Google Page Creator : le retour des pages persos ?

Aujourd’hui Google vient de lancer un service en ligne de création de sites web : Google Page Creator.

Petit tour du propriétaire

A première vue, l’interface de création de page semble simple à appréhender :

GooglePageCreator

 

Idem pour l’écran de gestion des différentes pages :

GooglePageCreator2

 

Pour voir le résultat final, ça se passe ici : fredcavazza.googlepages.com.

Google contre le W3C ?

Non, à priori pas trop de problème du côté du code qui semble lisible avec une sémantique à peu près propre. Je ne voudrais pas m’avancer trop, car un examen plus minutieux doit être fait pour auditer les pages un peu plus complexes générées avec cet outil.

Mais bon, inutile de chipoter : le code source des pages est plus propre que celui de 99% des sites web actuellement en ligne. Entre nous je ne pense pas que Google milite activement pour les standards web mais plutôt qu’il cherche à se simplifier la tâche de référencement et d’indexation (nous en reparlerons plus loin).

Bon et alors, c’est la révolution ?

Non, clairement pas. Le principe des pages persos n’est pas nouveau. La possibilité d’éditer des pages en ligne n’est pas nouvelle non plus (les wikis en sont un très bon exemple). Admettons que la grande nouveauté de ce service est de donner accès aux débutants à un outil de création de site.

Notons au passage des petites fonctionnalités révolutionnaires comme la sauvegarde automatique des pages en arrière plan (déjà présent dans GMail) ou encore les nombreux gabarits de page (template en anglais mais qu’ils ont choisi d’appeler look pour simplifier).

Mais ce nouveau service appelle une question : à qui va-t-il servir ?

Quid des blogs ?

Et oui, a-t-on besoin des pages persos maintenant que les blogs se sont à peu près démocratisés ? En fait la réponse est simple :

  • si vous avez des choses à dire qui tiennent en quelques pages et qui ne bougent pas trop dans le temps, alors ce service est pour vous ;
  • si vous souhaitez prendre la parole dans la durée, alors c’est un blog qu’il vous faut.

Pages persos et blogs sont deux modes de communication différents. Vous pouvez faire des pages persos avec un moteur de blog ou faire un blog avec un éditeur de page persos. Mais bon, comme ils possèdent également Bloggeur

Mais alors à qui va servir ce service ?

Aux autres services de Google bien sûr ! Car à y regarder de plus près :

  1. pour avoir accès aux pages persos il faut créer un compte Google (donc GMail, GTalk, GPay…) ;
  2. cet outil va potentiellement servir à alimenter ou compléter les petites annonces de Google Base.

Est-ce que l’on peut interpréter cela comme une tentative de Google de rattraper son retard sur Yahoo (avec sa myriade de services) ou Apple et son tout nouveau iWeb ? Peut-être…

Est-ce que cela peut présager la sortie prochaine d’une suite bureautique en ligne ? Peu envisageable !

Est-ce que cela va concurrencer les blogs ? Aucune chance !

Est-ce que les pages créées avec l’outil de Google seront mieux référencées ? Oui, très certainement. De toute façon Google stockait déjà en cache la majeure partie des pages publiées sur internet, donc comme ça… c’est déjà fait !

Conclusion

Difficile de deviner quelles sont les motivations réelles de Google avec ce service ni ce qu’il nous réserve pour l’avenir. Je pense ne pas avoir pour l’instant le recul nécessaire pour anticiper une réussite ou un échec de ce service. Attendons et observons…

Un commentaire sur “Google Page Creator : le retour des pages persos ?

  1. Connaissant les filous, il doit bien y avoir une raison en effet… Peut-être est-ce un premier pas vers la création de sites pro automatisé incluant les moyens de paiement & co ?

  2. Comme tu le disais si bien je pense qu’une des motivations est l’indexation systematique des pages car j’imagine que tout est préformaté pour cela. Ensuite il s’agit de prendre un positionement strategique et d’offrir un maximum de services (tout comme la vidéo à la demande dernierement). Le plus pour attirer les internautes : « vous serez mieux référencé » ou plus simplement « vous serez référencé » car un debutant ne sait pas forcement ce qu’est le réferencement et comment ca se passe. Et a mon avis, pour tres bientot, des googleblogs.

  3. Ouais, enfin pour moi c’est tout simplement compléter leur verticalité sur l’offre de produits/solutions grand-public (c’est ballot ils avaient les blogs mais pas les pages perso… et maintenant à quand Google FAI gratos ?) c

  4. Je trouve ce service très intéressant pour les novices. Beaucoup se sont déja lancés dans ce domaine il y a quelques années mais venant de Google, je pense que ca va faire connaitre ce type de service et nombreux aux débutants et les insiter à tester et pourquoi pas adopter !

