Rétrospective des meilleurs articles 2011

Oui je sais, publier un article sur les meilleurs articles de l’année passée n’est pas très original, mais je n’ai pas la prétention d’être plus malin que les autres. De plus, je rencontre encore beaucoup trop de personnes qui ne connaissent pas mes autres blogs. Je vous propose donc de (re)découvrir une sélection des meilleurs articles de l’année 2011 :

Je précise que cette sélection est purement arbitraire, parmi les 250 articles publiés en 2011, ce sont ceux dont je suis le plus fier. J’espère être autant inspiré pour l’année 2012…

Récapitulatif des infos estivales 2011

Comme chaque année je vous propose un petit récapitulatif des annonces, évènements et nouveautés que vous avez pu rater durant le mois d’août 2011. Et comme chaque année, les grands de ce monde se mettent tous d’accord pour nous pourrir nos vacances, comprenez par là qu’ils prennent un malin plaisir à annoncer tout un tas de choses pendant la pause estivale !

Toujours plus de fonctionnalités sur les plateformes sociales

Avec tout ce qui s’est passé au cours du mois d’août, je me demande ce qu’ils vont nous sortir d’ici à la fin de l’année. La prochaine grosse annonce va être l’introduction des profils de marques sur Google+, ceci devrait faire augmenter la pression concurrentielle d’un nouveau cran.

Duel au sommet entre Google et Apple pour dominer la mobilité (et un peu Microsoft aussi)

  • LA grosse annonce du mois d’août est le rachat de la branche mobile de Motorola par Google pour plus de 12 milliards de $. Il y a eu quantité de choses écrites sur le sujet aussi je me contente de vous proposer deux liens : Google rachète Motorola Mobile, qu’est-ce que cela change ? et 3 Ways Google-Motorola Doesn’t Make Sense And 5 Ways it Does. Pour bien comprendre les raisons de cette acquisition controversée, imaginez-vous le marché des smartphones comme un échiquier où les industriels tentent de positionner leurs pions (les brevets) pour paralyser l’adversaire (Google, Apple, Microsoft, RIM, Samsung…). Les brevets sont ainsi devenus en quelques années un actif stratégique permettant de bloquer les concurrents comme par exemple Apple qui a successivement bloqué les ventes de la Galaxy Tab en Australie puis en Europe. En mettant la main sur Motorola Mobile, Google récupère près de 17.000 brevets qui vont lui permettre de protéger Android contre les attaques juridiques des concurrents (cf. Mobile Patent Suits Graph). Accessoirement, le rachat de Motorola Mobile offre également à Google la possibilité de maitriser de bout en bout le matériel (tout comme Apple). Attendez-vous donc à voir fusionner la gamme Droid et Nexus. De même, Motorola est un gros constructeur de touchbook et de set-top box, ça tombe bien, Google a de grandes ambitions pour ces deux marchés.
  • Suite à des chiffres de vente décevants, HP abandonne WebOS, le système d’exploitation mobile récupéré avec le rachat de Palm, annonce son intention de se séparer de sa division PC et rachète Autonomy/Interwoven pour 10MM$ (HP To Halt All WebOS Device Development, Confirms Talks To Shed PC Group). Le moins que l’on puisse dire est que ça fait beaucoup de décisions stratégiques en peu de temps, visiblement ils naviguent un peu à vue (Leo Apotheker Has Totally Lost Control Of HP).
  • Microsoft serait sur le point de sortir une nouvelle version de son système d’exploitation mobile Windows Phone (Windows Phone Mango Is Done, Manufacturers Just Need To Release It), mais abandonne ses ambitions concernant les ebooks (Microsoft Reader E-Book System Comes To Its Conclusion).
  • Sinon il y a toujours autant de rumeurs sur le lancement très prochain de l’iPhone 5 et de l’iPad 3 (pour assurer ces pics de commandes, le constructeur chinois Foxconn envisage d’embaucher un million de robots : Foxconn to rely more on robots; could use 1 million in 3 years).

Il semblerait donc que nous soyons rentrés dans une guerre froide pour la domination du marché des smartphones. L’équilibre de la terreur qui vient d’être instauré par Google (« ne m’attaquez pas avec vos brevets et je ne vous attaquerais pas avec les miens« ) réduit le nombre de concurrents à 3 : Google Apple et Microsoft. Les autres industriels semblent en effet bien fragiles face à cette course à l’armement juridique (RIM avec Blackberry, Nokia avec Meego, Samsung avec Bada…).

Google accentue sa domination sur le commerce en ligne

Référencement, comparaison, mobilité, tablettes, proximité… Google est présent sur tous les fronts du commerce en ligne et intensifie encore sa domination. C’est au regard de ces différentes annonces que l’on comprend mieux l’intérêt stratégique de Google Maps.

