2007, l’âge d’or pour les interfaces de nouvelle génération

Encore une prédiction : L’année 2007 sera une année faste pour les concepteurs d’interfaces. Nous allons en effet être les témoins d’une grande frénésie de l’innovation autour d’interfaces de tout types.

L’avènement des interfaces riches

Ils étaient hype en 2006, ils deviendront banals en 2007, les RIA vont nous envahir et nous n’en avons pas encore exploité tout le potentiel. De même, les RDA devront commencer à voir le jour, mais j’ai déjà eu de nombreuses occasions d’en parler donc je n’insiste pas.

Le renouveau des interfaces mobiles

Entre l’iPhone d’Apple et la version 2 de Yahoo! Go, l’interface va être le prochain terrain de bataille des grands acteurs mobiles, et attendez un peu que les rumeurs du Google Phone se confirme…

Il y a fort à parier que le rythme des innovations va encore s’accélérer avec l’apparition de widgets mobiles et autres Rich Mobile Applications.

Vers la télévision 2.0

Le salon et la sacro-sainte télévision va également bénéficier des interfaces innovantes de l’Apple TV et du Windows Home Server. Ces deux nouveaux entrants iront concurrencer l’ancêtre Tivo, et peut-être bien que Free va nous sortir une Freebox V6 révolutionnaire…

De nouvelles interfaces 3D

Même les interfaces des mondes 3D vont devoir s’améliorer pour pouvoir recruter toujours plus de membres. Second Life (encore lui ?) apporte déjà des choses très intéressantes avec ces menus en forme de camembert (pour une discussion d’experts à ce sujet ça se passe ici : The Pros and Cons of Pie). Il faudra également surveiller les futurs évolution de Google Earth (qui pourrait bien fusionner avec Orkut pour former le premier réseau social en 3D, mais c’est une autre histoire).

Bref, tout ça pour dire que les interfaces que nous avons connût vont progressivement être remplacés par des choses plus sexy et surtout plus simples, qui s’en plaindra ?

Un commentaire sur “2007, l’âge d’or pour les interfaces de nouvelle génération

  1. D’accord avec toi: ca va bouger côté interfaces en 2007. D’un côté, je suis très enthousiaste à l’idée de découvrir de nouvelles idées côté web. De l’autre, je suis plus réservé côté desktop: RDA, Apollo, Widgets, Vista sont intéressants techniquement, mais j’ai peur que l’on perde la consistence qu’est censé apporter l’OS. La demo d’ebay utilisant Apollo est plutôt bien; le nouveau Y! Messenger sur Vista me donne vraiment envie… Mais quand l’ensemble des applications offline auront un look&feel différent, on risque d’avoir des bureaux plutôt inutilisables… Si le web, c’est une appli par fenêtre, le desktop, ce sont tout plein de fenêtres qui se superposent… On se doit donc de garder une certaine cohérence.

  2. il faut croire que coté interface, ça va allez beaucoup plus vite que prévu, vista n’est pas encore lancé que Microsoft décide de le promouvoir par une interface riche. C’est pas encore Vista avec aéro et « tout » les progrès coté désign, on dirai plutôt Windows XP avec un thème Vista (et encore). D’autres interfaces sont déjà proposés sur le web et elles ressemblent beaucoup plus à Windows Vista! Mais bon quand c’est microsoft qui s’y colle… le lien : http://www.windowsvistatestdrive.com/ Compatible: IE 6++ (pour ne pas changer)

  3. Tiens, billet assez drôle car c’était au coeur d’un de nos débats internes ce matin. Je suis plutôt d’accord dans l’ensemble, mais j’ai une remarque qui n’est peut-être pas pertinente. A l’heure où la mode est à l’ajax et à l’interface riche, où la vidéo et le multimédia s’intégre de mieux en mieux à notre espace web, plus personne ne parle d’IA. L’intelligence artificielle pourrait être une véritable évolution dans la navigation, la recherche d’information, l’interface. J’avais déjà vu un site de tourisme qui proposait un assistant virtuel qui, en lui posant nos questions, nous guidait au fur et à mesure dans le choix de notre séjour. C’était il y a 2 ou 3 ans, je ne me souviens plus du nom, mais ça paraissait prometteur. Depuis plus rien. Qu’en pensez vous ? PS : Yahoo a racheté MyBlogLog.com

