Première expérimentation d’Apollo pour eBay

J’ai déjà eu l’occasion de vous parler d’Apollo, le remplaçant des lecteurs Flash et PDF. Visiblement les équipes d’Adobe mettent les bouchées doubles pour évangéliser leur nouvelle plateforme avec notamment cet article publié sur Techcrunch : Preparing For Apollo.

Logo d'Apollo

Là où ça devient intéressant, c’est quand certaines grandes marques (en l’occurrence eBay) se servent d’Apollo pour proposer une expérience différenciante à leurs clients. C’est en tout cas ce que nous explique ce billet : How eBay is developing with Adobe’s Apollo project. Il est ici question de développer une application connectée de type RDA (dont je vous ai déjà parlé ici : Après les RIA, voici les RDA) pour gérer son compte et ses enchères sur eBay.

Copie d'écran de l'application d'eBay

Le résultat est extrêmement encourageant et nous amène à cette question : à quand un road show pour Apollo en France ? Je ne voudrais surtout pas mettre la pression aux équipes d’Adobe, mais leurs concurrents sur le créneau des RDA (deux petites start-up : IBM et Microsoft) ont déjà entamé un sérieux travail d’évangélisation…

Un commentaire sur “Première expérimentation d’Apollo pour eBay

  1. C’est certain, Adobe a intérêt à mettre les bouchées doubles pour qu’Apollo soit un succès… En tout cas, le résultat semble assez prometteur. Affaire à suivre !

  2. Je ne pense pas qu’Apollo soit vraiment destiné à remplacer le Flash Player, celui ci continuera son évolution pour assurer sa fonction fondamentale : le web. Il va par contre l’utiliser pour afficher du contenu ‘swf’ de la même manière, qu’il affichera du HTML ou qu’il controlera le javascript. Le but ne serait-il pas plutôt de remplacer les navigateurs ( pour certaines « interactions privilégiées » ) ?

  3. Ce que je vois avec l’arrivée de WPF et Apollo, c’est l’émergence d’un bordel au niveau interface où les utlisateurs lambda vont se mélanger les pinceaux dans toutes les nouvelles GUI imaginées par les différentes équipes qui à l’instar du web ne respecteront la GUI du système d’exploitation. Encore un problème pour les services techniques et des coûts de fonctionnement suppleementaires pour les entreprises.

  4. @ erick > pas si sûr, je pense au contraire que la version 9 du Flash Player est la dernière mise à jour. La version 10 sera en fait Apollo car toute la logique commerciale d’Adobe (et l’investissement conséquent qu’il ont fait en rachetant Macromedia) repose sur Apollo et son adoption rapide. @ mcolar > : tu vois dans l’arrivée d’Apollo et de WPF un beau bordel en perspective, moi j’y vois plus de nombreuses opportunités et de nouveau chalenge de conception. En fait tout dépend de quel côté tu te situes… Bon par contre je reconnais que nous allons très certainement connaitre une période de flottement le temps que les premiers schémas de conception viables fassent leur apparition. /Fred

  5. Tu as tout à fait raison Fred, des opportunités incroyables. Les choses vont avancer dans ce domaine et c’est une bonne chose quand ça touche directement l’utilisateur de la meilleur des façons (interfaces plus ludiques et simples à utiliser, plus fonctionnelles….). Ca va être ennuyeux au moment de la mise en place de leur différentes versions (Beta chaotiques… plugin à installer… incompatibilité)… mais c’est un faible sacrifice vis à vis de nos améliorations. On a bien supporté les ennuis avec Flash et les plugins différents…

  6. Fred, là tu te plante complètement sur le flash player. Déjà, les équipes qui bossent dessus et celles qui sont sur apollo ne sont pas les mêmes. On a d’ailleurs pu voir récement que Mike chambers quittait la dev team du player pour se consacrer entièrement à apollo, et c’est pas pour autant que le player s’arrêtera. Comme la dit erick, le player est destiné au web (pas la version standalone) et il continuera d’évoluer tant que l’actionscript (et ECMAscript) evoluera. Apollo n’est qu’un environnement qui permettra de faire tourner du flash/htm/pdf dans un contexte local comme le faisait la version standalone du flash player. Donc quand tu dit que la version 10 di player sera en fait apollo, c’est faux. Le player 10 arrivera théoriquement avec les nouvelles version de Flash/flex et avec l’evolution d’actionscript. Apollo ne fera qu’exploiter les capacités de ce player !

  7. @ fred > : il y a des opportunités c’est sur et un sacré challenge. Mais soyons honnête, l’utilisateur lambda ne sait pas ce qu’est un fichier, un répertoire, la barre des taches de Windows. Il ignore ces concepts et peine déjà à utiliser une interface standardisée de Windows. Alors si c’est pour lui rajouter des dizaines de solutions qui ne respectent pas les GUI des OS et qui vont se transformer en application de bureau sur un simple clic, la confusion va régner.

  8. Salut ! @Fred> Je pense que tu fais erreur, Apollo est un ‘runtime’ qui n’est pas du tout prévu pour s’intégrer dans le navigateur, c’est une application qui permet justement au développeurs de sites Web (Flash, Flex, Javascript, HTML) de porter leur connaissances jusqu’au bureau (desktop) de leurs cibles… Apollo will give us the power to deliver high end Rich Internet Applications on the desktop. I hope first version will be placed on Adobe labs as soon as possible so I can start to make some cool appz to extend my Programs folder on Windows source Il s’appuie sur le Flash Player et un moteur de rendu HTML, c’est pourquoi je ne pense pas qu’il remplacera le Flash Player ! Flash to jump beyond the browser : The goal of Apollo, which will be available as a free download early next year, is to overcome some of the limitations in today’s Web applications, Lynch said. Right now, Flash programs run within a Web browser. Apollo is client-based software that will run Flash applications separately from a browser, whether online or offline, he said. source Je suis donc plutot d’accord avec erick même si je ne suis pas sûr que les développeurs s’amuseront à réinventer la roue en programmant des navigateurs via Apollo…

  9. @Quentin > j’ai vu la démo d’une appli Apollo iTunes like qui permettait par exemple une recherche dans des pages web sans sortir de l’appli. L’appli de ebay permet, elle, d’utiliser le « site ebay » et ses fonctionnalités sans passer par un navigateur. Sans parler de redévelopper firefox en actionscript :p , je pense que certains developpeurs trouveront des interêts à afficher des pages web directement dans leur appli… et en cela jouer le rôle de navigateur… ( non je suis pas têtu :p )

  10. @erick > Vu comme ça, ok ! Je pensais que tu parlais de navigateurs web, au complet ! Effectivement, le possibilité d’afficher du contenu HTML au sein de l’appli et de le manipuler comme n’importe quel MovieClip est très puissant… J’ai vu une vidéo dans laquelle on voit une appli Apollo flouter une page de résultat d’une recherche Google (je crois), bluffant ! A plus !

  11. Je pense qu’apollo est certes un projet interessant pour le développement des interfaces riches, et notamment offline, mais je pense surtout que c’est un enjeu économique énorme. Un lecteur ‘unique’ est d’abord un killer app’s

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s