Google lance son offre concurrente à Facebook Connect

Créer un compte est une opération douloureuse pour tous les internautes de la planète. Une étape largement supportable quand il est question de se créer sa première adresse email, cette procédure devient un véritable cauchemar avec la multiplication des services et plateformes sociales. Pour un utilisateur lambda des médias sociaux (blog, microblog, partage photos / vidéos, réseaux sociaux…) ce sont des dizaines d’identifiants et mots de passe qu’il faut mémoriser. Sauf si vous êtes bien organisé et saisissez toujours les mêmes infos et choisissez toujours la même adresse email pour vous créer un compte, cette dernière est alors très rapidement submergée de spams sociaux.

La solution a ces embrouilles existe depuis longtemps : la délégation d’authentification. L’idée est alors de se créer un identifiant unique qui repose sur OpenID (un système d’authentification décentralisée) et qui va gérer pour vous l’identification aux différents services sur lesquels vous vous êtes inscrits. Ça c’est la théorie, la réalité est tout autre : il existe une multitude de services de gestion de l’authentification (ClaimID, MyOpenID…) qui ne sont pas supportés partout. Nous avons vu récément des avancées significatives dans l’adoption d’OpenID (notamment par Orange ou Yahoo!) ainsi qu’une interface plus ergonomique (cf. La création de compte simplifiée avec OpenID) mais ce système reste tout de même très obscur pour l’internaute de base (soit 99% de la population connectée). Rajoutez à cela des technologies concurrentes comme OAuth ou MicroID et vous avez un concept très prometteur mais qui fait peur.

Et c’est là où Facebook rentre en scène en proposant son propre système baptisé Facebook Connect. Le mode de fonctionnement est ultra-simple : soit vous créez un compte, soit vous cliquez sur le bouton « Facebook Connect » et deux clics plus tard c’est réglé. Là où cette solution peut paraître comme révolutionnaire c’est qu’elle donne également accès à votre profil (informations, liste d’amis…). Donc en clair : clic-clic-clic et basta. Cette solution s’est illustrée très récemment avec le partenariat entre CNN Live et Facebook.

facebook_connect

Face à une telle révolution (quel confort pour l’utilisateur), la réponse de Google ne s’est pas fait attendre. Et fidèle à sa réputation, Google nous propose une solution à la pointe du raffinement technologique avec un protocole hybride qui repose à la fois sur OpenID et sur OAuth (respectivement pour l’authentification côté utilisateur ou pour l’authentification sécurisée côté API) : Google Combines OpenID and OAuth in new Hybrid Protocol.

Le principe de fonctionnement est ainsi le même : soit vous créez un compte, soit vous utilisez votre identité Google. Illustration avec cette démo :

google_hybrid_protocol

Pour faire un peu de buzz, Google est en train de tester ce nouveau système chez Plaxo (cf. Introducing Two-Click Signup, an initiative to improve the user experience of OpenID; first test now live with Google) mais ça ne fonctionne pas pour tout le monde :

google_accounts

Pour avoir testé le mécanisme, je peux vous assurez que ces systèmes de délégation de l’authentification sont une authentique révolution (ça fonctionne très bien). D’ailleurs les observateurs avertis sont très optimistes à ce sujet et estiment que les deux systèmes (Facebook Connect et Google Account) peuvent tout à fait cohabiter : Google and Plaxo Combine OpenID and OAuth for Improved Usability.

Précision importante : authentification et profil sont deux choses distinctes : déléguer l’authentification à un opérateur tiers revient à esquiver la corvée de stocker et gérer des identifiants / mots de passe (avec tout ce que cela implique au niveau de la perte ou des changements). Pour résumé disons que tout le monde y gagne : inscription plus simple pour les utilisateurs, moins de complications pour les éditeurs de services compatibles (tout en conservant la gestion du profil), plus de fidélisation pour les fournisseurs du système (Facebook et Google).

Je vous invite donc vivement à tester ce système et surtout à mettre à jour vos profils Facebook et Google.

20 commentaires sur “Google lance son offre concurrente à Facebook Connect

  1. Scoop, je m’apprete à faire passer CNETFrance et ZDNet sous l’un et l’autre de ces système (pour le moment en test). CNET.com vient de l’adopter aux US.
    Reste un certain nombre de questions qui se posent sur l’usage des données et si ces technologies ne vont pas servir de cheval de Troie pour les techniques de retargeting publicitaire. En gros Facebook saura identifer ses utilisateurs comme lecteur de sites à plus forts CPM et commercialisera ensuite leur ciblage sur son réseau. Mon petit doigt me dit que ce n’est pas une hypothèse…

  2. Un énorme progrès en revanche. Certains outils de gestion de contenu comme SPIP ont déjà des plugins permettant de s’identifier avec Facebook connect par exemple, ce qui facilite aussi la vie de la communauté de contributeurs.

