De l’origine des phénomènes viraux

Avez-vous déjà remarqué le nombre de personnes qui accrochent leur gilet de sécurité au dos du siège de leur voiture ?

Comment se fait-il qu’autant de personnes adoptent le même comportement sans se concerter ? Non pas par fierté du respect de la loi, mais tout simplement par mimétisme. A l’origine de cette mode il doit très certainement y avoir une incompréhension (le gilet doit être dans l’habitacle, et non visible dans l’habitacle) qui a été mal interprétée. Puis quelqu’un a eu l’idée d’accrocher son gilet au dos de son siège et cette idée s’est ensuite propagée.

Quels ont été les facteurs-clé de réussite de cette propagation ? Difficile à dire tant le nombre de paramètres est grand. Toujours est-il que ce phénomène viral m’interpelle : Serait-il possible de le modéliser ? De le reproduire ? Aurait-il été possible de l’exploiter (avec des gilets sponsorisés par exemple) ? Quelles sont les règles qui régissent le mimétisme ? Autant de questions auxquelles je doute que l’on puisse trouver une réponse fiable.

Entre nous, si de telles règles existaient, ça serait la fin de la publicité traditionnelle. Qui accepterait de payer des millions d’Euros pour un spot TV alors qu’il suffirait d’une campagne virale (à moindre coût) pour obtenir une exposition similaire ? Mais cette exposition serait-elle réellement similaire ? Non pas tout à fait.
Et c’est bien pour ça que le marché publicitaire est ainsi structuré : pour apporter de la constance et des garantis. Avec les supports traditionnels, il n’y a pas réellement de surprise : le nombre de personnes touchées est à peut près fiable (excepté quelques anomalies d’audience), le message est fidèlement restitué (outre les problèmes d’interprétation pour des publicités trop subtiles) et le ROI est à peut près calculé d’avance. Si c’est les annonceurs payent aussi cher, c’est pour ne pas avoir de (mauvaise) surprise.

Heu… j’en étais où déjà ? ha oui : les gilets de la sécurité routière. Bref, tout ça pour dire que les mécaniques virales sont bien loin d’être maîtrisées (et maîtrisables) et que les médias traditionnels (print, tv, bannières, mots-clés…) ont encore de beaux jours devant eux, surtout pour les annonceurs les plus frileux (soit 99% du marché).

Par contre, les expositions fondées sur la viralité semblent être la solution de replis idéale pour les startups et nouveaux entrants qui n’ont pas les moyens d’enchérir avec les gros acteurs. Idéal ? Pas tant que ça dans la mesure où la prise de risque est importante (échec, déformation du message, buzz négatif…), mais ont-ils réellement le choix ?

58 commentaires sur “De l’origine des phénomènes viraux

  1. Où là Fred : les lecteurs de ton flux RSS ne vont pas être content.
    Voilà ce qu’on a reçu aujourd’hui (pour l’article ci-dessus) :
    « Avez-vous d??j?? remarqu?? le nombre de personnes qui accrochent leur gilet de s??curit?? au dos du si??ge de leur voiture ? » etc.

    Bon courage !

  2. et si ils étaient mis là simplement parce qu’aucun endroit n’était prévu jusqu’à présent et qu’en plus ca évitait de le froisser et qu’en plus ca évitait de sortir de sa voiture pour l’avoir sur le dos…

  3. Sinon, oui, la bêtise est virale.

    Mais je crois que cela est davantage dû à une peur du gendarme qu’autre chose. Ou l’effet du bâton plus efficace que la carotte.

    Bref : le beauf de base affiche son gilet comme une pancarte pour dire qu’il respecte la loi, et donc que messieurs les gendarmes ne sont pas obligés de s’arrêter sur son cas… alors qu’il en est un.

    Enfin bon : le gilet n’est pas pire que le chien qui bouge la tête à l’arrière de la voiture ou que le petit ‘truc’ qui pendouille en dessous du rétroviseur.

