YouTube et MySpace sur votre mobile

Si l’année 2006 a été l’année de la vidéo en ligne, l’année 2007 sera l’année du mobile. Du moins l’année du renouveau des services mobiles, car avouons-le : on ne peut pas dire que les services mobiles mobilisent les foules (du moins pas autant que les services liés au web 2.0).

Alors attention pas de polémiques, je ne suis pas en train de vous dire que le marché des services mobiles stagne, mais plutôt de prédire une accélération dans la croissance. Et ceci pour plusieurs raisons :

  1. Malgré le succès mitigé de la 3G (sur laquelle je me suis déjà exprimé ici : Visiophonie et 3G, ça marche et après ?), l’amélioration de la bande passante (nous en sommes maintenant à la 3,5 G) et des terminaux nomades (Smartphone, PSP, DS…) va progressivement faire migrer une partie de notre utilisation des services en ligne vers une utilisation en situation de mobilité (à ce sujet je vous recommande ce précédent billet : Ne confondez plus internet mobile et internet en situation de mobilité) ;
  2. De grosses évolutions sont à prévoir au niveau de la couche software des terminaux mobiles avec l’apparition d’interfaces riches mobiles ainsi que de widgets mobiles (voir à ce sujet ce précédent billet : Les leçons à retenir de Mobile 2.0) ;
  3. Les grands acteurs s’apprêtent à envahir les terminaux mobiles comme YouTube et MySpace ;
  4. Les poids lourds de l’internet semblent également prêt à rentrer dans la danse avec notamment un smartphone Google / Orange ainsi que l’iPhone.

Bref, l’année 2007 va être très intéressante pour ce qui touche à la mobilité. On peut dire que cette révolution mobile probable s’est faite attendre. Je me souviens avoir rédigé en Août 2000 un livret blanc sur l’internet mobile dont les prévisions étaient… très optimistes (certains d’entre vous l’ont peut-être lu ;-)).

Toujours est-il que j’attends avec impatience de voir comment les usages mobiles vont évoluer et surtout s’intensifier : Quels types d’applications ? Auprès de quelle audience ? Quelles stratégies pour les opérateurs et constructeurs ? Quelle place pour les contenus générés par les utilisateurs ? Quid de la VoIP (VoWi-Fi) ? Quelles complémentarités avec les services en ligne traditionnels ? Quels impacts sur les campagnes de communication ? Comment vont réagir les autres acteurs (Yahoo!, Ebay, Amazon…) ?

Un commentaire sur “YouTube et MySpace sur votre mobile

  1. Bonjour, tout d’abord un grand merci pour tous ces éclairages que vous m’apportez… Ensuite, j’aimerais savoir s’il existe une URL pour télécharger le livre blanc dont vous parlez dans ce billet. Enfin, je suis plus que d’accord en ce qui concerne l’internet en situation de mobilité. Amicalement, LUDOVIC G.

  2. OK, Fred, ok. Je suis d’accord avec cette vision du mobile. Mais pas pour tout de suite… Pourquoi ? Et bien parce qu’avec le coût actuel des abonnements 3G, en tant qu’utilisateur lambda, je dis « non merci ». Le jour où ils nous sortiront des vrais abonnements illimités à des prix abordables, à ce moment là, à mon avis, la révolution sera en marche. En attendant, je reste sceptique, bien que je souhaite que ton post soit vrai.

  3. Je ne sais pas si tu connais l’EBG mais c’est un des thèmes phare de l’année prochaine en effet ! Je pense que pas mal de start up vont se créer autour des nouvelles possibilitées offertes par le haut débit mobile et le bon en avant que l’on a fait avec le « web 2 ».

  4. Pour avoir travailler dans le mobile il y a quelques mois, j’ai vu une évolution assez importante des technologies au cours de l’année 2005. En effet, en un an, on est passé de simples sites WAP (équivalent aux sites webs d’il y a 10ans) à des applications beaucoup plus lourdes incluants la vidéo. En 2005, on ne parlait que de Visio et de 3G. En 2006, c’est au tour du Web 2.0. En 2007, mon impression est que les développements et l’effet ‘marketing’ se porteront surtout sur les applications mobiles.

  5. Sérieusement, j’ai entendu dire que 2007 allait être le chant du cygne pour la blogosphère… Qu’en pensez-vous ? Cédric (Rsite bis)

  6. Suite et fin de la fin des blogs : Extrait su site de Gartner http://www.gartner.com/it/page.jsp?id=499323 : Blogging and community contributors will peak in the first half of 2007. Given the trend in the average life span of a blogger and the current growth rate of blogs, there are already more than 200 million ex-bloggers. Consequently, the peak number of bloggers will be around 100 million at some point in the first half of 2007. Cédric (RSite ter)

  7. la DS n’est pas encore au top pour internet, il suffit de voir les limitations d’opera: pas de flash pas de sauvegarde de profil et j’en passe.

  8. Effectivement, le WAP a dû mal à décolleR.Je pesne que quelques applications vont se développer très prochainement notamment celles de l’accès au WAP. Par exemple, le code-barres ou « tag » permet d’accèder facilement au WAP. Il est vrai que la 3.5 G arrive sur le marché et que cela ne fait pas pour autant décoller le amrché du WAP puisque le clavier est moins ergonomique que celui d’un ordinateur quelqu’il soit. Le code-barres est un bon moyen d’evincer ce frein mais encore faut-il que l’utilisateur ne soit pas perdu entre les différents fournisseurs de codes-barres. Le mieux serait d’avoir une seul logiciel capable de lire le codes-barres mais qui permettrait une fois décodé de savoir qui est le « provider du code-barres ».La presse aujourd’hui essaye d’utiliser ces codes-barres mais le clietn s’y perd puisu’il y a différentes applications et qui ne décodent que leurs propres codes-barres. Ainsi, nous tenons une belle et utile technologie dans le code-barres encore faut-il que les opérateurs y mettent du leur pour embarquer une seul et unique application qui pemrettent de lire tous les types de codes-barres.

  9. La montée en puissance des réseaux sociaux mobile montre bien que le futur est et sera au tout portable, une prédiction qui pourrait se révéler juste mais peut etre pas pour cette année… Qui vivra verra :)

Laisser un commentaire