  3. La ou des services comme facebook connect ou « google connect » sont extrêmement intéressants pour pouvoir s’identifier sur des application web sociales, quand est il des sites de e-commerce ?
    Est il possible de proposer une identification sur un site de e-commerce avec ce genre de solution tout en sachant qu’il nous faut des coordonnées de livraisons valides ?

  4. Oui l’openId est déjà un vieux cheval de bataille.
    L’avancée de Facebook avec Connect permettra non seulement aux sites tiers d’utiliser les données mais permettra à Facebook d’améliorer son systeme d’Ads. Google lui ,continu dans sa stratégie, je » contrôlerai toute votre vie online ».
    Mais bon ces systèmes sont largement utiles et Fred a raison de parler d’une véritable révolution.

  5. Je sais pas trop…Je n’ai jamais enttendu parler de « connect » et je me demande pourquoi toujours tout amplifier quand ce que nous avons paraît largement suffisant?? Personnellement, le fonctionnement de facebook me paraît déjà relativement complexe et complet et cela me suffit amplement! D’autant plus que je ne crois pas être la seule!!

  6. Après on revient à la question d’origine ! quel compte utiliser ?
    Que l’on soit google et facebook nous allons (surfeurs) faire une choix. Facebook à l’inconvénient (ou avantage) de faire apparaitre le vrai visage et le vrai nom de l’utilisateur… chose que tout le monde ne souhaite pas…

  7. @ Emmanuel > Très bonne idée que de tester les deux systèmes. Tu nous feras un retour d’expérience ? Et sinon oui, je pense que ce Connect n’est pas juste là pour rendre service, il va servir de système de tracking « soft ».

    @ Thibaut De Saint Florent > Bien vu, ça sera sûrement possible avec Google Profile (lié à Google Checkout), par contre sera-t-il possible de faire un règlement via Facebook Connect et l’applicaiton Paypal ?

    /Fred

  8. C’est bien sympa tout ca mais je trouves, Fred, que tu ne mets pas suffisamment l’accent sur la confidentialité des données !

    Les gens adeptes du clic, clic sont souvent les mêmes qui ne lisent pas les avertissements du genre « le site B veux accéder a toutes vos données Google » et hop merci l’accès aux contacts, mails, documents, … juste pour pouvoir acheter le dernier gadget à la mode ;) tout de suite vite vite …

  9. J’aime beaucoup la vieille idée de l’OpenId mais effectivement cela ne concerne malheureusement pas plus de 1% des internautes donc ce n’est pas viable pour les éditeurs. Concernant Facebook Connect, je ne pense que les gens aient envie de voir tout leur profil perso connu par les divers sites ou ils s’inscrivent comme par exemple un petit site e-commerce. Pour Google Accounts c’est déjà mieux mais tout le monde n’a pas un identifiant google.

    J’en viens donc à une autre solution bien plus simple et qui concernent le technophile comme la mamie nouvelle internaute : l’annuaire inversé. Pas besoin de s’inscrire où que ce soit, il faut juste un numéro de fixe. Et les champs nom, prénom, adresse (valide), cp et ville se renseigne automatiquement.

    ReversoForm est une sartup parisienne qui propose une API (gratuite pour les petits sites) intéressante et fonctionnel des son implémentation qui ce base sur les BDD de France Télécom/Orange et Free.

    Faite le test c’est bluffant : http://www.reversoform.com/demos

  10. En commentaire à: « …choisissez toujours la même adresse email pour vous créer un compte, cette dernière est alors très rapidement submergée de spams sociaux… », je recommande Otherinbox (www.oib.com) qui permet de se créer un nb illimité d’adresses email (xxx@username.otherinbox.com) avec redirection (ou pas) vers un mail « normal ». Si une boîte est spammée, on la ferme et on préserve son compte de messagerie. Je me suis créé une boîte par service (amazon, linkedin, facebook…). C’est d’ailleurs une bonne façon de pister les sites qui communiquent les adresses à des tiers…

  11. Merci pour cette foultitude de données !
    Je suis tout à fait d’accord dans le sens que cela fait peur aux utilisateurs. En même temps, le système de Facebook a de quoi rebuter, cela fait toujours peur, même si c’est extrêmement pratique pour l’utilisateur… Cela nous rappelle que l’on n’est pas anonyme sur Internet, et que toutes nos coordonnées sont stockées par autant de sites ! J’aimerai également tester à ma petite échelle plusieurs solutions pour l’utilisateur, qui soient universelles (OpenID est plus répandu aux USA non ? ). Je n’hésitera pas à faire un retour :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s