Annonces diverses des grands de ce monde numérique

Plus que jamais, les grands acteurs du web US (Google, Apple, Amazon, Facebook…) accroissent leur domination et tire l’innovation vers le haut. Si l’industrie américaine s’effondre (automobile, aérospatiale…), le secteur IT devrait compenser avec des investissements et des ambitions démesurés. Pour en comprendre les implications, je ne saurais que trop vous recommander cet article de Mac Andressen : Why Software Is Eating The World.

Fin des vacances pour moi, la publication des articles sur mes blogs devrait progressivement reprendre d’ici à la fin de la semaine. De même, le lancement du livre sur les médias sociaux que j’écris avec Cédric est toujours programmé pour la fin du mois de septembre.

Récapitulatif des annonces du mois d’août

Comme chaque année, le mois d’août à été particulièrement riche en nouveautés et annonces des grands acteurs du web (une très mauvaise habitude qui risque de vous passer l’envie de partir en congé). Bref, tout ça pour dire qu’avec la fin de mes congés, je vous propose une sélection des news qui ont marqué l’été.

Facebook : Social Location et domination prochaine du web

Après de nombreux mois de spéculation, Facebook a annoncé officiellement le lancement de Places, son service de social location. Pour le moment ce service est réservé aux utilisateurs US, il se limite à la signalisation (« check-in » en anglais) et intègre les flux d’autres services : Facebook Launches Places With Support of Foursquare and Gowalla. Pour le moment, ce service est encore assez pauvre comparé à la concurrence (si ce n’est la possibilité de tagger des amis) mais le rachat de Hot Potato devrait permettre à Facebook de développer des leviers de différenciation : Facebook acquires Hot Potato, Places could be about to get REALLY interesting.

Même si la masse colossale d’utilisateurs de Facebook (et surtout d’utilisateurs mobiles) est un plus indéniable, force est de constater qu’ils ont accumulé pas mal de retard par rapport à des services qui intègrent de façon plus explicite les marchands comme Shopkick,  les contenus médias comme Miso ou les recommandations d’endroits comme Hunch (Why Recommended Places Are the Next Big Thing in Location). Toujours est-il que Facebook aura fort à faire pour transformer cette nouveauté, d’une part car Google est déjà sur le créneau avec Google Places (autant Google n’a aucun mal à séduire les petits commerçants, autant ça sera plus compliqué pour Facebook), et d’autre part car Facebook a dû s’associer avec Microsoft pour pouvoir exploiter leur système de cartographie – une association à haut risque tant le déséquilibre entre ces deux sociétés est important (pour mémoire les bénéfices annuels de Microsoft représentent la moitié de la valorisation théorique de Facebook).

D’autres nouveautés ont été annoncé, notamment un nouveau système de commentaires ou une mise en page plus étroite. La prochaine étape logique devrait être le lancement de Facebook Music (en début d’année prochaine ?) en attendant d’occuper la première place dans le classement mondial des sites les plus visités.

Google : Mise au placard de Wave et préparation de Google Games

Grosse surprise avec l’annonce de l’abandon des développements de Google Wave. Incompris à son lancement, Wave n’en reste pas moins l’innovation la plus remarquable de ces dernières années en matière de communication / collaboration. Rassurez-vous, ils n’abandonnent pas définitivement le produit mais cherchent plutôt à la repackager dans l’offre Google App avec une approche plus discrète.

Deuxième grosse annonce : le rachat logique de Like, le moteur de recherche visuel mais également de reconnaissance faciale (Google Buys Like.com – and Riya, Too). Rien de très surprenant puisque nous sommes dans le coeur de métier de Google.

Beaucoup plus intéressant, les premières informations sur le Chrome Web Store commencent à voir le jour (Google Launches Chrome Web Store Developer Preview) et ça promet d’être un sacré gros morceau. Nous ne connaissons pas encore la date de lancement mais je vous invite fortement à tester Jolicloud pour avoir un aperçu de ce qu’un web OS peut vous apporter.

Encore plus interéssant, la finalisation du lancement de Google Games avec le rachat de Slide et Jambool ainsi qu’une prise de participation dans Ngmoco. Cela fait un petit bout de temps que je vous parle de la montée en puissance des jeux en ligne, et Google est bien décidé à ne pas se laisser distancer : Google voudrait revenir dans la course au social au travers des jeux.

Social Games : La bulle spéculative peut-elle être évitée ?

L’actualité a également été bouillante pour le secteur des social games avec des rachats à la pelle pour Zynga (Unoh au japon et Conduit Labs) ainsi que le lancement de Texas Poker en Chine.

Les grands groupes ne sont pas en reste avec de très fortes ambitions affichées par Disney (Disney CEO: Social Gaming ‘Real, Here To Stay’) et par Playboy (Playboy Kicks Off Gaming Label With ‘Poisonville’).

