Yahoo! test les RMA avec Yahoo! Go 2.0

Avez-vous installé la toute dernière version de l’application mobile de Yahoo! (Yahoo! Go 2.0) ? Si non alors arrêtez immédiatement ce que vous êtes en train de faite et installer le pour découvrir une application mobile d’une qualité stupéfiante.

Voilà bien longtemps que je n’avais pas été bluffé par une application mobile et pourtant j’ai eu comme un choc en découvrant cette nouvelle itération de Yahoo! Go : très belle, simple, intuitive, efficace… elle a tout pour plaire.

YahhoGo2

 

Cette application est une version mobile du portail qui permet d’accéder aux services Yahoo! : mail, actualités (infos / sports / finance), photos (avec FlickR), météo, cartographie et recherche. Tout ce services sont accessibles très rapidement grâce à un carrousel que l’on fait défiler (avec un très bel effet de transition) et qui propose à chaque fois une vue simplifiée. Les pages ‘Météo’ et ‘FlickR’ sont ainsi des modèles du genre :

YahhoGo2_bis

 

Mais Yahoo! Go 2.0 se démarque avant tout par le confort d’utilisation. Les interfaces sont en effet déjà installées sur votre portable, donc vous ne téléchargez que les données (qui sont mises à jour de façon transparente après 2 à 3 secondes lorsque vous basculez d’une page à l’autre). C’est un peu le principe des Rich Mobile Applications : prendre le meilleur des deux mondes (services en ligne / software) pour maximiser l’expérience utilisateur. Et il est même possible de faire du rafraichissement silencieux (à intervalles réguliers sans avoir besoin de lancer l’application) pour pouvoir avoir des données encore plus fraiches (avec en prime un mode « nuit » pour ne pas trop griller votre forfait data).

Bref, je suis encore sous le charme de cette perle d’utilisabilité mobile. Reste à savoir maintenant comment Yahoo! va capitaliser sur cette application : l’enrichir progressivement avec d’autres chaînes et pourquoi pas l’ouvrir à des contenus et services tiers (peu probable mais on peut toujours rêver).

Il parait que la prochaine version de Flash Lite (et surtout de Flash Home) permettra de faire de très belles applications de ce type (lire à ce sujet ce très bon article : Flash Lite en action… ou pas encore ?!) alors qui sera le prochain ?

En tout cas je me réjouis de voir que Yahoo! est encore une fois capable de prouver son savoir-faire en terme d’expérience utilisateur et de pouvoir soutenir sans aucun problème la comparaison avec l’iPhone (et toc !).

Un commentaire sur “Yahoo! test les RMA avec Yahoo! Go 2.0

  1. Le parti pris de Yahoo! a ete de developper une version particuliere pour chaque sous-famille de telephone, ce qui rend la navigation si souple et agreable. Mais il aura fallu le temps pour que Yahoo! Go 2.0 sorte en Europe, on se souvient encore du lancement de la version US lors des precedents CES (la 1.0 en 2005 et la 2.0 en 2006)…

    Il ne faut pas non plus oublier que Yahoo! est a l’origine des widgets Meteo et Bourse presentes sur l’iPhone. Il y a certaines ressemblances ergonomiques qui sautent meme aux yeux.

    Enfin, il reste a travailler un aspect important, celui de la distribution, car malgre la presence et la visibilite sur le portail web, des partenariats (tres durs a signer, on le sait tous) avec les operateurs restent la cle pour l’adoption d’une application mobile.

  2. J’ai en brouillon sur mon blog depuis plusieurs mois un article intitulé « Yahoo! Go, ou la stratégie de l’échec » :o| .oO(il en faut, pour apprendre)

    Pour résumé, sur PC c’est déjà difficile d’encourager l’installation ET l’usage d’une machine virtuelle pour les RDA, mais alors les RMA sur mobile, c’est trop, beaucoup trop tôt, et inadapté aux moeurs. Les internautes mobiles, comme sur PC, ne se contentent plus des services proposés par leur FAI ou portail Web préféré… Les capacités « multi-taches » des mobiles sont trés limitées, et dans ce contexte contraignant, Yahoo! Go sera un gadget installé pour le fun, mais peu utilisé par rapport aux navigateurs mobiles.

    Ce que je reproche à Yahoo!, c’est de mettre le paquet sur leur Applet, et d’avoir baclé l’approche la plus facile, pratique, efficace, et accessible à un grand nombre de modèles/dispositifs ; les services en « XHTML Mobile ».

    N’oublions pas que Yahoo! vit de la publicité, et que je vois mal comment adapter ce business-plan avec Yahoo! Go. Le système étant fondamenalement fermé à des services tiers.

