10/GUI réinvente le pavé tactile pour remplacer la souris

Depuis le début de la semaine on peut voir tourner une vidéo énigmatique sur un concept révolutionnaire de pavé tactile géant multi-touch qui viendrait remplacer la souris. Remplacer la souris ? Oui tout à fait, car il faut dire qu’en presque 40 ans la souris n’a pas beaucoup évoluée, tout au plus lui a-t-on retiré son fil, sa boule et lui a-t-on rajouté quelques boutons et une molette. Mais j’ai comme l’impression qu’avec le succès de l’iPhone et la généralisation prochaine des terminaux multi-touch, cette dernière va bientôt se retrouver en pré-retraite. À moins qu’Apple et Microsoft ne parviennent à lui donner une seconde vie (cf. Apple to Ship Multitouch Mice With New iMacs Soon et Microsoft Research shows off multitouch mouse prototypes).

Toujours est-il qu’un certain Clayton Miller a décidé de révolutionner notre façon d’interagir avec les ordinateurs en proposant ce concept remarquable  : 10/GUI.

http://vimeo.com/moogaloop.swf?clip_id=6712657&server=vimeo.com&show_title=1&show_byline=1&show_portrait=0&color=00ADEF&fullscreen=1

La base de sa réflexion est de dire que les terminaux multi-touch qui vont arriver sur le marché posent des problèmes ergonomiques en créant des tensions au niveau du bras (pour un écran sur pied) ou du coup (pour un touchbook) :

10GUI_1

Son approche est de remplacer la souris par un gigantesque pavé tactile multi-touch :

10GUI_2

Vous noterez au passage que cette idée de grande zone tactile n’est pas neuve puisqu’on la retrouve notamment sur les palettes graphiques Bamboo de Wacom ou sur l’OLPC :

olpc

Petite différence par rapport aux autres pavés, il propose de remplacer les deux boutons par deux zones de chaque côté :

10GUI_3

Mais sa réflexion ne s’arrête pas là car il propose également d’adapter l’écran de travail (le bureau) à cette nouvelle interface en abandonnant le système de fenêtres multiples qui flottent au profit de fenêtre alignées dans une grande frise à mi-chemin entre l’Exposé de Mac OS et le alt+tab :

10GUI_4

Le bureau ressemble donc à un bureau « traditionnel » avec ses widgets, mais la grande nouveauté vient de l’affichage des doigts à l’aide d’un senseur de proximité qui détecte ces derniers lorsqu’ils sont juste au-dessus du pavé (ici l’utilisateur fait un clic avec son auriculaire) :

10GUI_5

Un clic du doigt sur la zone tactile à droite fait apparaitre le menu des applications et des services (search) :

10GUI_6

En cliquant sur la zone de gauche vous accédez aux fonctions de l’application active (ici un traitement de texte) :

10GUI_8

La manipulation des fenêtres et objets se fait à l’aide de combinaisons : deux doigts pour manipuler un objet dans une application, trois doigts pour basculer d’une application à une autre et quatre doigts pour minimiser les fenêtres d’application et accéder à la fameuse frise :

10GUI_7

En pinçant vos doigts vous réduisez la taille des fenêtres et pouvez accédez à une vue d’ensemble où les fenêtres sont regroupées par application (si plusieurs documents sont ouverts en même temps) et sont illustrées avec des pictos :

10GUI_9

Rien à redire, ce système est redoutable. Même si cela peut vous paraitre déroutant d’abandonner votre souris, imaginez ce périphérique comme un pavé tactile de nouvelle génération :

10GUI_10

Même si ce produit n’existe que sous forme conceptuelle, il faut bien admettre que le concept est très poussé qui pourrait aller de paire avec les bureaux 3D et pourquoi pas les interfaces en relief.

Plus sérieusement je pense que ce concept préfigure ce qu’Apple risque bien de nous sortir avec sa futur MacTablet (cf. Why Apple’s Tablet Will Rock).

Alors, ça vous tente ?

32 commentaires sur “10/GUI réinvente le pavé tactile pour remplacer la souris

  1. Le concept est sympa, par contre il est bien expliqué que les doigts au dessus de la zone sont détectés, et l'action s'effectue au contact, comme une tablette Wacom en somme ?

    Mais tenir 5 doigts en permanence à qq millimètres d'une surface est très rapidement épuisant et douloureux. Avec un stylet on arrive à prendre l'habitude de ces 2 millimètres de hauteur car on peut le caler sur le majeur notamment pour servir de "cale" et l'empêcher de heurter la surface. En revanche tout le reste de la main repose sur la tablette, ce qui n'est pas fatiguant. L'action se lance uniquement avec le stylet et non pas avec toute surface en contact.

    Ici, s'il faut penser à garder ses doigts surélevés comme je l'ai compris, ça risque d'être très très agaçant non ?

  2. Salut,

    Je trouve ce concept assez enthousiasmant.C’est un pad plus grand, tout simplement, le concept est deja bien maitrisé par tous, on est loin de la SF.Reste a inventer de nouveau usages plus poussés que dans la vidéo et faire des tests utilisateurs (genre des gamers de FPS).

  3. @Alex : Nan, les doigts sont pas levés : y posent sur la surface, ce qui fait apparaître les marques, et si t’appuie plus fort ça clique. ‘Fin si c’est pas ça dans le concept, IMHO ça le devrait.

Laisser un commentaire