Vers un flash player en open source pour la fondation Mozilla ?

La nouvelle vient de tomber , et elle a de quoi surprendre : Adobe vient de livrer à la fondation Mozilla le code source de sa machine virtuelle ActionScript (voir le communiqué de presse ici : Adobe and Mozilla Foundation to Open Source Flash Player Scripting Engine).

Quand on y regarde de plus près, et surtout entre les lignes, on se demande si Adobe ne serait pas en train d’abandonner la maintenance de son Flash Player au profit d’une dynamique open source.

Plusieurs facteurs sont à l’origine de cette décision :

  • La stratégie d’Adobe n’est pas le même que celle de feu Macromedia, comprenez par là que la gamme de produits d’Adobe est bien plus large et que ses centres de revenus (les vaches à laits) ne sont pas forcément liés à Flash ;
  • Les équipes d’Adobe ont bien du mal à assurer la maintenance du Flash Player (rappelons qu’il n’existe toujours pas d’adaptation de la version 9 pour linux) ;
  • Le marché des interfaces riches est en pleine croissance et l’offre d’Adobe (Flash / Flex) doit faire face à la concurrence d’autres approches technologiques comme Ajax, OpenLaszlo, Java Web Start, .Net , XUL… ;
  • Adobe concentre sa R&D sur Apollo, son logiciel hybride capable de lire du Flash, du PDF et du HTML.

Toujours est-il qu’Adobe vient probablement de montrer le premier signe d’une stratégie de retrait. La suite logique serait de livrer le code source du Flash Player, tout comme l’a déjà fait Netscape à l’époque avec son navigateur.

Si l’on rapproche cette stratégie de celle faite par IBM (de baser son environnement de développement Java sur Eclipse), la question que je me pose est la suivante : Quelle va être la capacité de la communauté des développeurs à absorber cette charge de travail ? Car il faut bien appeler un chat un chat : Adobe n’est pas une organisation philanthropique et son seul souhait est de faire supporter une partie des frais de R&D et de maintenance à la communauté du libre.

Quand on y réfléchi, ça commence à faire beaucoup de boulot tout ça : Firefox, Thundberbird, PHP, MySQL, Java, Eclipse… J’en oublie certainement une grande partie, mais il ne faut pas oublier que les bénévoles ne sont pas non plus de pigeons. Pour vivre, une communauté à besoin d’une dynamique, de leaders, d’animateurs… et tout le monde n’a pas un Tristan Nitot dans sa manche !

Bref tout ça pour dire que je suis très content pour la fondation Mozilla. C’est un très bon choix de la part de MacromediaAdobe que de « confier » son bébé à une organisation qui a fait ses preuves et qui dispose déjà de l’infrastructure nécessaire.

Dans cette histoire, le seul perdant pourrait être le format SVG soutenu par le W3C. Cependant, au vu des dernières évolutions du format Flash (qui en est à sa 9ème itération), on est en droit de se demander si l’animation vectorielle est encore au cœur de ce dernier… C’est sûr que comparé à Flash 9, SVG c’est comme un playmobil dans Prison Break (hé hé hé, elle n’était pas facile à placer celle là !).

Et vous, feriez-vous confiance à la fondation Mozilla pour reprendre le travail sur le Flash Player ?

MAJ (08/11/2006) : Les explications complètes sur le blog de Tristan Nitot : Adobe et Mozilla s’allient pour lancer le projet Tamarin. Heu… pourquoi avoir choisi ce nom de Tamarin ?

Un commentaire sur “Vers un flash player en open source pour la fondation Mozilla ?

  1. Faire plaisir je ne sais pas mais comme il est dit, c’est une bonne chose… Reste à voir après si devant tous ces projets libres, la communauté des développeurs va s’agrandir ou en avoir ras-le-bol…

  2. Attention, il s’agit simplement du moteur d’actionscript (donc un moteur ECMAScript), ce qui permettra à Firefox d’améliorer les performances de son moteur ECMAScript. SVG ne sera pas abandonné pour Flash, et Flash ne sera pas intégré à Firefox : les performances du SVG animé seront simplement meilleures, ainsi que l’interface, les extensions, etc.

  3. L’annonce est encore floue pour moi, même si ça parait un énorme pas vers la réunion des communautés Flash et HTML/javascript. Questions : Si j’ai bien compris, ce qui devient open source, c’est la « machine virtuelle ActionScript ». C’est bien du lecteur qu’il s’agit ? Donc la Mozilla Fondation sortira son propre player Open Source ? Qui ne sera pas le même que celui de Macromedia déjà installé sur tous les navigateurs. Dans ce cas, on pourra avoir des interprétations différentes du code ? Et on retrouvera le même phénomène que les différences entre navigateurs ? Ok pour le code, les programmeurs peuvent le faire dans leur éditeur favori. Mais pour les graphistes faudra t-il toujours passer par Flash pour créer les animations ? Quelqu’un a des précisions ou y voit plus clair ? Merci :-)