Autre signe du dynamisme du créneau : La refonte prochaine de Friendster avec une orientation très marquée sur les jeux en ligne (MOL Overhauls Friendster For Social Games), ce réseau social suit donc l’évolution de Hi5 (qui a également été recentré sur les social games).

Apple : Vers une domination d’iTunes ?

L’été a également été très chaud pour Apple qui aimerait bien se lancer également dans le social games (Apple to Buy Chinese Game Developer?) et prépare la rentrée avec le lancement de sa iTV (certainement propulsée par le iOS et donc parfaitement intégrée à iTunes), la refonte probable de Lala (la conférence de presse est programmée pour le 1er septembre) et la finalisation d’un service de streaming sur l’iPad (Video Streaming Services for the iPad). Au cas où vous poseriez la question : Oui, ça risque de faire grand bruit dans l’univers des médias traditionnels.

Mais le meilleur (le pire ?) reste à venir avec la préparation du lancement de solution de paiement sans contact avec l’iPhone : Apple Hires Wireless Payment Guru, Prepare for iPhone Credit Cards et Apple Could Finally Bring NFC to the Masses. Si l’iPhone ambitionne de remplacer votre carte bancaire, alors iTunes remplacera-t-il votre banque ? Peut-être… c’est en tout cas l’hypothèse émise par JM Billaut (Apple remplacera-t-il Visa et autres Mastercard ? Une banque Apple ?).

Microsoft : IE9 et Windows Phones Games

Microsoft aussi a été actif durant l’été avec l’annonce de la sortie prochaine d’IE9. J’apprécie énormément le travail des équipes de Google sur Chrome (notamment sur la Canary Build), mais ça ne concerne pas plus de 100.000 geeks dans le monde. Une nouvelle version majeure d’IE est par contre un évènement bien plus important car il touche des centaines de millions d’internautes et car cela peut changer en profondeur le travail des agences et intégrateurs web. Bref, c’est une très bonne nouvelle.

Microsoft a également annoncé sa gamme de jeux pour la plateforme Windows Phone ainsi que les possibilités de couplage : Windows 7 Phones Will Interact With Xbox, Demo Future of Gaming. Entre ça et la sortie prochaine de Kinect, ça va faire des vagues…

Le web va mal : Net neutralité et monopoles

Malheureusement tout n’est pas rose au pays du web, et nous avons de nombreuses raisons de nous inquiéter. Il y a tout d’abord ce très gros débat autour de la neutralité du web sur les 2 dernières semaines. Je n’ai pas le courage de résumer ce débat mais je vous engage à lire les nombreux articles parus sur l’édition française de R/W W (gros coup de chapeau à Fabrice et sa bande).

Il y a ensuite l’annonce de la prise de contrôle de Deezer par Orange ainsi que de la fermeture de Jiwa. Ces deux évènements ne sont pas liés, mais ils soulignent l’incapacité de l’industrie à se projeter dans l’avenir et à essayer de trouver des modèles viables pour contrer Apple. Pour éviter une explication laborieuse, je me contenterai de dire que l’industrie à tué l’innovation… et programmée sa reddition face à un Apple surpuissant qui finira par mettre à genoux ceux qui osent se dresser contre iTunes. C’est dommage et surtout très inquiétant. Concernant Jiwa, je suis particulièrement attristé par cette nouvelle car j’avais travaillé avec les équipes sur une refonte qui devait voir le jour dans les prochains mois. Cette nouvelle version n’avait plus rien à voir avec l’écoute à la demande et proposait un service en rupture avec la concurrence.

Dernière mauvaise nouvelle : L’introduction en bourse de Demand Media et la tentative de décapitation de Wikileaks. Cette IPO illustre la victoire des usines à contenu qui se sont fait une spécialité dans la création à la chaîne de « junk content » (par analogie avec la « junk food« ), le contenu vite rédigé – vite oublié qui plait tant aux moteurs de recherche. Moi je vous le dis comme si j’étais accoudé au comptoir : « C’est pas avec ça qu’y vont nous faire du contenu de qualité, non Madame…!« .

Ebooks : La prochaine révolution ?

Quel secteur d’activité est-il aussi chaud que celui des social games ? Les ebooks bien sûr ! L’actualité du livre numérique est en effet très riche :

J’ai l’intime conviction que les ebooks sont très loin de nous avoir révélé leur réel potentiel et que nous n’en sommes qu’au tout début d’une révolution (billet en préparation à ce sujet).

J’arrête ici ce récapitulatif mais je vous engage à ne pas vous arrêter là et à profiter des derniers jours de calme pour vous documenter sur ces différentes annonces et préparer une fin d’année qui s’annonce particulièrement agitée.