Tous solidaires avec Éric et son histoire de Fuzz

Comme sans doute beaucoup d’entre-vous, j’ai été extrêmement surpris et révolté par cette honteuse histoire d’acteur français qui assigne en justice le site Fuzz (et son propriétaire) pour avoir hébergé un lien renvoyant sur une rumeur publiée dans un blog people : Bonne nouvelle, Fuzz rapporte enfin beaucoup d’argent !

Bien évidement vous vous doutez bien que cet acteur n’est pas un spécialiste du web et qu’il s’est sans doute fait conseillé par une ribambelle d’avocats qui ne cherchent pas trop à comprendre comment le service fonctionne et appliquent les mêmes méthodes que pour les journaux people. Comme le fait fort justement remarqué Pierre Chappaz, c’est comme s’ils attaquaient le propriétaire d’un kiosque à journaux pour les propos ou photos d’un journal vendus en rayon.

Bref, toute cette histoire est lamentable et j’espère sincèrement qu’elle se terminera bien. La suite ici : Fuzz et assignation en justice, ils en parlent.

Allez Éric, on est tous avec toi !

16 commentaires sur “Tous solidaires avec Éric et son histoire de Fuzz

  1. Bonjour.

    Je suis le webmaster de http://www.CroixRousse.Net : un site portail sur mon quartier, avec diverses infos pratiques (horaires, pharmacies de garde, trafic routier, …) et culturelles (les expos, les concerts, …).

    Je gère ce site de façon bénévole (même si j’essaie de le rentabiliser avec un espace pub, qui ne rapporte rien pour le moment).

    J’ai rajouté un espace NEWS, dans lequel je récupère les flux rss d’articles de différents sites (LCI, Yahoo, Metro France, etc …) qui sont déposé automatiquement dans 4 catégories (Lyon, France, Sport et People).

    Ainsi mes visiteurs peuvent en un coup d’oeil voir les dernieres news et cliquer dessus pour accéder à l’article complet (je précise que n’est hébergé sur mon site QUE le titre de l’article et la première phrase avec un bouton suite).

    Ayant affiché la même news que Presse-Citron (en provenance d’un site qui affichait toujours l’article complet mercredi), j’ai reçu mercredi matin la même assignation d’un huissier (même défendeur, même montant, même date).

    Mon site a moins de 1000 visiteurs/jour. La news a été vue 16 fois (dont ? fois par le huissier de la partie adverse)
    Comme moi, nous sommes plusieurs milliers à utiliser des flux rss sur nos différents sites.

    Je pense donc que nous sommes plusieurs centaines (peut-être milliers ?) à avoir reçu cette assignation.

    Si vous connaissez des sites/blogs qui sont dans le même cas, merci de me contacter (ou Presse-Citron) : cela peut être intéressant de croiser nos expériences, voir nos buzz.

    J’ai déjà trouvé 3 sites, mais il est difficile de savoir (par exemple sur mon site, il n’y a rien qui l’indique). La meilleure façon est le bouche à oreille. Je vais poster cette news sur différents sites afin d’avoir des retours d’infos. Encore merci à tous de votre soutien.

    laurent@croixrousse.net

  2. Le référé, c’est le juge de l’évidence. La moindre contradiction (valable) portée contre la partie adverse oblige le juge à « laisser couler ».

    Si le juge du fond avait été saisit, damned, c’était parti pour un méchant rodéo.

    Un avocat un peu au fait des IT devrait facilement tirer Eric de cet anachronisme.
    Tous les « fuzzpeople » pourraient provisionner 1 euros chacun afin de financer la défense, par exemple.

    Il n’empêche, ça fait un peu froid dans le dos cette hyper judiciarisation à tout va.

    L’ultra prudence semble de mise car hormis les avocats, nous sommes presque tous des newbis en matière de droit.

    En cas de crise un peu aigue, on peut se demander si les opinions des uns et des autres ne sera pas préjudiciable à ces uns et ces autres…

    En attendant, cette « affaire » pourrait être le cheval de Troie d’autres histoires. Prions pour que cela n’advienne pas.

  3. Bonjour.

    J’écris un petit mot pour témoigner mon soutien, en mettant toutefois un bémol sur la véracité de ce qui t’arrive Eric, loin de moi l’envie de mettre en doute ta parole.

    T’ayant lu une bonne partie de la matinée, je me dis que :

    – soit cette histoire doit faire jurisprudence en terme de diffusion des contenus RSS, le blogueur ne contrôlant pas le contenu, il faut donc condamner l’emetteur du flux (proportionnellement au nombre d’abonnés why not).

    – soit tu fais une belle campagne de promotion pour ton site, et oui, après tout, nombreux sont ceux qui parle à présent de toi.

    Je ne cherche pas à fâcher, juste à exprimer mon petit point de vue.

    Ce dont je suis sûr, c’est que je remettrai le contenu du dit acteur en ligne, à l’étranger et que je diffuserai le lien.

    Je suis curieux de savoir de qui il s’agit …

    Amicalement.

  4. Bonjour à tous,
    cette affaire est lamentable .. et j’apporte tout mon soutient à ceux qui en sont les victimes. D’autant que je vous trouve d’un calme exemplaire. On a eu vu sur le net des google-bombing, canulars et autres joyeuseries de ce genre pour moins que ça !

    Si toute fois cela se passait mal, je pense qu’un petit bouton paypal pour vous aider financièrement dans cette fâcheuse aventure serait une bonne idée.

    Cela dit, je ne pense pas que la justice soit aussi aveugle, et que ces attaques n’auront pas gain de cause, sans quoi il faudrait non seulement interdire la syndication sur le net par mesure de précaution, mais également les moteurs de recherche et annuaires qui pourraient afficher par mégarde une information « fâcheuse »

    Bon courage à tous.

  5. Tout cela est assez inquiétant…
    A titre d’exemple, depuis le lancement du blog simonsays.fr avec le critique gastronomique François Simon, il y a moins d’un an, nous avons sentis une réelle dégradation dans la liberté d’expression sur les blogs. Attaques, menaces directes ou indirectes après des critiques ou des libres commentaires sur d’autres sites, campagnes de rumeurs après l’élection de notre blog comme meilleur blog média de l’année à la Coupe de l’info de Courchevel…
    Heureusement, journalistes de profession, nous étions habitués à ce genre de pressions. Aujourd’hui, elles jouent sur la faiblesse structurelle des blogs pour obtenir une auto-censure voire une disparition des plus dérangeants.
    Je partage l’avis de Fred G : une mutualisation de défense des bloggeurs serait la solution idéale pour contre-attaquer en justice de tels abus.

  6. Eric a donc été condamné :(

    Une solution pour faire en sorte que cette histoire se termine bien serait de demander à PPR, maison mère d’Yves Saint Laurent (qui fait la pub de son parfum avec Olivier Martinez) de régler l’amende infligée à Eric.
    Ce serait un beau geste, cela leur ferait une bonne pub à peu de frais et éviterait un boycott/blashing bien plus embétant pour eux !

Laisser un commentaire