Quelles utilisations en entreprise pour Twitter ?

Je me suis déjà exprimé sur les utilisations marketing et marchandes de Twitter mais pas sur ces possibles utilisations dans le cadre de l’entreprise.

En effet si l’on considère que l’un des fondements de l’entreprise 2.0 est de faciliter la collaboration par une meilleure circulation de l’information, alors on ne peut pas faire l’impasse sur Twitter.

Le blog HiveTalk nous propose ainsi 7 usages probables de Twitter en Entreprise :

  • Indicateur de présence et d’état (« je suis là / en RDV« , « je suis dispo / ne pas déranger« ) ;
  • Indicateur d’activité (« je suis en train de faire / finir cette tâche« ) ;
  • Historisation de l’activité (ce que vous avez fait ces derniers jours) ;
  • Pense-bête (via l’envoi de message à soi-même par SMS) ;
  • Notification de mise à jour (« Allez voir la MAJ de tel document« ) ;
  • Diffusion en masse de messages de dernière minute (« j’aurais 5 minutes de retard« ) ;
  • Traitement des messages par lots (toutes les 30 minutes).

Bien évidemment celles et ceux qui ne connaissent pas Twitter vont avoir bien du mal à comprendre l’utilité de ce service. Il est vrai que la plupart de ces usages sont déjà pris en charge par d’autres outils (email, flux RSS…) mais qui ont été progressivement détournés de leur usage premier et son maintenant tellement pollués par notre usage quotidien qu’ils en deviennent contre-performant. C’est d’ailleurs ce que remarque ce billet de FASTForward Blog : Twitter Enters the Enterprise?.

Toujours est-il que Twitter reste un outil terriblement addictif, au même titre que Facebook qui est en passe d’être reconnu comme un véritable outils professionnel dans certaines structures (plus d’1/3 des employés de Google sont des acharnés).

Qu’est-ce à dire ? Que nous devons dès à présent nous préparer à l’arrivée du micro-bloging de proximité en entreprise ? Pas forcément, il reste encore de nombreux obstacles à franchir : la disponibilité d’une version internalisable au sein du domaine de confiance, la gestion plus fine de l’historisation et de la recherche, la stabilité lors de la montée en charge…

Bref, c’est pas gagné… mais dans le doute je vous recommande quand même d’y réfléchir au cas où…

26 réflexions sur “Quelles utilisations en entreprise pour Twitter ?

  1. C’est ça le web 3 : chercher une utilité au web 2 :) Je plaisante, mais qu’à moitié car comme tu le dis, il existe déjà tellement de canaux pour diffuser un message qu’à force de se disperser un peu partout, je ne sais pas si cela va faire gagner en efficacité et en communication au final.

    Certains points paraissent crédibles, mais en a t-on vraiment besoin ? Et il ne faut pas oublier le côté source de dérangement supplémentaire : parfois c’est déjà difficile de se concentrer sur une chose en journée… Je doute donc de l’utilité de tout ça en entreprise mais comme tu le dis, réfléchissons y au moins.

    J'aime

  2. Est ce que ces services ne devraient pas être intégré dans une messagerie instantanée ? Twitter étant un hybrid IM/Blog, pour l’entreprise le racrocher à l’IM n’est pas hors de propos.

    Faudrait il que les entreprises s’approprient la messagerie instantanée !

    J'aime

  3. Je sais que je vais en froisser certains mais live messenger et ses clones fais ça beaucoup mieux que twitter.
    Mine de rien twitter c’est un vrai fouillis quand on veut retrouver des infos. Pour le coup live messenger & co est beaucoup mieux organisé car y sont directement intégré les statuts et les historiques
    Le seul soucis c’est l’envoi de masse :(

    J'aime

  4. Twitter comme indicateur de présence et d’activités oui. Nous le mettons en place aujourd’hui pour suivre en temps réel nos commerciaux et techniciens SAV qui vivent sur la route: un peu comme le traçage des routiers ou des colis… Avec des modèles sms (en route pour…, arrivée à… départ de…), nous pourrons ensuite optimiser notre productivité et suivre en temps réel nos équipes.
    On y croit, RV dans 1 mois pour la fin du premier test….
    a+
    Manu

    J'aime

  5. Bonjour,

    voila une note intéressante.
    J’ai moi-même commis une petite note sur mon blog au sujet de l’utlité de Twitter dans les universités. Travaillant dans une agence de presse, moi et certains de mes collègues utilisons par ailleurs twitter pour rester informés des dépêches produites par notre agence lorsque nous sommes en déplacement.