  4. Depuis que Flash semble n’être devenu qu’un simple player vidéo extrêmement gourmand en ressources processeur, on se demande… (celà dit sa gourmandise a toujours été de mise)

  5. Une info très intéressante Fred. Je confirme pour le flash player 9, ça fonctionne plutôt bien sous Linux. Est-ce que la fondation Mozilla peut gérer et continuer le travail sur Flash Player, la question est posée mais la réponse n’est pas évidente. A force d’avoir beaucoup de projets en cours, il y a un risque de perte de qualité ? Faisons confiance à la fondation. Wait and See. p.s.: Bien la ref sur Prison Break…

  6. Il n’est pas question et n’a jamais été question que la fondation Mozilla reprenne le lecteur Flash… Comme le dit Pierre, « il s’agit simplement du moteur d’actionscript dont la code a été fournie (donc un moteur ECMAScript), ce qui permettra à Firefox d’améliorer les performances de son moteur ECMAScript. ». Cette intégration permettra a l’interface et aux scripts des pages webs d’être plus réactifs, point. Cependant, rien n’empêche la fondation de faire un lecteur Flash libre, mais ActionScript n’est qu’une brique dans Flash et Flash n’est pas libéré donc le reverse engineering est toujours d’actualité pour un player alternatif.

  7. Un peu plus d’infos ici : https://linuxfr.org/2006/11/07/21586.html Pour flash 9 sur Linux, il existe uniquement une version beta pour le moment et unniquement pour les pcs (pas de machines powerpc ni autre, ni de version 64 bits pour le moment). La nouvelle de cette ouverture est cependant très interressante. ECMAScript en version 4 est la base de Javascript 2 et Actionscript 3, on peut donc attendre un gain de performance pour Firefox d’un côté, et une plus grande compatibilité pour le futur lecteur flash qui reutilisera le code donné à Mozilla. Quand aux developpeurs de Mozilla, ils sont très qualifiés à ce sujet, le moteur javascript actuel etant dejà assez efficace. Pas trop de soucis à se faire donc.

  8. Comme le souligne Tristan Nitot sur standblog : Attention toutefois, cela ne signifie pas du tout qu’Adobe va rendre Open Source le code de Flash. L’annonce ne concerne que la machine virtuelle ActionScript/ECMAScript/JavaScript, et pas le reste (DOM, bibliothèques multimedia, gestion des événements, etc.)

  9. Bonjour, Je crois que tu n’as pas vraiment bien compris les enjeux côté Adobe : Pour eux le Flash Player est la pierre angulaire de leurs développements. Ils vendent le SDK sur toutes sortes de plateformes (téléphones, télés, jouets, consoles de jeu,…etc) donc ça rapporte beaucoup d’argent. Ils n’ont aucune intention de déléguer le développement du player. L’enjeu majeur pour Adobe est de populariser l’Actionscript 3 qui est un saut important dans l’évolution du player : la nouvelle machine virtuelle n’accepte plus le code AS1 et AS2 (ils embarquent pour l’instant un second moteur AVM1 dans le Flash Player pour supporter les anciens codes). Toutes les nouvelles améliorations/fonctionnalités/librairies ne seront (très probablement) disponibles que pour l’AVM2/Actionscript 3. Or AS3 est conçu à la base pour des développements complexes (OOP, framework, design patterns). Ils n’ont pas la garantie que tous les animateurs/amateurs/bricoleurs Flash – bref ceux qui ont popularisé Flash – s’y mettent. Ils ont besoin de nouveaux utilisateurs pour passer le cap de l’AS3 et pour ne pas perdre leur « 1 million de développeurs » (dixit Adobe) qui fait aujourd’hui la « valeur » (au sens boursier) de leur technologie. Si Flash passait à « 100 000 développeurs », ce serait pour eux plus difficile. Ils ont progressivement pris le pouvoir au sein de l’ECMA. Aujourd’hui, donner à la communauté ECMA est une manière d’apaiser les craintes du monde libre face aux « propriétaires » et une façon de pérénniser leur technologie. Enfn c’est comme ça que je le vois…je peux me tromper !

  10. Attention toutefois, cela ne signifie pas du tout qu’Adobe va rendre Open Source le code de Flash. L’annonce ne concerne que la machine virtuelle ActionScript/ECMAScript/JavaScript, et pas le reste (DOM, bibliothèques multimedia, gestion des événements, etc.) Merci, ça me semble plus clair. En gros, une nouvelle importante pour les programmeurs Javascript ou Action Script, pas pour les graphistes. Et Firefox pourrait devenir LA plateforme pour déployer des applis 2.0 efficaces et multi-OS.

  11. hi

     je suis un [ami|mailto : sanabatfree@hotmail.com|fr] !!

    je voudré des inforation sur flash palayer et comment cree des truce ou des plante avec se logicel et merci

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s