Des applications mobiles aux écosystèmes mobiles

Il fut un temps où les applications natives étaient la voie royale pour accéder au portefeuille des mobinautes. Mais ça, c’était avant… avant la saturation des app stores et écrans d’accueil, avant les progrès réalisés par les PWA, avant les assistants numériques, super apps et mini apps. Avec les annonces récentes sur le retour des widgets et les applications fragmentées, les marques et organisations ont à leur disposition un éventail complet d’alternatives très crédibles aux sempiternelles applications mobiles. L’occasion pour moi de rappeler que l’important est le contenu (le service rendu) et pas le contenant (l’application mobile ou équivalent).

Lire la suite « Des applications mobiles aux écosystèmes mobiles »

Compte-rendu Chine #1 : usages mobiles

J’entame une série de comptes-rendus sur mon voyage en Chine. Un voyage fabuleux, qui m’a donné l’occasion d’avoir un aperçu sur le futur, notamment en matière d’usages mobiles, de distribution et d’intelligence artificielle. Je vous livre dans cet article mes observations de la façon dont le smartphone a révolutionné la vie quotidienne de centaines de millions de Chinois.

Lire la suite « Compte-rendu Chine #1 : usages mobiles »

Avec la maturation des usages mobiles, les marques doivent proposer des expériences plus variées

Saviez-vous que l’app store d’Apple a été lancé il y a presque 10 ans. À cette époque, l’iPhone n’était pas encore compatible avec la 3G, c’est dire ! En 10 ans, le marché des applications mobiles, et de la mobilité en général, a connu une croissance spectaculaire. Croissance dont les annonceurs ont essayé de tirer parti en lançant leur propre application. Nous sommes en 2018, il y a plus de 2 M d’applications dans les stores et 2/3 des mobinautes ne téléchargent plus d’applications. Pourtant, les annonceurs refusent toujours de remettre en cause leur approche et passent à côté de nombreuses opportunités. Un acharnement insensé, car comme le dit fort justement Albert Einstein : « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

3D-parrot

Lire la suite « Avec la maturation des usages mobiles, les marques doivent proposer des expériences plus variées »

Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives

Le débat sur le choix entre applications natives et site web mobile est quasiment aussi ancien que les smartphones. Il faut dire que le choix est complexe et que les solutions alternatives gagnent en sophistication tous les ans (sites web progressifs puis adaptatifs, applications hybrides puis semi-hybrides). Introduites pas Google en 2016, les Progressive Web Apps étaient censées proposer une solution viable, mais elles soufraient d’une faible compatibilité avec les iPhones. Avec les annonces faites par Apple, Mozilla et Microsoft le mois dernier, la situation a complètement changé. L’occasion pour moi de revenir sur ce sujet.

LOLcat-smartphone.jpg

Lire la suite « Pourquoi les Progressive Web Apps sont la seule alternative viable aux applications natives »

Les sites web sont-ils en voie de disparition ?

À une époque pas si lointaine, le seul moyen de toucher un consommateurs via internet était de mettre en ligne un site web. Certes, il y a bien eu des tentatives pour moderniser les sites (cf. 10 ans d’évolution des interfaces web au service de l’expérience utilisateur), mais l’essentiel des efforts à fournir par un annonceur était concentré sur son site web, le reste étant dépensé dans la création de bannières. Depuis, les smartphones ont envahi le monde, de même que les bloqueurs de bannières, les plateformes (Facebook en tête), les chatbots, les casques de réalité virtuelle, les intelligences artificiellesLe paysage numérique d’aujourd’hui ne ressemble plus du tout à ce qu’il était il y a 15 ans, car les usages sont complètement différents. De ce fait, une marque ou un distributeur ne peut plus se contenter d’un schéma de présence où son site web occupe une position centrale.

lolcat-computer

Lire la suite « Les sites web sont-ils en voie de disparition ? »