Rachat de Symbian par Nokia : le monde du mobile à nouveau bouleversé

La nouvelle est tombée cette semaine : Nokia rachète Symbian (un consortium dans lequel sont présents des acteurs comme AT&T, LG Electronics, Motorola, NTT DOCOMO, Samsung, Sony Ericsson, STMicroelectronics, Texas Instruments et Vodafone. Ce rachat est d’autant plus intéressant que Nokia a décidé d’ouvrir le code source de ce système d’exploitation mobile (d’ici 2 ans) : Nokia Acquires Symbian, Opens It Up.

Voilà un authentique tremblement de terre dans le monde du mobile puisque Nokia coupe l’herbe sous les pieds d’Android (le système d’exploitation mobile de Google) et de LiMo (un consortium de constructeur visant à développer un OS mobile open source). Cette annonce arrive en plus au mauvais moment pour Google qui vient d’annoncer un retard dans la livraison de son Os mobile : Google’s Android delayed; too late to compete with iPhone?.

iPhone ? Qui a parlé de l’iPhone ? En fait un peu tout le monde. Car si à la base l’iPhone était un produit de niche, les ambitions d’Apple pour l’iPhone 2 sont maintenant beaucoup plus importantes (avec une commercialisation dans 65 pays), ce qui fait de la perle d’Apple un concurrent très sérieux pour les autres constructeurs qui jusque là se faisaient très discrets mais rigolaient bien dans leur coin puisque qu’ils faisaient un volume bien supérieur. Bref, la bataille risque d’être sérée : Symbian, iPhone & the New Mobile Reality.

Reste encore à Symbian de redorer son blason et de séduire les foules avec une interface un peu moins austère. Mais heureusement, Adobe est là avec son Open Screen Project pour généraliser l’usage des interfaces riches mobiles : Mobile RIAs – getting more exciting thanks to Nokia and Symbian.

Donc si l’on récapitule, ça nous fait 4 acteurs de taille sur le marché des OS mobiles : Nokia avec Symbian, Google avec Android, Apple avec l’iPhone 2 et Microsoft avec Windows Mobile. Pour vous y retrouver, je vous recommande cet article : The State of Open Mobile OS.

Force est donc de constater que Microsoft est encore une fois le plus discret de la bande. Mais peut-être nous réservent-ils des surprises… des surprises comme le rachat de MobiComp, un service de synchronisation tout à fait intéressant et en droite ligne avec le chantier Live Mesh (cf. Microsoft to Acquire Mobicomp: Watch for These Cool Mobile Features).

8 commentaires sur “Rachat de Symbian par Nokia : le monde du mobile à nouveau bouleversé

  1. salut,
    pourquoi nokia a til racheté les 52% qui lui manquaient dans symbian ? pouquoi maintenant ? tout simplement que la menace android se précise , et il n’est pas question de retard sur le lancement des premiers terminaux sous android
    confirmé par le CEO d’HTC cette semaine.
    Au contraire le fait que nokia ouvre son OS symbian , ne fera que mieux démontrer les qualités intrinsèques de Google Android…et c’est bon pour la concurrence.

    http://gphone.news.free.Fr

    @+

  2. Il ne faut pas tout mélanger.
    symbian est un OS, l’iphone est un produit qui vraissemblablement fait tourner l’OS freeBSD. Je me fais du soucis quand à la capacité d’adobe à rendre symbian aussi beau et fluide que le « X » de l’iphone.
    En revanche, la communauté va très vite régler ce problème.

    On peut parler à ce sujet parler du framework openGL-ES ES pour système embarqué, et des puces coprocesseur graphiques embarquées via et ati. De belle promesses en matières de graphisme, puisqu’un linuxPhone pourrait très facilement afficher des bureaux 3D… à suivre

  3. en effet, quelques approximations dans l’article: mobile os, et mobile os open ne sont pas forcement la meme chose. Ils sont encore minoritaire sur le marché du mobile.

    de toute facon Symbian etait deja le fer de lance de Nokia depuis un petit bout de temps, donc cela ne va vraisemblablement pas changer grand chose. si cela va plutot pousser les autres acteurs (Motorola, Samsung, etc…) a trouver une solution alternative viable….

    maintenant, vu du developpeur, peut importe qu’il soit ouvert ou pas, open source ou pas. Ce qui importe, c’est la capacité d’interaction avec l’os (le fait qu’une application soit bien integré ou pas, et pas relegé au 3 eme niveau), les outils de dev, la portabilitée, etc….

    Et la, beaucoup reste a faire, puisque les environnement mobile n’ont jamais ete autant fragmenté que maintenant….

  4. Nokia a eu la bonne réaction en se préparant à l’arrivée prochaine de Google sur le marché des OS Mobile. Pour éviter que Google duplique son succès Internet, sur le mobile, Nokia prépare et affûte ses armes.

    Je pense que ce rachat se place totalement dans l’optique dans laquelles s’est placée Nokia depuis quelques années à savoir être fortement présent sur les services et contenus sur mobile (cf les récents lancements de la plateforme de téléchargement Nokia Music Store, de jeux Nokia N-Gage, de système GPS Nokia Maps, …)

  5. L’iphone n’est pas du tout dans le même schéma. ‘une part Apple n’a pas du tout l’intention d’ouvrir son OS et justement compte bien rester en propriétaire. Apple vend un et un seul mobile couplé à itunes. Là ou Symbian tourne sur plusieurs téléphones tout comme Windows mobile.
    Sinon on parle beaucoup d’open source mais on en voit pas la l’ombre d’un début d’ouverture du code.
    Androïd n’est pas du tout Open source pour le moment et Symbian le sera dans 2 ans, autant dire une éternité dans le monde des mobiles.
    Tout simplement ça fait bien de se dire OpenSource. Je trouve d’ailleurs limite limite de parler d’Open Source au sujet d’Androïd. Ce n’est pas parce que vous publiez un sdk et une api que vous êtes OpenSource. Nokia et symbian prenne donc la même stratégie. Communiquer sur là dessus pour attirer du monde, mais en fait faudra attendre. Je m’étonne que personne ne s’insurge contre ce phénomène.
    Bref Symbian tente intelligemment de contrer Androïd en se positionnement sur la même stratégie et l’iphone continue sont bonhomme de chemin avec un produit fashion et un OS magnifique (j’ai un Palm Tréo 680 c’est pour dire).
    La grosse inconnu c’est Microsoft et son Windows mobile vieillissant. Windows Mobile 7 ne propose rien de nouveau et surtout IE mobile est complètement à la ramasse par rapport à Safari et même Opera mobile. Car la bataille concerne aussi et surtout les navigateurs.

Laisser un commentaire