  4. L’IPhone est intéressant dans la mesure où il met la barre assez haute au niveau de l’ergonomie j’ai l’impression. Windows, pour changer, est véritablement insupportable (je vais pas faire 20 lignes pour argumenter). Mais à mon avis on ne va pas avoir de vraies avancées tant qu’il n’y aura pas de normalisation au niveau du matériel. Par exemple si le Yahoo!Go ne marche que sur 4 téléphones (comme je crois l’avoir lu) ça ne sert pas à grand chose. Par exemple mon téléphone est théoriquement surpuissant mais ultra spécifique. J’ai tenté les logiciels de SIP: aucun ne s’interface correctement et chacun à sa façon. C’est quand même dommage (et j’ai dit que je ne parlais pas de windows… >( ).

  5. Entièrement d’accord avec Fred. Comme je dis toujours : « The CHI is the limit » (j’aime bien le joke et surtout, c’était la baseline de CHI 99). Traduction : « l’Interaction Homme-Machine fixe la limite. Ce qui me semble le plus intéressant dans la démo du iPhone par Jobs, c’est qu’elle démontre que la nouvelle interface mise au point par Apple simplifie d’abord et surtout la « killer app » du cellulaire : téléphoner ! S’il n’y a pas d’embrouille dans la démo, si le mix de Multi-Touch, de « gestures » et de feedback visuel/sonore que l’on y voit marche aussi bien qu’il en a l’air, alors cet iPhone va faire un tabac. Non seulement parce qu’il rend possible l’intégration de tout un tas de fonctionnalités (et je te mail une photo pendant la communication téléphonique…). Mais encore parce que cet iPhone m’a bien l’air d’être tout simplement le téléphone le plus pratique du monde. Je me répète : faut voir le produit réel… Une dernière chose : l’iPhone montre à merveille que ce qui fait une interface révolutionnaire, c’est une conception globale, reposant sur de subtiles relations entre du logiciel qui déchire et toutes sortes d’aspects matériels parfois très subtils. La présence des fameux trois capteurs dans le iPhone est par exemple essentielle. Le fait que l’écran tactile soit inhibé dès qu’on porte l’engin à l’oreille est un exemple de détail qui tue. Ainsi, comme l’explique par exemple l’excellent David Pogue dans le NYT (BTW, le meilleur journaliste de sa catégorie et le seul qui puisse se vanter aujourd’hui d’avoir joué une heure avec un iPhone), Apple aurait trouvé la bonne « surface » : pas trop glissante, pas trop rugueuse, sur laquelle les traces de doigts ne sont pas trop visibles… La seule vraie mauvaise nouvelle que j’ai repérée, donnée par Pogue : il trouve le clavier pas génial (« Typing is difficult »). Il semble que le feed-back soit seulement visuel, et pas sonore, ce qui m’étonne. Mais d’ici juin, il peut se passer bien des choses…

  6. pour une discussion d’experts à ce sujet ça se passe ici : The Pros and Cons of Pie Je pense que je suis un expert à menus en forme de camembert comme je suis un expert à francais. :) (ie- I’m not an expert in these menus, nor french) Some other signs of the next generation of User Interfaces: -The BlackBerry « Pearl » aka, a trackball. Not a new concept by any means, but getting this on phones in place of the d-pads will help out any phone not running a touchscreen (the iPod and the Treos are all I can think of that do) Hopefully with Apple getting involved in the mobile/phone market, there will be a focused effort on « user experence » instead of « feature laden » handsets that are just hindering our use. This should lead to some break throughs in how we use our UIs.. to me- that would be the real « new age » of interfaces. -Eddie (User Centered Moderator)

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s