Sortie de Silverlight 2 et Flash 10

Hasard du calendrier ou guerre des nerfs ? Toujours est-il que Microsoft et Adobe sortent quasiment en même temps une nouvelle version de leur plug-in :

  • Silverlight 2 avec une prise en charge de contrôles-types (ex : DataGrid, ListBox, Slider, ScrollViewer, Calendar…) et d’habillages (skins), une protection avancée de contenu, une amélioration de la performance serveur et un support avancée de fonctions publicitaire (cf. Silverlight sort enfin sa V.2) ;
  • Flash 10 qui propose quant à lui de nouveaux filtres visuels et autres effets 3D, de mailleures capacités d’indexation et une impression plus fidèle.

 

 

fl-sl

Bon… après avoir installé les deux, force est de constater que cette course à la version a ses désavantages :

  • Chrome supporte visiblement très mal ce nouveau Silverlight (sinon ça fonctionne sur IE et Firefox) ;
  • Impossible de faire tourner le module d’upload d’image en Flash sous WordPress.

Rien de très grave, mais il va falloir attendre un peu pour que la retro-compatibilité soit parfaitement assurée.

C’est en tout cas une très bonne chose que nos deux éditeurs tiennent leurs promesse et que cette compétition re-stimule le marché des RIAs. À quand JavaFX 2 et Curl 7 ?

15 commentaires sur “Sortie de Silverlight 2 et Flash 10

  1. Humm, pas d’accord.

    La course aux nouveaux plugins externes laisse de plus en plus de monde sur le carreau.

    Un exemple : les sites de la SNCF, de la Fnac (et bien d’autres), qui ne sont plus accessibles à toute personne qui n’aurait pas mis à jour sa version de Flash, ou qui aurait le malheur d’être sous Linux.

    Ça promet, quand on sait qu’une grande partie des services publics cherche à faire des réductions de coût en passant des parcs informatique sous OS libres.

    Bref : au lieu de faire des plugins qui implémentent toujours plus de fonctionnalité, pourquoi ne pas améliorer la prise en charge des plugins existants pour chaque OS ? Pourquoi ne pas simplifier les plugins (ou les optimiser), afin que les nouveaux marchés (je pense aux smartphones ou aux netbooks) puissent, eux aussi accéder aux contenus riches ?

  2. @ AbriCoCotier > Je ne partage cet avis. Si un service devait attendre d’être parfaitement compatible avec l’ensemble des plateformes / OS, l’innovation serait fortement pénalisée.

    Assurer une compatibilité sur l’ensemble des plateformes coûte beaucoup d’argent et mieux vaut « expérimenter » sur Windows puis déployer par la suite sur Linux / Mac OS.

    /Fred

  3. Sinon, il y a le javascript/xhtml/css/ajax, c’est standards W3C et c’est compatible avec toute les plateforme de ma connaissances…

    Bon, sinon hors troll, flash est très bien implanté et bénéficie de conditions très favorables : prise au sérieux (enfin!) par les grandes DSI, ouverture de plus en plus forte, 3D, écosystème de liaison avec un grand nombre de technologies…

  4. Vivement un comparatif plus exhaustif !
    Microsoft a t il réussi à combler son retard technique (à défault de combler son retard commercial)?

  5. @Fred Cavazza : Je suis d’accord avec ton avis.

    « Expérimenter » sur Windows, je suis tout à fait d’accord, mais cela explique-t-il que les plugins Flash sur Linux soient toujours autant buggés ? Alors que les premières versions de Flash ont au moins 5 ans ?

    Non, je crois qu’il y a une optique délibérée de mettre le moins de capitaux possible pour les portages sur les plateformes non-Windows. Je comprend que la décision soit économique (on privilégie le plus gros marché), et en même temps, je ne la trouve pas très intelligente. La communauté des Linuxiens compte énormément de développeurs, qui auraient pu contribuer davantage au développement de Flash, si un portage propre avait été réalisé.

  6. html c’est standard, mal intéprété sous IE, CSS c’est standard mal interprété par IE et le JS c’est moyennement standard et encore moins interprété par IE. J’ai pas dit que Flash c’etait mieux, mais parfois c’est plus simple. La faute n’est pas aux standards ni à Flash, ne me faites pas dire ça …

  7. @Nicolas F.

    C’est quand même dingue le peu de recul par rapport à l’opensource…! Choisir l’opensource ou du propriétaire, c’est comme choisir entre un pomme du verger et une pomme au magasin: tout dépend du contexte. Un citadin n’aura pas trop le choix à moins de partir en campagne (et donc payer le trajet, prendre du temps, poluer, etc.) alors qu’un campagnard aura tout loisir d’aller cueillir sa pomme dans son jardin (qu’il aura entretenu pendant des années, sans doute en utilisant des pesticides, etc.). Je vous l’accorde cette comparaison n’est pas tout à fait juste.

    Mais faire echo, avez-vous déjà vu des blogers et internaute faire campagne de manière aussi assidue pour remettre en question le postscript??!! format propriétaire d’adobe depuis plus de 20 ans et qui reigne en main de maître sur le prépresse avec un quasi monopole? les RIP, le PDF, les EPS, illustrator, etc. ? Si ce n’est bien sûr Microsoft qui râle dans son coin de ne pas avoir ce monopole là et qui essaye tant bien que mal de fourger ses formats bidons.

    @Fred
    Je ne suis pas tout à fait d’accord sur le « cette compétition re-stimule le marché des RIAs. » Peux-tu nous dire quand Flash s’est reposé sur ses lauriers? Jamais il me semble.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s