    Quoique. Il y a encore pire.
    Quoi ? Oui. Les 80% d’automobilistes qui utilisent leur GPS pour aller et revenir du boulot. Ça c’est très fort.

  4. Hum, ces gilets sur le siège passager, c’est surtout très moche. Ce phénomène montre juste la quantité de personnes de mauvais goût non ?

    Je ne crois d’ailleurs pas qu’il y ait mimétisme. A mon avis, les gens sont tout à fait capables de trouver ça eux-même. (« ha ha, je vais le mettre sur le dossier passager, ha ha, qu’est-ce que j’suis drôle ! »)

  5. L’utilisation des gilets de sécurités sur les sieges est une pratique des véhicules de sécurité civile, ou il est essentiel de pouvoir l’enfiler avant de descendre et de vérifier qu’on a bien le nombre de chasubles…

    Quoi qu’il en est que les personnes qui utilisent souvent le gilet (comme dans les vehicules cités ci-dessus, ou encore les routiers) c’est pas bête, pour les gens qui vont l’utiliser 1 fois tous les 3 ans c’est con, beauf, ridicule…

  6. A mon avis, pas grand chose de social là-dedans, juste un élément de déco. Comme le chien qui secoue la tête sur la plage arrière, le CD qui pend au rétro, ou le sapin qui sent « bon ».

    C’est aussi un excellent moyen de dire « j’ai voté pour sarkozy et j’aime les réformes du gouvernement »

  7. Pour les gilets sur les sieges :

    Etant frontalier avec l’Espagne cela ne m’étonne pas :

    Il y a plusieurs années qu’il est obligatoire d’avoir un gilet et 2 triangles en Espagne.
    Donc tous les étés, la police espagnole se faisait un malin plaisir d’arrêter toutes les voitures immatriculés en France afin de vérifier que ces objets été présent (ce qui était rarement le cas au début). Il est donc née chez les frontaliers un certain ras le bol de ce contrôle systématique, il a eu alors un phénomène viral assez important visant a bien mettre le gilet en évidence afin d’éviter ce contrôle ( ce qui a bien marché).

    Je pense que l’on assiste au même reflexe en France (bien qu’une grande part doit le faire sans comprendre pourquoi)

  8. Il est à noter que, de par chez moi en tout cas, c’est à 80% des beaufs qui font ça, et le reste, des retraités qui n’ont rien compris et qui ont peur. (Et comme des beaufs y’en a beaucoup ici… :D)

    Parce que bon, je veux bien, si tu as ton gilet en évidence tu te feras pas contrôler, mais ça reste très moche, et puis maintenant, si tu as ton gilet sur le siège, tu es catalogué : « Ouh la honte t’as ton gilet sur le siège, ah le kéké! »

    Après, pour la propagation je sais pas trop, mais c’est rassurant de voir que ce n’est pas que local :)

  9. A noter, une chose, les campagnes de publicité des marques de surf qui sont toujours et depuis longtemps basées sur le mimétisme et le viral plutôt que sur les médias traditionnaux …

    Vous avez déjà vu une pub Rip Curl à la télé ?

    Ils se basent énormément sur le sponsoring, ainsi si ton surfeur favori se fringue en Rip Curl, c’est in et tu feras pareil…

  10. Je confirme Atar, pour être souvent allé en Espagne ces dernières années, la « guardia civil » m’a souvent arrêté pour vérifier que je possédait bien le gilet et les triangles.

    Comme vous quand j’allais là bas je laissais le gilet sur le siège et du coup ne pensais pas forcément à le ranger une fois revenu en France.

  11. je l’ai remarqué aussi cette mode bizarre. A quand le triangle accroché à la fenêtre ?

