De l’art d’être réactif et opportuniste (ou presque !)

En ce moment il fait froid… très froid. En tout cas il fait froid pour un français, j’imagine que les températures que nous connaissons en France doivent bien faire rire les québécois mais bon, là n’est pas le débat.

Ce matin en ouvrant ma boîte Yahoo! qu’est-ce que je trouve ? Un message intitulé Une vague de FROID sur la France.

J’ouvre et là je trouve un message publicitaire pour la Redoute qui affiche des taux de démarque redoutables sur des produits… d’hiver :

Les promo d'hiver de La Redoute

Le message est clair, l’incitation forte (Tous les vêtements chauds, Tout pour passer l’hiver au chaud chez moi), et la passage à l’action évident. C’est propre et efficace, rien à redire. Quoi que… comment se fait-il que cette campagne ne soit pas relayée sur la page d’accueil ? Et comment se fait-il que sur la page d’accueil ne sont affichés que des produits d’été ? Dommage…

Un commentaire sur “De l’art d’être réactif et opportuniste (ou presque !)

  1. J’ai eu la même réaction ce matin : relier un fait d’actualité à une campagne marketing. Excedence a fait avant les soldes une newsletter du même type avec en sujet « Non aux soldes ». Nécéssairement ca pousse à ouvrir… Julien

  2. Pour avoir la chance, l’honneur et le privilege de vivre un an au milieu de nos cousins de la nouvelle France, je confirme, « quand tsu mets l’nez dehoors pis qu’y fait moins 30 avec le vent dain face, ca surprend en mooodzi ! » ;oP Speciale dedicace au Quebec, c’est un pays genial, meme si c’est vrai que les fringues de la Redoute seraient bien ridicules la bas en ce moment.

  3. Le pire n’est pas seulement que la campagne n’est pas relayée sur la page d’accueil mais que à cette période de l’année, c’est la collection de printemps-été :-( qui sort. Je vous renvoie au billet de Delphine à ce sujet : http://www.redacbox.com/Blog/index.php/2005/12/08/100-tellement-lamentable Alors du marketing bien ciblé et correctement relayé : oui, mais des produits qui suivent aussi la saison !

  4. Merci Sébastien pour la dédicace québécoise! :-) Notre hiver 2006 est un vrai bordel avec des hausses et des baisses radicales en quelques jours, de -20 à 4 en plein milieu du mois de janvier! Gaz à effet de serre obligent, nous devrons composé avec des nids de poule sur nos routes (trou dans la chaussé dû au gel/dégel/gel). C’est pas très bon pour nos voitures, et très lucratif pour les garages! Aussi, moins de neige au sol, alors difficulté pour le ski, la moto-neige, le patinage, etc… et vous ne viendrai plus nous voir! :-( Bref, l’hiver change aussi pour nous, mais avec d’autres problématiques… Un de vos cousin de la Nouvelle France. Geoffroi

  5. Icitte y fait -20, beau soleil, mais y fait frette en tabarnouche. Rajoute le facteur vent, on reste en dedans pis on joue au playstation. J’ai hâte à Pâques pour aller à la cabane à sucre pis goûter au sirop d’érable. Dans ce temps-là, la température passe au dessus du point de congélation le jour, ce qui nous donne un premier signe qu’il va faire chaud un moment donné: on dézippe nos coats… Ben, Shawinigan, Québec

  6. bon, voilà qui nous renvoie plus ou moins à la question de la landing page… que tu as abordée, fort bien d’ailleurs. Quand je clique dans les eletters et emailings (j’en ai une collec, je fais de la pige…), je suis moi aussi souvent surprise par les pages sur lesquelles le lien m’emmène.

  7. Voulez d’autres trucs de marketing concernant la météo l’hiver au Québec? Les rabais selon la température !!! La chaîne de restauration rapide Chez Ashton (poutine, hamburger, sandwich au smoked meat, la grande classe quoi!) offre un rabais égale à la température. -25 degré dehors et vous avez 25% de rabais sur la poutine. L’inconvénient majeur de cette pratique c’est l’été où on peut payer 30% plus cher quand il fait gros soleil !!! ben non c’pas vrai, c’t’une joke. L’idée pourrait être bonne pour vous. Elle pourrait même mener à une belle campagne de pub pour pas cher puisque les rabais consentis ne seraiens pas trop ruinant pour l’entreprise.

  8. Content que quelqu’un ait mentionné Ashton et leur rabais météo, c’est une pratique qui a cours depuis un certain temps et qui est très appropriée au Québec… sauf cette année! Comme le disait Geoffroi, on a eu un hiver assez… merdique! Pluie, plus ou moins grands froids (-20, c’est pas vraiment stressant)… mais de la neige, à Québec, on en a! deux pieds de plus que l’an dernier à pareille date semble-t-il (60 cm, pour nos cousins!), au sol, il y en a trois ou quatre pieds, ça a fondu un peu dans les dernière semaines… Malgré tout, il y a un 10% de rabais minimum chez Ashton, même quand il fait 4 degrés… c’est pas payant de manger de la poutine cette année!

  9. Bonjour, moi aussi je connais bien le quebec et il fait frette à la face en maudit. Enfin tout ca pour dire que cette publicité est une belle application d’une regle de conception « parler le langage de l’utilisateur ». Et si possible l’investir. Du genre « il fait froid » (constat) > « besoin de vous rechauffer ». c’est un peu bateau mais ca semble marcher. En fait ils ont utilisé un vocubaire contextuel à une situation. Pour ce qui est de la home page, je pense que c’est voulu, cette approche doit être plus efficace par mail pour le coté personnalisation (ca m’est destiné et en plus il parle d’une situation que je vis actuellement)

Laisser un commentaire