  3. michi fred ;)

    @ Olivier > je vois une petite contradiction dans ton commentaire. Si « Les internautes mobiles, comme sur PC, ne se contentent plus des services proposés par leur FAI ou portail Web préféré… », dans ce cas, ils feront l’effort d’aller chercher ailleurs des fonctionnalités plus évoluées, comme des widgets par exemple, et donc de les installer sur leur mobile. Le fait que Yahoo soit un des plus connus du web, les utilisateurs iront tester d’abord celui-là plutôt qu’un widset, ou bluepulse… et puis les widgets permettent d’offrir des fonctionnalités bien plus développées qu’un simple site wap. L’utilisateur lambda se contentera de téléphoner (et tant qu’il n’y aura pas de forfait internet illimité sur mobile, l’usage restera limité).

    Yahoo! go est un des widgets les plus évolués je trouve, combinant bon nombre de fonctionnalités différentes (et pas seulement une lecture de flux rss). Il est plaisant à utiliser. Si un flickr, l’actu sport ou la météo ne m’intéressent pas spécialement, j’utilise régulièrement yahoo maps ou la boite mail. D’ailleurs, il leur manque peut être cette fonction : la possibilité de décocher certains onglets qui nous sont inutiles.

  4. J’ai du perdre entre 5 et 10$ pour m’entendre dire que mon tél n’est pas compatible alors qu’il figure bien dans les liste des tél compatibles…

    expérience décevante donc et vivement la baisse des couts data parce qu’à ce tarif là je suis pas prêt de réessayer.

  5. Crazy Snake, tu n’as pas compris que je voulais dire que les service Web pour navigateurs mobiles auront plus de succés que les applet Java, car ils laissent l’internautes mobile utiliser le panel de services qu’ils aiment… Sinon, oui, l’interface de Yahoo! Go est sublime, çà je le reconnais ;o) .oO(si seulement j’pouvais l’avoir moi même sur mon mobile)

    Autrechose, le coté « chic » de Apple incite des développeurs Web à exploiter à fond le potentiel du Safari embarqué sur l’iPhone.

    Attendez-vous à une vague Web Mobile 2.0 sur l’iPhone !

    Qui incitera d’autres éditeurs (Opera Mini, NetFront, etc) à améliorer le support Javascript et CSS… Comme ce fût le cas sur PC, l’amélioration généralisée du potentiel des navigateurs mobile réduira l’intêret d’en passer par une applet Java pour créer des applications Web.

  6. @ Olivier > Tout à fait, le plus logique aurait été de s’assurer de la compatibilité des services de Yahoo! sur les terminaux nomades. Il est également vrai que c’est un sacré boulot de sortir et de maintenir des dizaines de versions de la même appli… mais le résultat est plus qu’encourageant : cette application se révèle à l’usage bien plus agréable qu’un’ page web ou même que le client Gmail.

    /Fred

  7. Dans le même esprit, il existe une alternative francaise : Direct Live chez SFR (maintenant nommé Vodafone live! 2.0 – on ne comprend rien dans leurs apellations de services -_-). Plus d’information ici : http://www.sfr.fr/infos-loisirs/infos-mobile/vodafonelive/vodafonelive-20/decouvrir/.

    C’est également un ODP (On Device Portal) et augmente grandement l’expérience utilisateur de surf sur un téléphone mobile.
    C’est tout a fait dans le meme esprit que Yahoo, avec le menu déroulant en bas, et une previsualisation de la page.

    Tim

  8. Je trouve l’idée plutot géniale pour yahoo.Ça donne envie d’y resté pour toujour.Yahoo 2.0 nous présente le côté high-tech de yahoo,qui ici a toujour été le leader en domaine web/mobil. Je trouve yahoo 2.0 plutot cool.

  9. Yahoo! Go est vraiment une référence en la matière. Je l’utilise très souvent sur mes différents mobiles. Je suis l’initiative depuis le début, la version 2 est beaucoup plus stable, la version 3 Beta est impressionnante de simplicité et de fluidité.
    De façon générale, ça bouge pas mal côté RMA. Google, Yahoo, Microsoft… les constructeurs tels que Nokia, Sony Ericsson, etc… et même les opérateurs mobiles !
    Ca fait pas mal de monde qui s’intéresse au sujet, à croire que 2008 est l’année des applications mobiles ;)
    Faciliter les usages, présenter les infos de manière + interactive et ludique… un exemple : l’application mobile Roland Garros qu’Orange a produit pour plusieurs plateformes et terminaux. A voir le rendu, ça change du WAP ou du WML :) On peut voir qq captures d’écran et plus d’infos : http://mobile.orange.fr/content/ge/high/v2_offre_boutique/applications_mobiles/roland_garros/1_presentation.html

    Eric

Laisser un commentaire