  5. Google Page Creator Si vous avez un compte gmail, vous pouvez profiter du dernier service de Google qui vous permet d’?ter et de publier des pages personnelles. Le package comprend un ?teur wysiwyg ainsi qu’un espace d’h?rgement limit? … 100 Mo. Je vous laisse …

  6. Et s’il n’avait pas de but précis ! On est tous là à spéculer sur leurs buts ultimes, sur la direction stratégique qu’ils prennent chez Google. Or un commentaire sur Clubic suggère une théorie intéressante : et si ce n’était qu’une autre expérience. Si toutes ces nouveautés made in Google n’étaient que des petits projets internes initiés par des ingénieurs imaginatifs, qui une fois identifiés comme intéressants seraient publiés. Les critères d’intérêt étant évidents : une interface simplifiée à l’extrême (une bonne application de la règle des 80/20, où 20% des fonctionnalités suffisent à satisfaire les besoins de 80% des utilisateurs), un résultat rapide, un grand confort d’utilisation et un service gratuit (100Mo avec préréférencement inclus). Et puis bien sûr pour eux l’intérêt c’est de centraliser toujours plus de contenu maitrisé pour servir de support statistico-publicitaire.
    Perso j’aime bien cette idée de la boîte qui laisse libre cours à l’imagination de ses ressources, sans se prendre la tête dans de grandes stratégies puisque de toute façon ils ont tellement d’avance sur leur marché qu’ils peuvent se permettre ce genre d’errance.
    En tout cas moi encore une fois je suis bluffé par la qualité du travail.

  7. Moi je trouve ça intéressant et pas que pour les débutants. Par exemple, je mets souvent dans des brouillons Gmail des listes de sites à conserver (une sorte de bookmark récupérable simpelement de partout sur le web). Avec cette nouvelles solution, en 2 minutes, on peut facilement copier-coller son bookmark sur une page HTML. Et la diffuser à d’autres personnes. Je me soucie pas d’hébergeur, de code HTML, de styles, … > Est-ce que les pages créées avec l’outil de Google seront mieux référencées ? En même temps, dans la FAQ ils disent que non (je sais bien qu’il faut pas croire tout ce qu’on dit, mais je pense que la psychologie humaine, c’est d’omettre plutôt que de mentir, alors j’ai un peu tendance à les croire ;-))

  8. Moi des patrons qui ne te demandent pas le retour sur investissement quand tu leurs presentes une idée j’en connais pas beaucoup ! Et même si ils ont de l’avance, la concurrence est rude. Les budgets de developpement chez Yahoo et MSN sont énormes. Et puis soyons réalistes, l’objectif c’est se diriger vers un monopole, ils ne l’ont jamais vraiment cacher (sites perso, rachat de skype, vidéo a la demande, googlemap…)

  9. Comme Analytics par contre, plus d’inscription possible : Thank you for your interest in Google Page Creator! Google Page Creator has experienced extremely strong demand, and, as a result, we have temporarily limited the number of new signups as we increase capacity. In the meantime, please submit your email address and we will notify you as soon as we are ready to add new accounts. Thank you for your patience. Sinon même avis que plus haut, c’est réalisé dans le cadre des 20% des projets personnelles, donc il n’y a peut-être rien de caché derrière ceci ? Et puis cela rappelle un peu il y a quelques années la folies des pages persos lycos/voila avec les éditeurs bien affreux en regardant avec des yeux d’aujourd’hui.

  10. Dans la mesure où c’est un pas de plus pour l’appropriation facile et agréable du Web par les individus, on ne peut être complètement contre… si le code est pas complètement sauvage, c’est toujours ça de gagné. Qu’on le veuille ou non, c’est une autre manifestation de l’ère du Web 2 point… ah et puis non, je ne prononcerai pas ce terme aujourd’hui! :) Mais bon, power to the people quand même!

  11. Un peu déçu par ce dossier où tu t’avances beaucoup… Par exemple des pages faites par Google Page Creator mieux référencées… je ne pense pas, c’est pas le genre de la maison. Ce qui est intéressant, c’est de rendre accessible la création de pages web qui ne sont pas des blogs. Des essais avaient été faits mais n’ont pas eu de succès. Je ne pense pas que Google n’en ait non plus mais il faudra suivre tout ça… Bonne continuation !

  12. bon, eh bien je n’ai pas de bol, apparemment tout le monde y va sauf moi. Chaque fois que je clique, ça donne : » Oops! Google Page Creator is having a little trouble right now. This is not because of anything you did; it’s just a little hiccup in our system that will hopefully go away soon. We apologize for the inconvenience, and recommend you try reloading this page. » wé, je reloade, je reloade… Cela dit, le message est fort bien tourné: voilà qui peut donner des idées sur le relationnel à apporter à …tous les messages d’erreur, par exemple ?

  13. Sur le pourquoi et dans quel but : je penche pour la réponse en 5. Elle est en cohérence avec le « service&business model » de google. Qui fonctionne aussi sur la logique du test de l’hypothèse de travail dans la gestion de projet. Mais il est vrai qu’il est pafois surprenant de voir que gl lance après d’autres et en moins bien certaines propositions… peut-être somes-noussurpris parce que nous faisons une fixation sur une image de leader.

  14. Personelement, je trouve ca: – tres pro – novateur qu’une boite laisse ses employes lancer des petits projets comem celui ci – j’espere que patrice (reponse 1) a raison et que en 2006/07, une nouvelle version vera le jour avec bcp + de fonctionalites, notemment l’utilisation de base de donnes et le paiement en ligne, avec une demarche similaire d’ergonomie et de simpliciter J’attends depuis des annes un systeme semblable pour creer des sites avec bases de donnees et paiement en ligne, ca peut etre le systeme ideal pour des associations ou pme par exemple.

Laisser un commentaire