Compte-rendu du second dîner avec NKM

J’ai eu l’honneur d’être invité cette semaine à une nouvelle rencontre entre blogueurs et l’équipe de Nathalie Kosciusko-Morizet au Secrétariat d’Etat à l’Economie Numérique. Visiblement cette pratique se généralise puisque depuis la première édition il y a eu une soirée spéciale blogs féminins (cf. Histoires de femmes, histoires de web).

Le prétexte de cette rencontre était pour NKM de partager avec nous son voyage récent aux États-Unis.

nkm21

Plusieurs points ressortent de ce voyage d’étude :

  • Il règne dans la Silicon Valey un sentiment d’optimisme très fort même s’ils sont durement touchés par la crise (qu’ils voient plus comme un changement d’époque  ouvrant de nouvelles opportunités) ;
  • De nombreux acteurs (dont certaines start-ups très connues) sont encore incapables de trouver un modèle économique viable, et ça n’a pas l’air de les soucier tant que ça (de toute façon nous savions que les américains vivent à crédit) ;
  • L’utilisation des données privées dans un cadre commercial qui ne semble pas trop poser de cas de conscience aux internautes américains ;
  • Il y a un problème de pénurie de bande passante à San-Francisco (un comble !) que les autorités locales cherchent à régler depuis longtemps ;
  • Plusieurs camps s’affrontent : les No Profits avec des acteurs emblématiques (comme Wikipedia, Internet Archive ou Mozilla), les For Profits avec un modèle ouvert (comme Google ou Facebook) et les For Big Profits avec un modèle fermé (où Apple est montré du doigt mais ils assument leur position) ;
  • Nous rentrons dans une troisième ère de l’internet : la première était la bataille du hardware avec IBM comme cible, la seconde était la bataille du software avec Microsoft comme cible, la troisième est celle de la bataille des services avec Google comme Nemesis ultime ;
  • La vague des Green Techs est perçue comme une authentique solution de sortie de crise ou au moins comme un moteur de l’innovation (qui a 90% de chance de se transformer en bulle spéculative dans les années à venir) ;
  • Le débat politique semble avoir été définitivement porté sur le web pour que les élus gardent le contact avec les citoyens (et qu’ils ne  » subissent » pas le web comme les industriels du disque) ;
  • L’adminstration US travaille sur un projet de libéralisation des données publiques sur le site Data.gov en fournissant une multitude d’API pour que chacun puisse retravailler et interpréter ces chiffres (une sorte de crowdsourcing de l’analyse des données socio-démographiques, l’équivalent d’un Gap Minder mais beaucoup plus volumineux).

Ce petit discours d’introduction a été suivi par le dîner, avec des échanges très ouverts avec NKM (non je n’ai pas abordé son futur bébé mais j’ai bien remarqué qu’elle ne buvait pas de vin). J’ai notamment pu aborder avec elle la question des netbooks (un sujet qui me tient à coeur) et les changements qu’ils apportent dans notre façon de consommer l’outil informatique et les services en ligne (cf. Les netbooks vont-ils amorcer la révolution du web 3.0 ?). La ministre avait d’ailleurs pensé à prendre dans ses valises le prototype du tout dernier netbook 100% français (le eCafé de chez Hercule) pour le montrer à ses homologues américains :

nkm3

Même si je n’ai pas eu le loisir de pouvoir discuter toute la soirée avec la ministre j’ai pu profiter de discussions très enrichissantes sur divers sujets et notamment l’avenir des readers à encre électronique avec Pierre Xavier (et notamment du tout dernier reader couleur de chez Fujitsu) ou encore le monde impitoyable de la production audiovisuelle avec les DarkPlanneurs.

Bref, je n’ai pas perdu ma soirée. Autre compte-rendu disponible chez Olivier Ezratty : NKM d’Est en Ouest.

13 réflexions sur “Compte-rendu du second dîner avec NKM

  1. Merci pour le résumé. A la fin vous parlez d’une discussion sur l’avenir des readers à encre électronique, pensez-vous faire un billet suite à cela ?

    J'aime

  2. Bonjour,

    Selon moi il n’y a aucune révolution des netbooks, par contre il y a clairement une révolution de l’internet mobile dont le netbook est un pendant.

    Thibaud

    J'aime

  3. @ Fubiz > S’il y a un prochain dîner je demanderais à être à ta table !

    @ Fabrice > Non désolé mes connaissances sur les reader à encre électronique sont trop fines pour faire un billet digne de ce nom.

    @ Guillaume > Il y avait bien plus que du camembert, un plateau de fromage spontueux.

    @ Thibault > Puis-je te recommander la lecture d’un de mes « vieux » billets intitulé « Ne confondez plus internet mobile et internet en situation de mobilité » ?

    /Fred

    J'aime

  4. Merci pour le résumé.

    En même temps, quand on lit le compte-rendu de la tournée de la ministre aux USA, on apprend quand même rien de neuf du tout. J’espère donc que ça n’a pas couté trop cher au contribuable ;-)

    Enfin vous avez l’air d’avoir bien mangé et c’est bien là l’essentiel.

    Pascal

    J'aime

  5. Merci pour ce compte rendu! C’est ça la révolution journaliste du web: le dynamisme!

    Sur NKM: enfin un ministre qui s’interesse a son domaine, meme si c’est pas une experte, elle travaille au moins ses dossiers. Ca change d’Albanel et de ces firewall d’openoffice… (sic).

    Quand a son analyse:
    – C’est optimiste et tant mieux
    – Mais c’est dommage de devoir aller voir ce que pensent les US pour savoir quoi penser de la crise!

    J'aime

  6. @ Ségo > J’ai déjà expliqué dans un précédent compte-rendu que le « dosseir Hadopi » ne dépendait pas de son Ministère. De plus je me suis déjà exprimer sur Hadopi (il suffit de chercher dans les archives).

    /Fred

    J'aime

  7. Bonjour
    Merci pour ce compte-rendu.
    Je suis intéressé par l’article concernant l’internet mobile et l’internet en mobilité mais je ne le trouve pas dans les archives…

    Pouvez-vous fournir le lien?
    Merci

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s