    Bonne continuation.
    MC

    J'aime

  6. La question ne se pose pas uniquement pour Twitter…

    Si les systèmes de liste d’amis permettaient 3 ou 4 catégories tel que Contacts/Amis/Familles/Collègues, on pourrait facilement détourner n’importe quel service pour un usage en entreprise :o)

    J'aime

  7. C’est incroyable, tous ces outils en lignes qui trouvent finalement leur utilité en entreprise alors qu’ils étaient considérés au départ comme des « jouebs » :-)

    Les propos d’Emmanuel contrastent avec ceux d’Alex, car la manière dont l’utilisation envisagée de Twitter est différente : chez Emmanuel, le schéma de communication me semble canalisé, car structuré en étoile, à l’inverse de ce que redoute Alex, à savoir l’utilisation sauvage de Twitter qui pourrait être contre productive.

    L’idée de Twitter est tellement simple qu’elle pourrait faire l’objet d’un développement interne sur un portail d’entreprise, donc permettre une utilisation de manière canalisée.

    J'aime

  8. Personnellement, déjà twitter je vois pas trop l’intérêt alors en entreprise.

    Pour moi, ce type d’outil est addictif parce qu’il permet d’oublier de se concentrer sur le vrai travail. Celui où on est concentré pendant 2-3 heures et vraiment productif. Bref celui qu’on n’a pas envie de faire et où on est bien content d’être interrompu par machin ou bidule qu’il nous dit qu’il est occupé à sauvergarder son powerpoint sur le réseau. Comme c’est passionnant.

    J'aime

  9. Bonjour

    En guise de commentaire, je pense effectivement qu’une messagerie instantannée branchée sur l’annuaire LDAP d’une entreprise pourrait rendre le meme service qu’un twitter…avec en plus l’avantage d’encourager une communication qui delestera d’autant le serveur de mail de l’entreprise.
    Pour information, nous utilisons Pandion comme solution de messagerie instantannée dans mon entreprise, et le fait qu’elle soit raccordée à l’annuaire est plutot pratique.

    Mickael Lellouche

    J'aime

  10. A Alex : je parierais cher que tu as plus de 25 ans !

    Les plus jeunes, eux, les « digital natives », sont habitués à faire de multiples choses à la fois : dans le métro parisien, je vois tous les jours des jeunes écouter de la musique (avec leurs écouteurs) tout en se parlant. Je n’en serais peut-être pas capable ! (j’ai moi-même 25 ans…)

    Nous devons rester humbles devant des outils comme Twitter, qui sont simples et très efficaces : nous ne connaissons pas le dixième de ce que nous en ferons demain. L’inventeur du SMS savait-il que cela permettrait de voter dans le cadre de la télé-réalité, de payer des services, de recevoir des rappels de son agenda, etc. ? Les nouveaux usages arrivent parce que les utilisateurs s’approprient peu à peu les nouveaux outils.

    Apparition de l’imprimerie, de l’ordinateur, d’Internet, de… Twitter, même combat ! On refuse ou on perçoit la valeur ajoutée dans sa propre vie, dans son propre environnement. A chacun ses usages !

    J'aime

  11. Ping: En vrac #11
  12. ”j’aurais 5 minutes de retard“… parce que je suis en train de twitter
    « Finalement, j’aurai 10 minutes de retard », pour la même raison…
    On perd plus de temps à dire ce qu’on fait qu’à faire ce qu’on a dit… ;)

    J'aime

  13. je n’utilise pas encore twitter mais je donne des nouvelles à mon entreprise via sms chaque jour, ce qui a du passer ma conso de sms a 160 par mois via twitter je diviserai par trois ma conso, par contre j’ai un doute sur la validité comme preuve d’un message twitter par rapport à un email, dans le cadre d’une grande entreprise par exemple ou tout le monde passe son temps a ouvrir son parapluie. jack-

    J'aime

  14. Je ne vois pas l’intérêt du bidule. Un serveur Jabber interne est bien plus pratique: il peut être relié à n’importe quel annuaire, peut être loggé (pour permettre à ceux qui ne sont pas connectés de relire les messages) et décongestionne totalement le réseau. Et en plus, il se trouve au sein de l’entreprise et non pas sur twitter.com …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s