Rétrospective numérique 2016

La semaine dernière, j’étais à Lorient pour participer à la 11e édition de Web in Lorient. Cette participation a été l’occasion de faire une rétrospective des tendances numériques de l’année. Je vous propose dans cet article de revenir sur les évènements marquants de ces derniers mois, et le moins que l’on puisse dire, est que l’année 2016 a été particulièrement riche.

3d-vintage

Les nombreuses crises numériques

Plus nous avançons dans le temps, et plus les outils, contenus et services numériques prennent une place importante dans notre quotidien. Mais à mesure que nous consommons ces contenus et services numériques, nous commençons à en voir les effets de bord :

Il y a eu d’autres crises en 2016, mais ces quatre-là me semblent être les plus emblématiques, car elles ne sont toujours pas résolues : les cyberattaques vont se multiplier ; les éditeurs n’ont toujours pas trouvé de solution viable à la fin des bannières ; malgré les efforts du gouvernement pour calmer le jeu, le phénomène d’Uberisation n’en est qu’à ces débuts ; et la position ultra-dominante de Facebook ne risque pas de diminuer (surtout au vu des derniers chiffres d’audience), ils continueront donc à imposer leurs propres règles.

Des signaux encourageants

L’année 2016 a donc été marquée par de nombreuses crises, mais tout n’est pas noir au pays du numérique :

  • La folie Pokémon Go, assurément LE phénomène viral de l’été dernier avec plus de 500 M de joueurs et des revenus fracassants (Pokemon Go : 600 millions de dollars de recettes, un nouveau record).
  • Les montants astronomiques des acquisitions (32 MM$ pour ARM, 26 MM$ pour LinkedIn, 9,3 MM$ pour Netsuite, 5 MM$ pour Yahoo…).

Outre cette frénésie de Pokémon, la surenchère des acquisitions est une preuve flamboyante de perspectives de croissance dans le numérique. Et le mercato n’est toujours pas terminé, car il reste encore la potentielle revente de Twitter et l’IPO de Snapchat.

De grands bouleversements dans les médias

Personne ne peut contester l’impact du web sur les médias. Netflix et Spotify sont les exemples qui nous viennent tout de suite à l’esprit, mais l’impact est en fait bien plus profond qu’on ne le pense (Un meta-média pour les dominer tous). Nous avons assisté à de nombreux rachats, dont certains spectaculaires comme celui de Time Warner par AT&T pour un montant de 86 MM$, et le mouvement de concentration ne va pas faiblir, car les médias traditionnels sont sous pression :

Encore une fois, l’année a été rude, mais 2017 le sera encore plus (Social Media Overtakes TV as Main Source of News for 18-24).

Des industries numériques en transition

Ce basculement des médias historiques vers les médias numériques est une des conséquences de la transformation digitale. Mais n’allez pas croire qu’il n’y a que les acteurs historiques qui doivent évoluer, car les innovations technologiques poussent également les acteurs du numérique à revoir leurs pratiques :

J’insiste sur le fait que tout ce qui est décrit plus haut relève de l’évolution (principalement technologique). Et comme cela ne suffisait pas, nous devons également composer avec des ruptures technologiques qui sont arrivées à maturité en 2016.

Des ruptures technologiques

En à peine 10 ans, les smartphones ont complètement redéfini les usages numériques. Ce genre de rupture technologique n’arrive cependant pas souvent. Quoi que… un certain nombre d’avancées significatives cette année me font penser que les prochaines révolutions sont en cours :

Oui je sais, ça fait beaucoup de révolutions annoncées, mais les innovations sont là et les progrès bien réels.

Préparez-vous pour une année 2017 encore plus disruptive

Tout ceci nous amène immanquablement à parler de ce qui va se passer en 2017. A priori, sauf grosse surprise, il n’y aura pas d’innovations fracassantes, car nous allons avoir fort à faire avec celles qui sont en train de monter en puissance. L’année prochaine sera donc logiquement placée sous le signe de l’appropriation et de la rationalisation : faire le tri et mettre en oeuvre les innovations qui sont les plus pertinentes pour vos clients et votre business.

innovations-2016

Pour bien aborder l’année prochaine, j’ai inclus dans ma présentation un certain nombre de conseils :

  • Prendre conscience des enjeux de la société numérique dans laquelle nous vivons aujourd’hui (il existe pour cela des séries TV d’une grande perspicacité, comme Mr Robot ou Black Mirror) ;
  • Tester les nouvelles expériences offertes par la réalité virtuelle ou la réalité augmentée (notamment à travers des applications mobiles comme Blippar ou ThirdEye) ainsi que les intelligences artificielles (Google’s amazing AI experiments let you play with neural networks) ;
  • Comprendre les nouveaux usages liés aux chatbots (ceux qui sont disponibles dans votre application de messagerie préférée), aux assistants personnels (installez donc Google Allo) ou aux plateformes de contenus de nouvelle génération (vous n’échapperez pas à Snapchat Discover).

Rassurez-vous j’aurais l’occasion de revenir là-dessus lors de mon article de prévisions qui sera publié pour la fin de l’année.

Pour avoir accès au diaporama et à la vidéo de mon intervention, ça se passe ici :

Une réflexion sur “Rétrospective numérique 2016

  1. J’aime beaucoup la partie sur la baisse d’audience des supports publicitaire traditionnels (TV, presse papier), cependant la presse écrite dispose également de versions numériques (où la souffrance se niche dans les bloqueurs de publicité). Mais, quid de la radio ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s