différence pour innover ailleurs. Dell a essayé (avant de se retirer), tout comme wallmart, etc … ce ne sont que des signes avant coureurs.

    Je pense qu’il y a une demande pour un poste bureautique simplifié, pré-équipé et optimisé pour des logiciels standards : FFOX + OPENOFFICE. Le point de blocage est, me semble t’il, dans la distribution.

  5. Hmm, je pense que tu as oublié un gros point : la collaboration… Peu ont poussé le concept même si ça a été le terme hype il y a un certain temps. Pourtant quels avantages à mettre cela en pratique ! Partager un document entre plusieurs éditeurs, avec du versionement et le tout avec du texte + éditeur riche (pour bien faire la différence avec le bon vieux wiki), ça ce serait vraiment révolutionnaire ! Imaginez les communautés d’internautes éditant un ebook avec version print friendly…
    La technologie, elle est là depuis longtemps et Adobe la rendue encore plus accessible avec son BlazeDS. Moi je dis, c’est encore un great move d’Adobe !

    {Maz}

  6. A quand des API permettant de créer des fusions word/excel/oppen office à partir d’une appli web?

    Cela permettrait enfin de se passer des outils de reporting trop cher (crystal reports), peu efficace (MSSQL Reporting Service), ou pire l’utilisation de librairies où tout doit être scripté « a la mano » pour des résultats totalement insatisfaisant… Sans oublier que cela permettrait de la liberté de présentation du rapport à l’utilisateur final, l’application web ne faisant que transmettre les données d’une base…

    Pour moi, ce serait ça la véritable révolution… A moins qu’une solution non portée à ma connaissance existe déjà?

  7. N’oublions pas, meme si il n’est pas un « web office », la suite IBM Lotus Symphony qui, en améliorant Open Office et en offrant gratuitement le support d’un grand de l’info pourrait bien causer des soucis à la vache a lait de Krosoft

  8. @mAD
    Pour OpenOffice sans passer par X11, connaissez-vous NeoOffice? Un projet open source clone de OpenOffice mais nativement aqua. C’est par ici http://www.neooffice.org
    Je l’utilise sur mon vieux powerbook et je ne pense plus à OpenOffice.

    Sinon pour les documents dans un train sans connexion, pensez au mode offline de Zoho ou de Zimbra (version open source existe pour l’installer sur son propre serveur pour les téméraires).

    J’espère que mon petit comment servira.

Laisser un commentaire