    [a éditer]
    je vois des erreur PHP (lecture de fichier) : ligne 380,381,382
    [/a éditer]

  12. La police a dit qu’elle vérifiait … alors autant ne pas le mettre dans le coffre pour ne pas perdre du temps …
    d’autant plus que le phénomène à déjà existé …

    C’est l’évidence même qu’un bon « marketeur » aurait vu tout de suite ;)
    Quand à ne pas connaitre les applications de simulation de propagation, déplacement de foules, d’épidémiologie, associés a des SIG par exemple …

    Quand au « bouches à oreilles … c’est vieux comme le monde :D

    C’est un peux comme les curés qui faisaient office de psy … mais ça rapporte plus de faire le psy ;) bien que les religions …

    Simplement le bouches à oreilles … ça ne rapporte rien ou quasiment rien au agence de com, acheteurs/vendeurs d’espaces etc …

    Les publicitaires … faut qu’ils vivent … et que les dir com justifient leur salaires ;)

    ça m’en rappel une bonne …

    au lancement de la twingo … je discute avec un ami vendeur de bagnole, toujours dans le 5 meilleurs vendeurs nationaux alors qu’il est dans une région sinistrée, et pendant que les autres marques ferment lui créé deux concessions …

    Bref ce type qui ne paye pas de mine, que certains traiteraient de beauf, qui a commencé comme mécano et n’a pas le certif est invité par la direction marketing à faire partager son avis sur les campagne de communication … il est le seul a dire que la twingo … son premier marché c’est les vieux et le remplacement des 4l et deudeuch … et que le marché des jeunes c’est après quand ils piqueront la bagnole de leur vieux … personne ne l’écoute …

    les campagnes sortent pour les d’jeunzes … tous les vendeurs se précipitent sur les petits d’jeunzes … ils ne vendent rien …
    lui par contre se mets a vendre a fond aux petits vieux … c’est un carton … et ça … sans la campagne de com d’jeunzes … juste avec le bon vieux bouches à oreilles …

    j’ai oublié de préciser … ce type qui ne paye pas de mine en tête de gondole, est aussi capable de dire à un acheteur qu’il ne vendra pas le modèle haut de gamme a un type et ne lui vendra que le modèle en dessous … car il ne doit pas oublier de nourrir sa famille … et il fait le même coup au mec a chaque fois … et ce depuis 15 ans qu’il lui vend des voitures …

    Bref … il faut bien que certains se fasse connaitre pour mieux se vendre ;)

  13. C’est fou le nombre de touristes francais qui sont allés en Espagne cette année et qui ont oublié leur gilet moche sur le dossier…
    Personnellement, ça me fait penser à cette mode viralement beauf qui consiste à coller un autocollant 64 sur le pare-brise.
    C’est pas nouveau, les Francais (comme beaucoup d’autres hein, faut pas croire qu’on est les seuls) sont des moutons; et plus il y’aura de beaufs à gilet sur le dossier, plus les beaufs mettront leur gilet sur le dossier…

  14. J’avais effectivement noté cette tendance beauf ces derniers temps… Au moins, cela confirme une chose et une seule: la rupture de stock semble finie ;-)

    Quand au problème de flux, chez moi RAS. Tout est clair dans mon Google reader…

  15. Pour ma part, quand j’ai vu les premiers gilets accrochés aux sièges, je me suis dit : « Ah que voilà une idée intelligente : c’est le meilleur moyen de ne pas l’oublier !»

    En effet, je sort régulièrement le gilet de la voiture pour l’utiliser à vélo… au risque d’oublier de le remettre dans la voiture.

    PS : je trouve très rigolo le commentaire qui laisse entendre qu’afficher le gilet serait en corrélation avec une opinion politique ;-)

  16. C’est marrant, je me suis posé la même question :
    Je suis en train d’explorer les application dispos pour mon iPhone et il y a une dizaine d’applications pour calculer les pourboires déjà disponible dans l’App store ! Une aurait suffit, les ricains sont-ils à ce point angoissés au moment de laisser leur tips ?

    Ced

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s