Résumé de l’actualité estivale 2009

Voilà, c’est la rentrée. Le moment est donc venu de faire le point sur les les événements marquants du mois d’août.

Facebook rachète FriendFeed (et autres annonces)

C’est LA grosse annonce des vacances : après plusieurs années de négociations, FriendFeed accepte l’offre de rachat par Facebook (cf. FriendFeed accepts Facebook friend request). On parle d’un montant de 50 millions de $ pour récupérer les activités de FriendFeed ainsi que les 12 employés. Je ne p ense pas que ceci puisse être interprété comme la volonté de contenir la montée en puissance de Twitter car ces deux services sont en fait assez différents. FriendFeed n’a jmais été un réel concurrent pour Twitter, plutôt un concurent pour le Friends Update. Par contre Facebook Lite est une attaque on ne peut plus directe à l’égémonie de Twitter.

Quelle sera la suite ? Difficile à dire pour le moment si ce n’est quelques rumeurs notamment autour de Bebo dont AOL voudrait bien se débarrasser et qui permettrait à Facebook de rajeunir son audience. Il y a également des rumeurs concernant Spotify, LE service de streaming musical dont tout le monde parle en ce moment et qui pemettrait à Facebook de se remettre à niveau sur ce créneau là. D’autant plus que…

MySpace rachète iLike

Autre grosse nouvelle de l’été, le géant MySpace qui se reveille et prend le contrôle de iLike pour 20 millions de $. Un petit montant pour une très belle opération permettant à MySpace d’injecter du sang neuf dans sa base d’utilisateurs et de renforcer sa position sur la social music. Pour le moment on ne sait pas trop comment va se passer la cohabitation avec MySpace Music mais espérons que l’intégration se fera en douceur.

Prochaine étape : pourquoi pas un partenariat indistriel avec Apple/iTunes ou un autre rachat (au hasard Pandora).

Une nouvelle version de Google ?

Beaucoup de question autour d’une possible nouvelle version de Google dont le nom de code est Caffeine. Visiblement un nouvel algorithme de recherche serait à l’étude, de même qu’une nouvelle architecture technique pour plus de rapidité (cf. Google Caffeine: A Detailed Test of the New Google).

Plusieures hypothèses sont possible : un nouveau système de rating (évolution du page rank), de la recherche en temps réel… Je laisse les spécialistes s’exprimer.

Les services mobiles « next-gen » sont à la mode

Alors que Twitter et Facebook/FriendFeed se tranquilement en train de conquérir les masses (et donc de se ringardiser vis à vis des adopteurs précoces), des applications mobiles de dernière génération sont en passe de devenir les nouveles coqueluches de la blogosphère. Il y a ainsi FourSquare (un réseau social localisé) qui n’est pour le moment pas disponible en France. Il y a aussi Layar (un browser mobile à la sauce réalité augmentée) qui vient de sortir sa V.2 (cf. Layar Augmented Reality Browser Now World Wide on Android, iPhone is Next) et la toute récente Métro Paris que j’ai testé avec succès.

Pour le moment ce marché est encore assez confidentiel du fait de la taille réduite d’utilisateurs-cible (les possesseurs de smartphone) mais il y a potentiellement de gros revenus à tirer de cette niche à forte valeur ajoutée.

Nouvelles versions de Mac OS et Windows

C’est demain que sort Snow Leopard, la nouvelle version épurée de Mac OS qui va mettre l’accent sur les performances. Windows 7 ne devrait pas tarder à suivre avec une promesse similaire de refonte « en profondeur ». Je pense qu’il faudra attendre quelques mois avant de voir les réels améliorations côté services et notamment une intégration plus fine avec les infrastructures on-the-cloud.

Nokia sort un netbook

Alors que l’on spécule de plus en plus sur une Mac Tablet (15 ans après le Newton), c’est finalement Nokia qui a fait sensation en présentant son Booklet 3G : Nokia Booklet 3G mini laptop unveiled. Une superbe machine qui intègre enfin la 3G de façon native mais qui n’a toujours pas communiqué sur le prix. Mon intuition me dit que ce n’est pas un hasard si ce produit ne s’appelle pas « netbook » : c’est parce qu’il va dépasser la barre symbolique des 500 $ et ne plus trop correspondre ainsi à la « norme » des netbooks. L’idée de génie est d’avoir prévu un emplacement pour pouvoir glisser « à chaud » une carte SIM. Attendons de voir si cette machine tient ses promesses (cf. Why It’s Too Early To Be Excited About Nokia’s Late Netbook) et surtout de voir si l’on peut utiliser un autre système d’exploitation que le Windows annoncé (lequel déjà ?).

Voilà, ça fait beaucoup pour un mois d’août. J’ai oublié des choses ?

6 commentaires sur “Résumé de l’actualité estivale 2009

  1. et de même, on n’écrit pas « rachette » mais « rachète ». Et j’aurais dit « achète » car « rachète » suppose que c’est un rachat, donc un achat pour la 2e fois… Là, ils achètent pour la 1re fois ladite société ! ;-)

  2. je me permet de rebondir sur  » ce marché est encore assez confidentiel du fait de la taille réduite d’utilisateurs-cible (les possesseurs de smartphone » certes le marché de la réalité augmenté est confidentiel en 2009/2010, pas la cible, ce n’est plus le cas :

    les ventes mondiales de téléphonie mobile c’est 286 millions d’unités au deuxième trimestre. Les ventes de smartphones c’est un gain de 27% pendant la période. La pénétration était de 14%, contre 10% il y a un an.c’est énorme fin 2010 elle devrait être de 20% Ce n’est plus une taille réduite, d’ailleurs elle génère de véritable succès

    2 exemples récent sur iPhone

    En trois jours, USAA a encaissé 1,5 million de dollars par ce biais. Un porte-parole de la banque affirme que son logiciel a été téléchargé près de 150 000 fois et que plus de 58 000 clients ont installé la dernière version qui permet d’encaisser des chèques à distance.

    Un million de dollars en six semaines pour un jeu 3D iPhone Fleet Air Superiority Training

    Christophe

  3. @ Christophe > Merci pour ces précisions. Même si la croissance est forte, il y a tout de même bcp moins de smartphones en circulation que de téléphones « normaux ». Cependant les micro-transactions pour casual games et autres objets virtuels représentent un marché qui va arriver à maturité d’ici 2010.

    /Fred

Laisser un commentaire