Podcast + ReadSpeaker = Read.io

Souvenez-vous, il y a quelques temps je vous parlais de ReadSpeaker, une technologie qui permettait de faire de l’impression sonore (voir mon précédent billet : Podcast et impression sonore sur Agoravox). En fait c’est un service qui permet de générer des fichiers vocaux à la volée (via une synthèse vocale) à partir d’un simple contenu textuel.

La société à l’origine de ce concept va encore plus loin et proposera bientôt un service de génération de podcasts à la volée basé sur le même socle technologique : Read.io.

Le fonctionnement est très simple : vous indiquez l’URL de votre flux RSS et le service vous génère à la volée vos podcasts (des fichiers MP3 de vos billets lus par une synthèse vocale). Et voilà le résultat :

Vous pouvez même souscrire au flux RSS de ces podcasts : Podcasts FredCavazza.

Logo de Read.io

La question que l’on se pose maintenant est : cette technologie peut-elle être considérée comme une alternative pour rendre du contenu accessible ? La question reste ouverte, le processus de création de compte et la mise en oeuvre sont très simples mais quid pour des personnes souffrant de handicaps ?

Dans un premier temps, qui peut me dire si le flux fonctionne et si ces podcasts sont agréables à écouter ?

(Merci à Roy pour les codes d’accès à la beta)

Un commentaire sur “Podcast + ReadSpeaker = Read.io

  1. « cette technologie peut-elle être considérée comme une alternative pour rendre du contenu accessible ? » Réponse claire: non. il faut distinguer l’accessibilité des contenus (cf WAI, WCAG, AccessiWeb) et l’accessibilité des outils de consultation. Du point de vue respect des WCAG, cela n’apporte rien. Par contre du point de vue amélioration des outils de navigation: c’est un pas en avant. Dis autrement, cette solution est à rapprocher des aides techniques genre plages braille et synthèses vocales. Quand on connait le prix d’un Jaws, c’est très agréable pour l’internaute de ne pas avoir à débourser 1500€ pour consulter un site. Seul hic, ce n’est pas (à ma connaissance) personnalisable, et la personnalisation est capitale en matière d’accessibilité. Exemple: quand une voix synthétique vous parle à longueur de journée, autant qu’elle vous soit agréable ! Un autre point de vue consisterait à dire: si un utilisateur à (vraiment) besoin de synthèse vocale, il en possède déjà une. Donc on peut se poser la question du réel intérêt de la bête. D’autant plus que pour que ce soit efficace, il faudrait que tous les sites en soit équipés. En résumé, penser qu’il suffit de placer un MP3 pour rendre un site accessible serait une erreur. Par contre savoir qu’une fois le contenu rendu accessible, on peut enrichir la navigation avec du MP3, est plus pertinent :)

  2. Il existe des logiciels pour faire ça, j’avais évoqué cette possibilité il y a quelques mois sur mon blog dédié au podcasting ici : Podcaster sans micro : des outils pour s’écouter écrire ? Ces logiciels peuvent être personnalisés (outils d’édition de prononciation, d’intonations, choix de voix, mais comme ce sont tous des softs américains, les voix françaises sont mauvaises et surtout… avec l’accent québecois, car pour les ricains français = canadien francophone…). Tiens, tant qu’on est dans le pdocasting, un petit clin d’oeil : Ze blog stars mash-up|

  3. Mathieu, je suis d’accord avec vous. C’est pour cela que je ne parle jamais d’accessibilité à propos de ReadSpeaker mais de consultabilité. Nous sommes un outil de consultation ou de personnalisation qui intéresse des personnes aussi variés que les Seniors, les dyslexiques, les illettrés, les personnes de nationalité étrangère, les personnes en situation de mobilité. Je ne connais pas de meilleure synthèse vocale française que celle de Claire éditée par Acapela… Pour la personnalisation, nous avons d’autres services tels que Navigator ou Presenter (ou XT) qu’on va bientôt lancer en France (Presenter existe déjà en Suède, UK et Allemagne voir par ex : Connexinos South Central

  4. Nettement moins impressionnant. À cause du manque d’intonations pour la ponctuation, et la quantité effarante de publicité (la pollution publicitaire visuelle est énormément moins gênante que la même en audio), c’est difficilement compréhensible. De plus, il ne semble pas lire l’intégralité de l’article. À suivre de loin donc, quand il sera ouvert au public, mais pour le moment il semble y avoir encore énormément de travail à faire sur les fondamentaux.

  5. Nous comptons lancer la beta publique vers la mi-décembre. Nous voulons avoir les réactions des blogguers avant de lancer un modèle payant.

  6. L’intonation est incorrecte ce qui rend l’écoute particulièrement pénible je trouve. A part ce défaut d’intonation la qualité est correcte je trouve. Par contre, j’ai beaucoup rit en entendant « ce podscast a été réalisé par ‘idiot' » :-) A mon avis il vaudrait mieux le prononcer à l’anglaise… De là à payer pour un tel service…pas tant que l’écoute sera aussi pénible.

  7. En termes d’accessibilité pure, je ne vois pas ce que cela apporte de plus par rapport, par exemple, à une fonction de lecture d’écran telle que celle embarquée par Opera, par exemple.

  8. L’Ours, j’exige que tu enregistres un MP3 où l’on puisse t’entendre chanter ce refrain ! Plus sérieusement, j’ai trouvé que l’on régressait par rapport à ReadSpeaker. Il y a comme un problème de tempo, la charmante demoiselle ne marque pas assez la pause à la fin d’un paragraphe ou d’un titre et du coup ça fausse l’intonation. /Fred

  9. Aucune rapport avec ce billet mais j’ai eu par 2 fois un message d’erreur Mysql « too many connections » :( (ou :) de voir que ça consulte bien par ici ;-)…

  10. @Roy: la voix de Claire est effectivement agréable, mais bien trop lente à mon goût pour être utilisée régulièrement. Je lis ~3 fois plus vite qu’elle ne me parle. Dans la personnalisation, on pense aussi au débit de parole, et c’est souvent différent d’un internaute à l’autre. Comment résoudre ce besoin ?

  11. Matthieu : Avec ReadSpeaker Navigator ou Presenter, on peut adapter la vitesse à ses besoins. Avec Read.io, il faut qu’on opte pour une vitesse moyenne susceptible de contenter un maximum d’utilisateurs..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s