Et ton skate fait BOOOOOOOM !

Souvenez-vous, il y a quelque temps je m’insurgeais contre une vidéo virale pour une célèbre marque de fringues de surf (cf. Les dérives du marketing viral). Je souhaite aujourd’hui vous présenter une autre vidéo virale (un teaser) qui met également en scène des jeunes en baggy qui glissent et des grosses explosions :

http://www.dailymotion.com/swf/x493m6

Dès le premier visionnage je suis resté comme hypnotisé par ces images superbes : les prises de vue sont magnifiques (tout en slow motion), les skateurs sont fortiches, les explosions sont très spectaculaires, la musique est envoutante… Bref, c’est du très bon travail mais qui ne fait pas dans l’ambigüité (rien de fake dans tout cela).

Moralité : le viral est une affaire de pros, il faut de l’ambition, du talent et des moyens.

La surenchère des campagnes virales

Visiblement un nouveau palier vient d’être franchi dans les pratiques de campagnes virales. Jusqu’alors la campagne de buzz qui m’avait le plus impressionné était celle du Nissan Qashquai (cf. Très belle campagne de marketing viral pour Nissan) : de l’ambition, des moyens et du talent.

Et me voilà bluffé par une nouvelle campagne en cours de gestation pour un nouveau service du nom de zaOza.

Tout commence la semaine dernière avec l’annonce du lancement prochain par Vivendi d’une plateforme de téléchargement multi-accès. D’après le patron de Vivendi, ce nouveau service sera « magique« .

Vient ensuite une première vague de teasing où le personnage de David Blaine est associé au projet : MagicTeaser. Je précise que David Blaine est un personnage fictif qui a été popularisé via YouTube (près de 11 millions de visionnages) par ses prestations de street magic :

DavidBlaine

 

Et là ce soir je reçois un email m’informant que les protagonistes de cette vidéo m’ont envoyé un message :

http://www.magicteaser.com/fredcavazza/flvplayer.swf?file=http://www.magicteaser.com/fredcavazza/video.flv&image=http://www.magicteaser.com/preview.jpg&autostart=false

Trop fort ! Non seulement ils se « payent » des stars US de la viralité qu’ils font venir à Paris mais en plus ils leur demandent de faire des petits coucous personnalisés à quelques blogeurs (car je ne suis pas le seul).

Voilà donc un potentiel cas d’école de marketing viral avec une belle preuve de la course à l’armement que se livrent les annonceurs pour sortir du lot et grappiller des parts d’audience. Il est certain qu’à côté de cette artillerie lourde les communiqués de presse envoyés en masse font pâle figure…

MAJ (19/11/2007) : La suite de ce teasing est ici avec l’apparition d’un nouveau personnage : Le frenchy s’affiche sur la fesse de David Blaine!

Mini Cooper S : une campagne multicanal numérique

Les campagnes multicanal vous connaissez ? Mais si enfin, ce sont ces campagnes qui sont diffusées sur plusieurs supports : TV, print, affichage et web. Je souhaite vous faire découvrir ce matin un nouveau type de campagne : la campagne multicanal numérique avec une diffusion sur le web, sur YouTube (devenu un média à part entière), sur messagerie instantanée et sur Second Life.

Et c’est Mini USA qui ouvre le bal (enfin c’est la première du genre que je vois). Le dispositif prévoit ainsi :

  • un site dédié (Hammer & Coop) avec une mini-série mettant en scène un personnage loufoque (Hammer) ;

Mini_Hammer

  • des vidéos des épisodes de cette série qui sont diffusées sur YouTube ;
  • des icônes à l’effigie de Hammer à utiliser sur votre logiciel de messagerie instantanée, de même qu’un générateur de pseudo ;
  • une île dédiée dans Second Life où vous pouvez retrouver l’avatar de Hammer.

HammerCoop_SL

Le plus intéressant dans cette campagne est la capitalisation de la notoriété du personnage de la mini-série. A votre avis, vont-ils en faire une pub TV ? Un film ? (via Milions of Us)

Connaissez-vous les User Generated Denunciations ?

Après le User Generated Content (le contenu généré par les utilisateurs) et le User Generated Advertising (les publicités générées par les utilisateurs), voici les User Generated Denunciations (les dénonciations générées par les utilisateurs).

Il faut croire que c’est une nouvelle mode en devenir et que la première déclinaison concerne les voitures mal garées : I Park Like An Idiot.

ParkIdiot

Le principe de ce service est de permettre aux utilisateurs de publier leurs photos de voitures mal garées. Là où le concept est intéressant, c’est que pour pouvoir être publiée, la voiture fautive doit être marquée à l’aide d’un autocollant vendu sur le site :

Un exemple de voiture mal garée

Tout ça me fait un peu penser au très vénérable Mullets Galore, pas vous ?

Les dérives du marketing viral (bis)

Suite à un précédent billet publié sur ce sujet, j’ai découvert ce matin ce petit film viral qui me fait à nouveau réagir :

Est-ce que vous pensez sincèrement que c’est un bon exemple pour la jeunesse ? Selon moi, surfer (sur la mer ou sur la neige) c’est avant tout savoir respecter la nature. Mais là, que nous dit ce film : si vous vous emmerdez, jouez donc avec un peu de dynamite. Non mais franchement, est-ce que vous ne trouvez pas que c’est une attitude incroyablement irresponsable de la part de la marque qui est à l’origine de cette campagne (Quiksilver) ?

Je doute fortement que des valeurs positives soient associées à cette vidéo. Je veux bien croire que cette marque est en perte de vitesse auprès des plus jeunes et qu’elle cherche (désespérément) à rajeunir son image en jouant sur le sport extrême, mais là je me refuse à cautionner de telles pratiques, c’est lamentable.

A la limite, si vous êtes une toute petite marque, vous pouvez éventuellement exploiter des vieux filons (comme le sexe), mais vous pouvez également jouer sur l’humour.

J’ai beaucoup apprécié la campagne virale de Nissan qui, même si elle met en scène des comportements routiers extrêmes, sait jouer sur l’humour pour faire comprendre qu’il s’agit de fiction et non de la réalité.

Par contre, je ne vois aucune excuse qui puisse jouer en la faveur de cette campagne à la con pour Quiksilver.

Et vous, partagez-vous mon avis ou est-ce que je résonne comme un vieux grincheux ?