Un Visio en ligne ?

La liste des services en ligne qui ambitionnent de remplacer les applications bureautiques ne cesse de s’allonger (voir à ce sujet mon précédent billet : Votre suite bureautique en ligne).

Après Word, Excel, PowerPoint, Outlook et OneNote, c’est au tour de Visio de se sentir menacé avec le projet suivant : Gliffy.

Gliffy

 

Là où ce projet est particulièrement intéressant, c’est qu’un des fondateurs Chris Kohlhardt est un ancien de chez Laszlo Systems, une plate-forme de développement d’interfaces riches.

Et au fait tant qu’on y est, avez-vous jetez un oeil à ce service de wiki collaboratif en temps réel : JotSpopt Live.

MAJ (28/09/2005) : Pour ceux qui se posent la question, Visio est un utilitaire de Micro$oft qui permet de réaliser des schémas plus ou moins complexes avec gestion des connexions et dépendances.

Un commentaire sur “Un Visio en ligne ?

  1. Tu n’avais pas fait l’erreur dans ton précédent message mais là oui : je préfère parler des fonctionnalités plutôt que de certains logiciels (certes majoritairement utilisés). Tout le monde n’utilise pas Word, Excel, PowerPoint, Outlook (berk !), OneNote (c’est quoi d’ailleurs ?) ou Visio.
    Par contre, parler de traitement de texte, de tableur, de logiciel de présentation ou d’agenda place l’énoncé au niveau des fonctionnalités, et le rend donc indépendant du système et de la suite de bureautique utilisés.
    Oui, je sais, je peux être très chiant :-)

  2. Tout à fait d’accord avec Stéphane. Autant employer des termes génériques plutôt que de sombrer dans le « MS bashing ». Gliffy pourrait autant menacer aussi ABC Flowcharter, Corel Flow, Rational Rose en même temps que Visio, qui ne sont de toute manière pas que des applications de dessin 2D. Il faut avouer que ça a l’air bien sympa. Je reviendrais voir dès que ça sera en route.

  3. En même temps moi j’aime bien le pragmatisme de Fred sur ce coup-là. Au diable la rigueur, bonjour la vulgarisation, c’est reculer pour mieux sauter, un mal pour un bien (et j’arrête là avec les expressions toutes faites parce que bon…). Le fait est que dans le grand public, geeks et nerds mis à part, qui connait FlowCharter, Corel Flow, Rational Rose et les autres. J’irais jusqu’à dire… personne ! Et si je demande à ma mère de lancer son traitement de texte, elle va me regarder avec des yeux ronds comme des billes. Alors si l’objectif de Fred est de s’adresser AUSSI à un public non averti pour lui faire découvrir les merveilles du Web interactif en faisant référence à ce que le grand public connait le plus, alors moi je dis banco… et soyons réalistes !

  4. Sébastien > Certes, le grand public se reconnait bien dans les termes génériques associés aux logiciels les plus utilisés (là-dessus, MS a bien joué). Néanmoins, un peu de pédagogie ne fait pas de mal, et préciser des exemples (si possible plusieurs) de logiciels liés aux fonctionnalités ne coute pas grand chose. Tu dis « un mal pour un bien » : quel bien et quand arrivera-t-il si nous ne provoquons pas les choses, un petit peu à chaque fois ?
    Nous avons la chance de disposer de plusieurs solutions pour chaque tâche. Plus important encore, nous sommes des utilisateurs que je qualifierais d' »avancés » de l’outil informatique et sommes capables de vulgariser sans tomber dans la facilité et en accord avec notre usage. Pourquoi s’en priver ? C’est à nous de faire le premier effort il me semble (mais je m’écarte copieusement du sujet).
    Mais peut-être suis-je trop doux rêveur ….

  5. Entièrement d’accord avec toi, Sébastien : la cible de produits du genre Visio .. etc .. n’est pas le grand public. Contrairement à Gliffy, qui s’annonce vraiment très sympa. Je suis d’ailleurs ravi que tu le soulignes : ça me rassure de voir qu’on peut tranquillement papoter autour de bons projets open source autrement que pour faire du MS bashing.

Laisser un commentaire