Rétrospective sur mes prédictions 2016

Même si nous n’avons pas encore vu le moindre flocon de neige, du moins à Paris, la fin de l’année approche, donc l’heure de faire des prédictions pour l’année à venir. Je préfère parler de « prédictions » plutôt que de « tendances », car elles sont issues de mon ressenti et non d’une analyse rationnelle et chiffrée. Mais avant de vous livrer ma cuvée 2017, je vous propose dans un premier temps de faire le point sur les prédictions de l’année dernière.

predictions.jpg

La montée en puissance des sites statiques

On en parlait beaucoup l’année dernière et plus… plus rien ! La principale raison de cette accalmie est que passée l’effet de nouveauté, viennent les premiers benchmark (Top Ten Static Website Generators), puis les premiers grands retours d’expérience (Using A Static Site Generator At Scale: Lessons Learned), les premiers avis négatifs (7 Reasons NOT to Use a Static Site Generator) et finalement le consensus s’établit sur une solution (Jekyll) qui doit petit à petit mûrir pour arriver à s’implanter durablement sur le marché. Voilà où nous en sommes aujourd’hui sur le sujet. Je me suis certainement emballé, donc non, je ne parlerais pas des headerless CMS dans mes prédictions 2017.

Pertinence : faible.

La templatisation du web

Avec les nouvelles versions de Boostrap et Foundation, les frameworks front-office sont plus performants que jamais. Du coup, il y a un phénomène de spirale ascendante : plus ils sont populaires et plus ils sont améliorés (car la communauté s’implique) et plus ils sont téléchargés (Bootstrap’s Popularity Grew 1,000% in 3 Years). Aujourd’hui, Bootstrap est utilisé par 14% des sites web (source 1, source 2), ce qui est considérable. Donc oui, la templatisation du web est en cours, et elle s’accélère à mesure que les usages basculent sur les smarpthones.

Pertinence : très bonne.

La fin des applications mobiles de marque

Nous sommes à la fin de l’année 2016, et la lune de miel des annonceurs avec les applications mobiles est définitivement terminée. Le phénomène d’app fatigue n’est plus à prouver dans la mesure où 2/3 des mobinautes ne téléchargent plus d’applications mobiles (source :  MMA France). Les annonceurs se tournent maintenant vers les progressive web apps (PWA pour les intimes) ou vers les chatbots (Chatbots et assistants personnels façonnent le web de demain).

Pertinence : bonne.

La revanche des SMS

Je croyais vraiment à un retour sur le devant de la scène du SMS, notamment à travers les chatbots, mais que nenni, c’est définitivement Facebook Messenger qui s’impose comme l’application de messagerie de l’année. Mais les choses pourraient changer progressivement avec RCS, la nouvelle norme popularisée par Google (Avec Jibe, Google prépare la succession du SMS) et qui commence à être déployée dans certains pays (Rogers rolls out Google’s RCS messaging to Android users in Canada).

Pertinence : faible.

L’arrivée à maturité de la réalité virtuelle

Sur ce coup-là aussi je m’étais un peu emballé (On se calme, la réalité virtuelle n’est pas encore une réalité de marché). Qu’à cela ne tienne, si ce n’est pas pour cette année, ça sera pour l’année prochaine (2017 sera l’année 1 de la réalité virtuelle).

Pertinence : moyenne.

L’avènement des Datex

Les données sont omniprésentes dans tout ce qui touche au numérique, que ça soit à des fins publicitaires (ciblage), marketing (segmentation), budgétaires (calcul du ROI et arbitrage) ou purement statistiques. Avoir des données fraiches est clairement un enjeu stratégique pour les entreprises, de même que la capacité à les traiter (So you have the data. Now what?). De nouvelles pratiques se développent autour de la donnée (The five fundamentals of data-driven marketing), de même que de nouvelles solutions (What is a Customer Data Platform?), et même de nouvelles peurs (Le business secret des data-brokers) ! Nous n’en sommes qu’au tout début de la grande bataille de la donnée, attendez-vous à de gros mouvements de concentration pour tout ce qui touche à la collecte, l’agrégation et l’exploitation.

Pertinence : bonne.

La généralisation de l’achat programmatique (TV et outdoor)

Aucun progrès de ce côté-là, le législateur interdit toujours le ciblage publicitaire sur la TV linéaire alors que ces pratiques se développent aux US, UK, en Allemagne… Ça me rappelle une époque pas si lointaine où Microsoft avait été obligé de fournir une version spécifique d’Internet Explorer aux internautes français, car le législateur limitait la taille des clés de chiffrement (véridique). Vivement le départ à la retraite de ces types qui veulent régir les internets…

Pertinence : faible.

L’émergence de réflexions sur le parcours employé

On commence à se poser des questions sur l’attractivité des entreprises aux yeux de millenials (Les talents sont devenus digitaux, les RH non), certains passent à l’acte (Estée Lauder applies millennial makeover), d’autres préparent le terrain (Le DRH, l’entreprise étendue et le freelance, L’Onboarding, moment pivot de l’expérience employé). Sinon bof, ça ne progresse pas tant que ça.

Pertinence : moyenne.

Plus d’ambition dans la ligne éditoriale et la Brand Experience

Croyez-le ou non, mais 2016 a été une année faste pour le contenu. Du coup, comme c’est souvent le cas, on nous sort un terme ombrelle pour fédérer les pratiques, j’ai nommé le « content marketing », le nouveau terme à la mode qui remplace le « inbound marketing ». Figurez-vous qu’il existe même un Content Marketing Institute (blague à part, le blog est plutôt bien).

Pertinence : bonne.

Un recentrage sur le client et la Customer Experience

J’ai déjà publié un certain nombre d’articles sur le sujet (Définition, enjeux et outils de l’expérience clientExperience is the new black, La donnée au coeur de l’expérience client…) donc je n’insiste pas.

Bon OK, si, j’insiste : l’expérience client est un chantier prioritaire, car elle est source de rentabilité et car elle est un facteur de transformation du marketing.

Pertinence : très bonne.

Au final, nous avons la moitié des prédictions qui se sont réalisées, c’est plutôt bien, non ? Rendez-vous dans quelques jours pour mes prédictions 2017.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s