Google Maps + Trip Advisor + YouTube = Trivop

Laissez-moi vous parler ce matin d’un très beau mashup made in France : Trivop. Il s’agit du premier portail de vidéos hôtelières. De quoi ? D’un moteur de recherche qui exploite l’interface de Google Maps, qui agrège les commentaires et notes des voyageurs de Trip Adivsor et qui en plus permet de publier des vidéos des destinations.

Trivop

A l’usage l’interface se révèle être intuitive et les temps de réponse sont tout à fait acceptables.

Ils prévoient dans un deuxième temps de laisser les voyageurs publier leurs propres vidéos (un peu comme le fait TripAdvisor avec les photos). Et vous, vous aimez ?

Flash mob + achats groupés = Team Buying

Vous souvenez-vous des Flash mob (Smart mob en anglais) ? Mais si enfin, ces rassemblements étranges qui consistaient à se donner RDV dans un lieu précis pour une manifestation éclair.

Et l’achat groupé, vous vous en souvenez ? Mais si bon sens ! Ces vieux sites (Clust…) où les utilisateurs déclaraient des intentions d’achat et espéraient obtenir des réductions sur le volume.

Bon bref, figurez-vous que nous sommes en plein revival de ces deux tendances avec une nouvelle pratique : le Team Buying. Une fois n’est pas coutume, cette tendance nous vient de Chine avec des sites comme Team Buying, Taobao ou encore Liba.

Le principe est le suivant :

  1. vous vous inscrivez sur le site en précisant votre lieu d’habitation
  2. vous saisissez vos intentions d’achat (électroménager, fringues…)
  3. les volontaires vont faire du repérage dans les magasins locaux
  4. tout les acheteurs potentiels d’un produit se donnent rendez-vous à une heure précise dans un magasin précis
  5. un responsable est désigné pour négocier une remise avec le patron
  6. tout le monde repart avec une ristourne et le patron à liquidé son stock

Dans la pratique c’est tout simplement génial. Le network effect est ici parfaitement employé pour le bénéfice de tous (les acheteurs, le patron et le site qui est rentabilisé par la pub).

Alors… qui va être le premier à se lancer en France ?

Pour info, je compte me commander un grec-salade-tomates-oignions-sauce blanche ce midi, si vous voulez on peut se donner RDV et essayer d’obtenir une remise ;-) (via Trendwatching)

Connaissez-vous le *-commerce ?

Je me suis amusé ce midi à comptabiliser toutes les déclinaisons du commerce en ligne dont j’ai déjà entendu parlé sur la blogsophère :

  • le m-commerce sur les terminaux mobiles ;
  • le b-commerce sur les blogs (voir à ce sujet mon précédent billet : Finalement, le b-commerce existe !) ;
  • le t-commerce sur les terminaux reliés à des télévisions (de type Set Top Box) ;
  • le d-commerce pour les applications desktop comme iTunes ;
  • le v-commerce pour les univers virtuels (cf. ce billet de Cédric) ;
  • le w-commerce pour les widgets (à l’image du Cdiscount Alert) ;
  • le s-commerce pour les réseaux sociaux et autres sites de social shopping

Finalement, est-ce que tout ça n’est pas un peu ridicule ? Je serais partisan de tout regrouper sous la dénomination e-commerce, parceque dans e il y a electronic, et moi ça me suffit. Et vous ?

Vers des automobiles 2.0 ?

Je continue sur ma lancée des 2.0 (après le e-tourisme 2.0 et la banque 2.0), avec une sélection de sites d’automobile 2.0.

On commence avec une sélection de liens dédiés aux voitures propres :

Nous poursuivons ensuite avec quelques réseaux sociaux et assimilés :

  • Boompa dont j’ai déjà eu de nombreuses occasions de vous parler ;
  • Motortopia et Roadfly, deux concurrents ;
  • VWFeatures qui a accouché du profil de Miss Helga sur Myspace ;
  • JeepReviews où les propriétaires de Jeep peuvent noter et commenter les véhicules et accessoires de la marque ;
  • MyCadillacStory, une campagne menée en partenariat avec YouTube.

Nous avons ensuite quelques sites qui font appel à l’intelligence collective :

  • Le site du Concours de Design Peugeot où les internautes votent pour leur concept car préféré ;
  • SpotScout, le site des chercheurs de place de parking (plus d’explications dans mon précédent billet : Vers des parkings collaboratifs ?) ;
  • Zagaz, un site collaboratif de collecte des prix de carburants, qui marche sur les traces du défunt GasLive et propose une dimension participative nettement plus dense que celui de Prix Carburant (merci à epommate pour le lien).

Nous terminerons avec deux sites qui brillent par leur dimension technologique :

  • V-Trafic, un service de cartographie qui exploite l’API de Google Maps pour donner l’état de la circulation en temps réel ;
  • Le mini-site de la Kia Cee’d qui utilise un principe de redimensionnement de la mise en page tout à fait remarquable (merci à Cédric pour le lien).

Voilà, et vous c’est quoi vos exemples ?

Du marketing collaboratif maîtrisé chez Jeep

Normalement si vous suivez ce blog régulièrement vous devez savoir que le web 2.0 (pour schématiser) correspond à une reprise du pouvoir des internautes. Lorsqu’il s’agit de consommateurs en ligne, ces internautes disposent de plusieurs moyens d’expressions : les notes, les commentaires et avis. Certains sites se sont faits les champions du marketing collaboratif comme Amazon ou des sites de social shopping.

Je souhaite vous présenter aujourd’hui une initiative parfaitement maîtrisée : JeepReviews. Il s’agit d’un site de libre expression autour de la marque Jeep : les internautes y sont libres de commenter les véhicules, les distributeurs, les accessoires…

Le logo de JeepReviews

Impossible de savoir si ce site est lié de près ou de loin à la marque ou au groupe Chrysler en tout cas ce site bénéficie d’un très bon accueil de la communauté. Quels sont les ingrédients de ce succès ? Difficile à dire… le look & feel très austère du site participe très certainement beaucoup à l’aspect inoffensif du site. En tout cas voici un bel exemple de laboratoire de la consommation pour les équipes de Jeep qui dispose avec ce site d’un outil très puissant de mesure des retours et avis des utilisateurs.

Et tant que l’on parle de voiture, je recommande à ceux qui s’intéresse au sujet les Top 10 automotive business ideas in 2006 de Springwise.